officier

 

définitions

officier ​​​ , officière nom

Militaire ou marin d'un grade égal ou supérieur à celui de sous-lieutenant ou d'enseigne de seconde classe. Officiers, sous-officiers et soldats. Élève-officier. Officiers supérieurs ; officiers subalternes. Officier de marine. Elle est officier ou elle est officière.
Titulaire d'un grade (plus élevé que chevalier) dans un ordre honorifique. Officier de la Légion d'honneur.
Administration Officier public, ministériel (huissier, notaire…). —  Officier de police (judiciaire).
Col officier : col droit et étroit.

officier ​​​ verbe intransitif

Célébrer l'office divin, présider une cérémonie sacrée.
au figuré Agir, procéder comme si l'on accomplissait une cérémonie.
 

conjugaison

actif

indicatif

présent

j'officie

tu officies

il officie / elle officie

nous officions

vous officiez

ils officient / elles officient

imparfait

j'officiais

tu officiais

il officiait / elle officiait

nous officiions

vous officiiez

ils officiaient / elles officiaient

passé simple

j'officiai

tu officias

il officia / elle officia

nous officiâmes

vous officiâtes

ils officièrent / elles officièrent

futur simple

j'officierai

tu officieras

il officiera / elle officiera

nous officierons

vous officierez

ils officieront / elles officieront

 

synonymes

officier verbe intransitif

dire la messe, célébrer (la messe)

officier nom masculin

gradé (familier)

élève officier

aspirant, cadet

major

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Comme il réglait l'état de sa maison, il donna l'ordre de porter sur la liste des pensionnaires un officier français qui lui avait donné des preuves d'attachement.Gaston Maugras (1850-1927)
Un autre article, il est vrai, prescrit une surveillance spéciale exercée par un officier désigné chaque année par le gouverneur général.Guy de Maupassant (1850-1893)
Je crois le voir encore, cet officier de vingt ans, tel qu'il m'apparut ce soir-là.Émile Gaboriau (1832-1873)
Si j'ai dit que les arrêts m'avaient rendu grave, ce n'est pas parce qu'ils voulaient que je fusse officier, mais parce qu'ils me donnaient du courage pour l'être.Charles-Louis Philippe (1874-1909)
Depuis, un officier prussien ayant fait le tapageur dans son logement, je le mis aux arrêts, conformément à l'ordre.George Gordon Byron (1788-1824), traduction Paulin Paris (1800-1881)
Le cavalier se pencha de côté et murmura à voix basse quelques paroles que l'officier écouta avec les marques de la plus profonde surprise.Gustave Aimard (1818-1883)
Sans s'arrêter à essayer de reprendre les embarcations, l'officier fit force de rames, afin d'arriver à temps à l'atelier.Jules Verne (1828-1905)
A peine cet officier avait-il eu le temps de se retrancher sur la rive opposée, qu'il fut assailli par quatorze compagnies de dragons et de cuirassiers espagnols.Friedrich von Schiller (1759-1805), traduction Adolphe Regnier (1804-1884)
Par là, il entend, comme il l'avait déjà dit, qu'il résistera à l'officier par la force.Lord Rosebery (1847-1929), traduction Augustin Filon (1841-1916)
Cet impôt, lorsqu'il n'était pas concédé à un officier de la maison royale, était affermé ou perçu par le roi.Gustave Fagniez (1842-1927)
Elle était suivie d'un officier éperdûment amoureux d'elle et qui lui mangeait son bien tout en l'adorant.Alphonse de Lamartine (1790-1869)
Des débris du canot et plusieurs souliers, dont l'un avait appartenu à un officier de poupe, furent découverts.Jules Verne (1828-1905)
L'officier prit sur la table les papiers désignés, les remit à celui qui les demandait, s'inclina jusqu'à terre et sortit.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
De derrière une élévation voisine, débouche une théorie de personnages bleus, qui seront près de moi avant l'officier en route là-bas.Pierre Loti (1850-1923)
L'officier, avant la nuit, avait enfoui le portefeuille sous terre, et pour qu'on n'eût aucun soupçon, il joua la comédie que je viens de rapporter.Nicolas Ambroise Kubalski (1794-1873)
Cependant la passion de cet officier était vraie, et à beaucoup de jeunes cœurs elle paraîtra grande.Honoré de Balzac (1799-1850)
Mon garçon, tu me parais assez bien tourné, lui dit l'officier ; si tu veux entrer dans ma compagnie, je te donnerai un bon engagement.Voltaire (1694-1778)
Un officier hanovrien qui lui succéda, fit quelques dispositions de bataille pour le lendemain 18.Adolphe Thiers (1797-1877)
Ainsi le portefeuille que j'avais eu quelque temps dans les mains passa dans celles de l'officier.Charles Dickens (1812-1870), traduction Charles Bernard-Derosne (1825-1904)
Stanislas est toujours précédé d'un officier de la bouche et d'un surtout, qui marchent en poste devant lui.Gaston Maugras (1850-1927)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « OFFICIER » subst. masc.

