Email catcher

musette

Définition

Définition de musette ​​​ nom féminin et nom masculin

nom féminin anciennement Cornemuse alimentée par un soufflet.
en apposition Bal musette : bal populaire où l'on danse, généralement au son de l'accordéon, la java, la valse, le fox-trot, dans un style particulier (appelé le musette nom masculin). Des bals musettes. Une valse musette.
nom féminin Sac de toile, qui se porte souvent en bandoulière.

Définition de musette ​​​ nom féminin

régional Musaraigne commune.

Synonymes

Synonymes de musette nom féminin

sac, sacoche

bombarde, hautbois, loure

Exemples

Phrases avec le mot musette

Si tu considères la beauté, certes je suis plus beau que lui ; si le chant et la musette, j'en sais plus que lui.Auguste Du Roure de Beaumont (1783-1858)
Il parlait avec une telle véhémence que sa longue barbe blanche s'agitait à son menton comme une musette vide à la bouche d'un cheval affamé.Anatole France (1844-1924)
Alors, le musette, c'est pas la bonne référence pour illustrer notre identité nationale ?Vie sociale et traitements, 2007, Gilles Montcoudiol (Cairn.info)
L'orchestre commence à jouer de la musette pour les plus anciens, tandis que la foule amassée devant les comptoirs s'invite à boire un verre.Sociétés, 2010, Rémi Allemand, Sylvain Rouanet, Jacques Gleyse (Cairn.info)
Sur des airs de musette, ils transporteront le public dans leur registre avec des reprises de vieilles chansons françaises.Ouest-France, 04/08/2021
Pourtant, la marque du musette revient dans les propos des danseurs, mais sans que l'on puisse bien comprendre ce qui fait la différence.Ethnologie française, 2012, Christophe Apprill (Cairn.info)
Elle met un peu de grec dans sa musette parce que cela rapporte un peu plus.Le Journal de l'École de Paris du management, 2010, Georges Pauget (Cairn.info)
Reprise du bal musette avec tangos, valses et autres marches.Ouest-France, 24/10/2015
Là, je possède un petit troupeau, que je garde en jouant de la musette, et je vis du produit de son lait.Théodore de Banville (1823-1891)
Vient ensuite une licorne portant un paquet sous la patte droite de devant ; peut-être est-ce une musette qu'elle tient ainsi.Champfleury (1821-1889)
Les sept musiciens s'inspirent du hip-hop, du ska, du jazz ou encore de la musette.Ouest-France, 21/08/2020
Il a apporté des bidons, des casquettes et des musettes, marqués du nom de son équipe, pour les plus jeunes de l'école de cyclisme.Ouest-France, 09/08/2021
On entend déjà battre les tambourins et gémir les musettes.Pierre Loti (1850-1923)
Versez donc deux pleurs au moins, et ma musette vous en sera reconnaissante.Charles Des Écores (1852-1905)
Après, le problème dans le cyclisme, c'est qu'on se ravitaille avec des musettes, et on ne sait pas ce que chacun a pris.Ouest-France, Warren BARGUIL, 02/04/2021
Ils maîtrisent les succès du jour, la csardas et la valse musette.Études Tsiganes, 2015, Alain Reyniers (Cairn.info)
Ils en sont sortis sans rien dans leur musette de syndicalistes.Ouest-France, Jean-François MARTIN, 28/05/2020
Au matin, je sortis, encore un peu tremblant de fièvre, et j'appris, dans le bourg, qu'on avait ramassé une musette brisée au bord d'un fossé.George Sand (1804-1876)
C'est du bouleversement ressenti par l'artiste lors de cette audition qu'est né le jazz manouche, appelé parfois aussi swing manouche ou jazz musette.Études Tsiganes, 2015, Alain Reyniers (Cairn.info)
Auteur - compositeur - interprète, il s'inspire de différentes influences musicales : le traditionnel, le blues, le rock et le musette.Ouest-France, 04/09/2021
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de MUSETTE subst. fem.

Instrument à vent & à anche portatif, qui sert à faire une musique champestre. La musette a les mêmes parties que la cornemuse, mais son bourdon est fort different, car il porte quatre anches sur un cylindre, dont on ouvre & on ferme les trous ou raynures par des morceaux de bois ou d'yvoire qui se nomment layettes. On enferme les quatre anches dans une boëte, avant que de les enfoncer dans la peau de la musette, afin qu'elles ne s'alterent point en heurtant contre elles. Son chalumeau a onze trous, dont il y en a quelques-uns qu'on bouche avec une clef mobile, comme celle des autres Flustes. Le bourdon de la musette a cinq tons differens, avec lesquels il fait toutes les parties. Il y a une espece de musette en Italie qu'on appelle sourdeline ou sampogne. Les Bergers joüent de la musette. Il y a aussi des musettes chez le Roy. Les Hibernois font un instrument de guerre de la musette. Le Scoliaste de Pindare dit que ce sont les Lydiens qui ont inventé cet instrument. Quelques-uns l'ont attribué à Pan, comme il paroist dans Virgile. Les autres l'ont attribué à Faune, à Marcias, & à Daphnis jeune Berger Sicilien qui fit le premier des Pastorales, & chanta ces vers qu'on appelle Bucoliques, comme tesmoigne Diodore Sicilien. Ce mot vient du Latin musa, dont il est un diminutif à cause qu'il n'est pas assez serieux pour les grands airs.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.