Email catcher

obséquieux

définitions

obséquieux ​​​ , obséquieuse ​​​ adjectif

Qui exagère les marques de politesse, par servilité ou hypocrisie. ➙ plat, rampant. Une politesse obséquieuse.

synonymes

obséquieux, obséquieuse adjectif

servile, plat, rampant, soumis

flatteur, flagorneur (vieilli)

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Son comportement obséquieux n'a aucun contenu ou du moins met en cause le contenu par un excès de forme.Revue de littérature comparée, 2003, Hélène Wlodarczyk (Cairn.info)
Il s'avança dans le salon, l'échine arrondie en cerceau, humble, rampant, l'œil plein des plus viles soumissions, un sourire obséquieux aux lèvres.Émile Gaboriau (1832-1873)
Le baron sortit à reculons, et aussi obséquieux que s'il eût pris congé de cet empereur qu'il allait trahir.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Il est tour à tour fasciné, frustré, voyeur, lyrique, impudique, jaloux, obséquieux, libidineux.Ouest-France, 30/09/2019
Par-là le traducteur trop obséquieux fait le contraire de ce qu'il prétend faire.Poésie, 2020, Denis Thouard (Cairn.info)
Il est avec tout cela, le monstre, très-doux, obséquieux, avenant, allant au-devant de vous, toujours vous reconnaissant, vous abordant, vous saluant.Edmond de Goncourt (1822-1896) et Jules de Goncourt (1830-1870)
C'est avec une gentillesse naturelle, sans rien de compassé ni d'obséquieux, que le personnel, deux à trois fois supérieur et presque exclusivement italien, est à leurs petits soins.Ouest-France, 06/04/2018
Cette guerre de tranchée, où l'honneur est en jeu, est arbitrée avec un humour irrésistible par le serveur, foutraque et obséquieux.Ouest-France, Laurent BEAUVALLET, 19/06/2015
Pour la carence d'humanité à l'égard du nourrisson comme pour l'excès obséquieux, l'imparfait n'est jamais acquis chez les soignants !Adolescence, 2006, Sylvain Missonnier (Cairn.info)
Plutôt un paumé, marqué par une enfance difficile, un peu trop obséquieux, un peu trop onctueux, un peu trop porté à vouloir faire le bien.Ouest-France, Marianne DEUMIÉ, 05/11/2012
Quant à la critique, il ne lui reconnait qu'un désir malsain et obséquieux, qui lasse les moribonds des amphithéâtres.Le Français aujourd'hui, 2008, Régis LEFORT (Cairn.info)
Ça peut paraître obséquieux de dire cela mais c'est un fait.Africultures, 2011, Christophe Cassiau-Haurie (Cairn.info)
Ce qu'il reçut de saluts plats et obséquieux à son entrée ne l'étonna point.Charmes Mérouvel (1832-1920)
Le huguenot, d'un air à la fois obséquieux et vain, les yeux fermés et la bouche ouverte, salua.Pierre Louÿs (1870-1925)
Auteurs délirants, metteurs en scène illuminés ou géniaux, mais souvent tyranniques, comédiens narcissiques, parfois obséquieux, toujours impitoyables.Ouest-France, 20/03/2015
S'ils étaient maintenant obséquieux, les estimait-il donc auparavant pour que ce changement de conduite lui inspirât autre chose qu'une différence de mépris ?Auguste Angellier (1848-1911)
Il ne restera que trois jours, se présentant alors avec froideur, à distance, obséquieux et revendicatif, recherchant l'évitement puis la fuite.EMPAN, 2015, Mariannick Blanchet (Cairn.info)
Lisse, poli à la limite de l'obséquieux, il était débordé d'angoisses.Revue française de psychanalyse, 2020, Anne-Sophie Bourdaud (Cairn.info)
Malgré la familiarité rude et dominatrice qu'elle avait avec sa camarade, je reconnaissais les gestes obséquieux et réticents, les brusques scrupules de son père.Marcel Proust (1871-1922)
Bref, pour la carence d'humanité à l'égard du nourrisson comme pour l'excès obséquieux, l'imparfait n'est donc jamais acquis chez nous les soignants !Contraste, 2021, Sylvain Missonnier (Cairn.info)
Afficher toutRéduire
Drôles d'expressions Avoir un cœur d'artichaut Avoir un cœur d'artichaut

«Le cœur a ses raisons que la raison ne connaît point », dit-on parfois à propos d’un amoureux déraisonnable...

Stéphane Marie et Nathalie Gendrot 10/02/2022