naïade

 

définitions

naïade ​​​ nom féminin

Mythologie Divinité féminine des rivières et des sources. ➙ nymphe.
littéraire ou par plaisanterie Baigneuse, nageuse.
 

synonymes

naïade nom féminin

nymphe

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Elle éprouvait en même temps de la terreur et une secrète ivresse à se sentir ainsi enfouie comme une naïade ou une sirène sous l'épaisseur magique des eaux.Berthe de Buxy (1863-1921)
J'allai rendre une visite respectueuse à la naïade du torrent.François-René de Chateaubriand (1768-1848) et Marie-Louise de Vichet (1779-1848)
Mais, auparavant, disons adieu à cette naïade si bien éclairée, et à cette grotte charmante, qui sera bientôt profanée par la foule des indifférents.George Sand (1804-1876)
J'allais rendre ma visite respectueuse à la naïade du torrent.François-René de Chateaubriand (1768-1848)
Sur la nacre d'une vraie coquille, une petite naïade toute longuette, modelée en cire rose, travaille à détacher la perle de la coquille.Edmond de Goncourt (1822-1896) et Jules de Goncourt (1830-1870)
Avec un calme plein de joie, j'étendais mon corps dans la caresse fluide de la naïade qui passait sur moi.Gustave Flaubert (1821-1880)
Je le comparais à quelque génie familier qui nous guidait à travers la terre, et de la main je caressais la tiède naïade dont les chants accompagnaient nos pas.Jules Verne (1828-1905)
Dans ce pavillon est une naïade couchée qui tient une corne de laquelle cette eau sort et tombe dans un bassin de marbre.Louis Constant Wairy (1778-1845)
La baigneuse enterrée se met sur son coude, et, dans les flots, une autre baigneuse reste immobile, droite, vainement heurtée par la vague, naïade inquiète.Jules Renard (1864-1910)
Sa tête, penchée parmi les roseaux, se trouvait naturellement couronnée comme celle d'une naïade.George Sand (1804-1876)
Michel y entra furtivement ; mais, à peine y eut-il fait trois pas, qu'il vit au fond une personne assise ou plutôt couchée, dans le demi-jour, aux pieds de la naïade.George Sand (1804-1876)
Des fougères saillirent, délicates comme de l'orfèvrerie, un court taillis s'étala sous le firmament, et des herbes rôties craquaient sous les pas, une naïade argentée ruisselait entre les broussailles.Joseph Henri Rosny (1856-1940)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « NAIADES » subst. fem.

Fausse Divinité que les Payens croyoient presider aux fontaines & aux rivieres. Ce mot vient du Grec Nacin, qui signifie couler. Les Poëtes font souvent mention des Naiades.
Vidéos Interloqué Interloqué

Découvrez une mini-série exclusive pour Le Robert, par l'humoriste Karim Duval.

15/04/2020