Email catcher

mugissement

définitions

mugissement ​​​ nom masculin

Cri d'un animal qui mugit. ➙ beuglement, meuglement.
au figuré Grondement sourd et violent. Le mugissement des flots.

synonymes

mugissement nom masculin

beuglement, meuglement

hurlement, rugissement

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Les esprits des forêts courent dans les clairières, revêtus d'habillements verts ; l'oreille distingue alors le trépignement des chevaux, le mugissement des bœufs sauvages.Paul Lacroix (1806-1884)
Comme il se tenait debout, anxieux et tremblant, un mugissement s'éleva, terrible, semblable à celui d'une bête qu'on égorge.Georges Ohnet (1848-1918)
Le bruit de la populace en marche évoque tour à tour le roulement lointain de la foudre et, le mugissement des rapides encore dans la distance.Hector Bernier (1886-1947)
Un coup de vent effroyable arriva subitement avec la rapidité et le mugissement d'un éclat de tonnerre.Henri-Émile Chevalier (1828-1879)
Sa voix était faible comme un murmure, et cependant elle retentit comme un mugissement formidable aux oreilles des empoisonneurs.Émile Gaboriau (1832-1873)
Puis le battant frappa les flancs... le premier coup retentit, jetant dans le même silence un mugissement prolongé.Michel Zévaco (1860-1918)
Je voudrais le voir semblable à un taureau blanc, qui souffle et mugit devant la charrue : et son mugissement devrait chanter la louange de tout ce qui est terrestre !Fredéric Nietzsche (1844-1900), traduction Henri Albert (1869-1921)
Pour finir, le lendemain, il y eut la procession sur le sable de la plage, au mugissement, au souffle des ondes blanchissantes qui sy éclaboussaient.Frédéric Mistral (1830-1914)
Le mugissement des vagues contre la barre se fait entendre à plusieurs lieues de distance.Henri-Émile Chevalier (1828-1879)
Il emplissait la salle de son mugissement, il se tapait la poitrine à grands coups de poing.Émile Zola (1840-1902)
Tout à coup un mugissement semblable au roulement prolongé du tonnerre se fit entendre, arrivant de leur côté avec une rapidité extrême.George Sand (1804-1876)
Les maringouins arrivaient en légions si nombreuses que leur bourdonnement formait une clameur, une vaste note basse qui emplissait la clairière comme un mugissement.Louis Hémon (1880-1913)
Il est bien beau, en vérité, ce cortège qui monte lentement au cloître, salué par le mugissement des bourdons et les notes allègres des petites cloches.Jules Legras (1866-1939)
C'était un mugissement lointain et continu, le tonnerre des grandes chutes qui étaient restées glacées et muettes tout l'hiver.Louis Hémon (1880-1913)
A la détonation avait succédé un long mugissement, lequel, descendant du nord vers le sud, augmentait avec une rapidité inouïe.Henri-Émile Chevalier (1828-1879)
Le mugissement de la tempête les empêcha d'entendre ma voix, ou la fureur des vagues de venir nous chercher.Johann David Wyss (1743-1818), traduction Isabelle de Montolieu (1751-1832)
Les vagues avaient beau murmurer autour de leur couche, leur mugissement n'était pas plus entendu que si la vie les eût abandonnés.George Gordon Byron (1788-1824), traduction Paulin Paris (1800-1881)
On entendait retentir, jusque dans les montagnes voisines, le mugissement affreux des victimes qui tombaient sous le couteau sacré.François de Fénelon (1651-1715)
À l'ouverture du premier, le plus effroyable tonnerre se fit entendre sous la voûte ; et deux fois, coup sur coup, ce mugissement redoubla.Jean-François Marmontel (1723-1799)
Je suis devenu tout entier tel une bouche et tel le mugissement d'une rivière qui jaillit des hauts rochers : je veux précipiter mes paroles dans les vallées.Fredéric Nietzsche (1844-1900), traduction Henri Albert (1869-1921)
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « MUGISSEMENT » subst. masc.

Cri des boeufs, vaches & taureaux. Les hommes enfermez dans le taureau de Phalaris faisoient des mugissements.
 
On dit aussi au figuré, le mugissement des flots & des vents : & on dit des cris d'un homme qui a la voix forte & desagreable, que ce sont des mugissements.
Le mot du jour L'hommage de Gaël Faye à Alain Rey L'hommage de Gaël Faye à Alain Rey

Il y a tout juste un an, le 28 octobre 2020, Alain Rey nous quittait.

28/10/2021