Qui est pourveu d'une charge, d'un office. Les Grands Officiers de la Couronne sont le Connestable, l'Amiral, le Chancelier, le Grand Escuyer, &c. Les Electeurs sont les grands Officiers de l'Empire. Les Rois & les Princes ont plusieurs Officiers dans leur maison pour le service de leur personne. Les hauts Officiers sont les Grands Maistres de la Maison, de la Garderobbe, les Premiers Gentilshommes de la Chambre, Premiers Maistres d'Hostel, &c. Les bas Officiers sont les Valets de la Chambre, de la Garderobbe, de la Bouche, &c. Les Officiers commensaux sont ceux qui ont bouche à Cour. Il y a des Officiers de l'Escurie, de la Venerie, Fauconnerie &c.
 
Officiers de Justice, sont ceux qui sont pourveus de charges pour rendre la justice, tant dans les Parlements que dans les Cours inferieures. Les Officiers Royaux, sont ceux qui exercent la justice au Nom du Roy. Les Officiers Subalternes, sont les Juges qui exercent la justice au nom des Seigneurs dans leurs terres. Il n'y a pas jusqu'aux Sergents qu'on nomme Officiers ; & on dit d'eux absolument, où est l'Officier, pour dire, où est le Sergent, le Bedeau qui est de service.
 
Officiers de Finances, sont ceux qui ont des titres pour manier les deniers du Roy. Officiers de chancelerie, ceux qui sont les Ministres du Sceau, les Secretaires du Roy, Referendaires, Chauffe-cire, &c. Les Notaires sont aussi des Officiers qui ont la qualité Conseillers du Roy.
 
Officiers de Ville, sont le Prevost des Marchands, Eschevins, Procureur du Roy & Greffier, & vingt Conseillers de Ville. On appelle aussi Officiers de la Ville, ceux qui ont soin de la police des ports, les Mouleurs & Chargeurs de bois, Mesureurs de bled, Debacleurs, &c. qui ont pour cela des titres & provisions de la ville.
 
Officiers de Guerre, sont ceux qui ont du commandement dans les trouppes. Les Officiers Generaux, sont le General, les Lieutenants Generaux, Mareschaux de Camp, Brigadiers & autres, qui commandent à quelque corps composé de plusieurs Compagnies ou Regiments. Les autres Officiers sont les Maistres de Camp, Colonels & Capitaines. Les Officiers Subalternes sont les Lieutenants, Sous-Lieutenans, Cornettes & Enseignes. Les Sergents & Caporaux s'appellent les bas Officiers.
 
Il y a aussi des Officiers de la Marine, qui sont les gens de guerre qui commandent sur les vaisseaux, comme l'Amiral, les Vice-Amiraux, les Chefs d'Escadre, Capitaine, &c. Les Officiers mariniers, sont ceux qui commandent à l'Equipage. Le Maistre est le premier, le Pilote le second, & ensuite le Contre-Maistre, le Facteur ou premier Marchand, le second Marchand, l'Escrivain, deux Chirurgiens, deux Despenciers ou Maistres Valets qui ont l'oeconomie des vivres, quatre Compagnons de quartier, ou Quartier-maistres, ensuite les Cuisiniers, les Canoniers, les Bosmans, &c. Le Maistre de hache, qui est le Maistre Charpentie, le Maistre de chalouppe, & le Gardien qui commande aux Gourmettes ou garçons qui sont employez à tout le rude travail.
 
On appelle aussi Officiers dans les maisons particulieres, les Domestiques qui ont soin de la table, comme Maistre d'Hostel, Cuisinier, Sommelier. Mr. un tel a bonne table, il a d'excellents Officiers.

Définition de « OFFICIER » verb. n.

Presider à l'Office divin. Dans les Chapitres chaque Chanoine officie à son tour pendant une semaine, & est appellé Semainier. Les Curez Primitifs vont officier aux quatre bonnes Festes dans les lieux où il n'y a que des Vicaires perpetuels. En une telle ceremonie un tel Evesque officia pontificalement. Ce verbe est de quatre syllabes ; le nom n'en a que trois.
 
On dit proverbialement, qu'un homme officie bien à la table, pour dire, qu'il boit & mange copieusement, qu'il fait bien son devoir de disner.

Définition de « OFFICIERE » subst. fem.

Se dit dans les Monasteres de filles, de celles qui ont quelque charge ou office dans la Maison. La Soeur Touriere, la Sacristine, les Soeurs Discrettes, sont les Officieres dans le Couvent. On appelle aussi Officieres, les femmes pourveues de quelque office, comme il y en a dans la Maison de la Reine.
Podcasts Parler comme jamais, épisode 5 : le français médiéval Parler comme jamais, épisode 5 : le français médiéval

Le français, qu’est-ce que c’est ? Quand on dit qu’on parle la langue de Jeanne d’Arc, de Chrétien de Troyes, de Molière ou de Claire Brétécher, parce que tout ça, ce serait du français, c’est un peu vrai et pas mal faux.

26/02/2021