Email catcher

moutonnement

Définition

Définition de moutonnement ​​​ nom masculin

Le fait de moutonner ; forme de ce qui moutonne. Le moutonnement des vagues.

Exemples

Phrases avec le mot moutonnement

Le moutonnement des dunes de l'erg où l'esprit s'affole et se perd, s'oublie, se laisse absorber par une immensité telle que l'envie prend irrationnellement d'aller s'y perdre.L'Autre, 2005, Marie-Odile Delacour (Cairn.info)
En face, des moutonnements de forêts, une colline haute, dont la ligne avait de la grandeur.Daniel Lesueur (1854-1921)
Le karikomi est un travail de moutonnement sur les masses.Ouest-France, Julien LEPRIEUR, 04/07/2015
Une des premières fois que notre succès nous arrive à l'oreille, et qu'il se fait autour de nous un petit moutonnement de curiosité.Edmond de Goncourt (1822-1896) et Jules de Goncourt (1830-1870)
Là, une plaine s'étendait, avec le moutonnement des petits oliviers grisâtres, jusqu'aux dentelures roses des collines lointaines.Émile Zola (1840-1902)
Il se rappela le décor : la petite gare rouge et jaunâtre, dressée, presque isolée, dans un paysage de plaine, ceint par des moutonnements de forêts...Marcel Prévost (1862-1941)
Aujourd'hui, un moutonnement allant du blanc pur au rouge, en passant par tous les tons de pourpre, de rose et de mauve, illumine le terrain ceint d'un mur de pierre.Ouest-France, 16/07/2020
Cela tenait à la vivacité de son imagination, au perpétuel moutonnement des idées sous son front, à cette mobilité d'esprit visible jusque dans son écriture, qui ne se ressemblait jamais.Alphonse Daudet (1840-1897)
Une pleine lune idyllique et de durs projecteurs électriques éclairaient brutalement l'endroit où était massée la foule grise et hagarde, dans un moutonnement de rucksacks et de baluchons minables.Le monde juif, 1995, Eric Malo (Cairn.info)
Quelques jeunes saules marsault font figure de rareté dans les moutonnements de buddleias, dominés par les ailantes, les robiniers et les paulownias.Ethnologie française, 2010, Bernadette Lizet (Cairn.info)
Il s'agit d'accepter le moutonnement des possibles du monde contemporain et de lui donner sens.La pensée de midi, 2006, Marc Barani, Xavier Girard (Cairn.info)
Le plus souvent, moutonnement des forêts de chênes qui descendent jusqu'au lit de la rivière, mêlés aux platanes dans les parties basses.Hérodote, 2001, Michel Sivignon (Cairn.info)
C'est peut-être de l'ordre d'un petit murmure dans les phrases, un petit effet de moutonnement, de miroitement.La Cause du désir, 2006, Jacques-Alain Miller (Cairn.info)
C'était comme le moutonnement d'une mer, que soulèvent de grandes lames de fond.Jules Verne (1828-1905)
Mais, de par l'introduction de l'imaginaire dans le symbolique, ce moutonnement d'auteurs de littérature se réduit à ce qu'il n'y en ait qu'un et sa songerie.La Cause du désir, 2006, Jacques-Alain Miller (Cairn.info)
Les fanfreluches des bonnets et les fichus bariolés éclataient sur le moutonnement des sarraux et des mantes.Georges Eekhoud (1854-1927)
Et soudain, du fond de l'horizon, on voit une espèce de moutonnement.Revue d'Histoire de la Shoah, 2011, Claude Lanzmann, Stéphane Bou (Cairn.info)
Sous les pavés, la plage, le moutonnement infini de la scolastique, la discussion perpétuelle et jamais achevée de la doctrine de la liberté.Les études philosophiques, 2002, Olivier Boulnois (Cairn.info)
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.
Top 10 des mots Top 10 des mots de la musique Top 10 des mots de la musique

Le 21 juin, nous célébrons la musique sous toutes ses formes, de la danse au chant en passant par une myriade d’instruments. J’ai donc voulu...

Dr Orodru 20/06/2022