Email catcher

oindre

définitions

oindre ​​​ verbe transitif

vieux Frotter d'une substance grasse.
Toucher (une partie du corps : le front, les mains) avec les saintes huiles pour bénir ou sacrer (➙ onction ; extrême-onction).

conjugaison

actif

indicatif

présent

j'oins

tu oins

il oint / elle oint

nous oignons

vous oignez

ils oignent / elles oignent

imparfait

j'oignais

tu oignais

il oignait / elle oignait

nous oignions

vous oigniez

ils oignaient / elles oignaient

passé simple

j'oignis

tu oignis

il oignit / elle oignit

nous oignîmes

vous oignîtes

ils oignirent / elles oignirent

futur simple

j'oindrai

tu oindras

il oindra / elle oindra

nous oindrons

vous oindrez

ils oindront / elles oindront

synonymes

oindre verbe transitif

[vieux ou littéraire] enduire, badigeonner

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
En oint pour le trueil du dict puis, 8 d.Lucien Merlet (1827-1898)
En une livre de oint pour oindre les poulies dudit puis, 15 d.Lucien Merlet (1827-1898)
Cloches, vases sacrés, oints, bénits et baptisés, trompettes et marteaux de jadis, semanterions et xylophones, noles, campagnes, airains, tintinnabules, cloches, vases sacrés !Remy de Gourmont (1858-1915)
Il déclare que lui-même, « étant oint », peut recevoir une confession.Lord Rosebery (1847-1929), traduction Augustin Filon (1841-1916)
En oint pour oindre lesdictes cloches, 6 d.Lucien Merlet (1827-1898)
Elle se leva la nuit, et allumant la chandelle prit une boîte et s'oignit, puis avec quelques paroles elle fut transportée au sabbat.Aloysius Bertrand (1807-1841)
Préparer un petit chiffon de toile, y étendre prestement du beurre frais, à défaut de cérat, pour oindre mes plaies.Amédée Delorme (1850-1936)
Ailleurs, la barbe, la chevelure, l'entière personne des rois et sacrificateurs sont ointes d'huiles prises dans de saintes ampoules ; ailleurs, elles sont beurrées et barbouillées de bouse soigneusement étendue.Élie Reclus (1827-1904)
Le prêtre, assisté de ses officiers, oignaient de bleu la pierre et purifiaient le temple en chassant les mauvais esprits.Abbé Brasseur de Bourbourg (1814-1874)
Le cheval du jeune homme, comme dans un des contes siciliens, lui dit de s'oindre de sa sueur.Emmanuel Cosquin (1841-1919)
Sorciers et sorcières, une fois oints de leur graisse magique, arrivaient donc nus au sabbat et en revenaient nus.Paul Lacroix (1806-1884)
Il le dépeçait avec un méchant couteau, mettant soigneusement dans un pot sa graisse, qui devait plus tard oindre les cheveux de quelque élégant.Alphonse de Lamartine (1790-1869)
Ajoute à cette tunique, par grâce, des sandales dorées et une fiole d'huile, pour oindre ma barbe et mes cheveux.Anatole France (1844-1924)
Il cria pour avoir le barbier, qui apporta presque aussitôt des toiles ointes, d'une singulière odeur.Marcel Schwob (1867-1905)
Le roi demande au jeune homme ce qu'il a fait pour ne pas être brûlé ; l'autre lui répond qu'il s'est oint avec de la graisse.Emmanuel Cosquin (1841-1919)
La signora fut raillée de sa superstition à son retour, et de s'être laissé oindre de la salive du vieux marabout.Jean-François de La Harpe (1739-1803)
Au moment de délaisser la terre natale, c'était comme s'ils songeaient à la célébrer et à s'en oindre d'une manière indélébile.Georges Eekhoud (1854-1927)
Dans le conte lithuanien, le cheval lui dit de s'oindre auparavant les cheveux d'un certain onguent, et les cheveux du jeune homme deviennent de diamant.Emmanuel Cosquin (1841-1919)
Il avait l'idée de s'oindre de nouveau et de renouveler son sacre, pensant apparemment qu'un roi sacré deux fois durerait davantage.Jules Michelet (1798-1874)
Tu oignais leurs pieds de safran et tu déployais des tapis devant eux.Oscar Wilde (1854-1900), traduction Albert Savine (1859-1927)
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « OINDRE » verb. act.

Estendre quelque chose de gras, d'onctueux, sur quelque corps. Il faut oindre d'huile les chassis de papier pour les rendre plus transparens. Il faut oindre de graisse, de vieux oing, les rouleaux des presses, les rouës de carrosse, pour empêcher qu'ils ne s'usent, qu'ils ne s'enflamment.
 
OINDRE, se dit aussi des ceremonies de Religion, dans lesqu'elles l'effusion de l'huile sacrée donne un caractere à quelques personnes qui fait respecter leur dignité. Les Rois de Juda furent oings par les Prophetes. Les Rois de France sont oings par les Prelats à leur Sacre. On oingt ceux à qui on confere les Sacrements de Baptesme, de Confirmation, d'Ordre, & d'Extreme Onction.
 
On dit proverbialement, Oignez vilain, il vous poindra ; poignez vilain, il vous oindra, pour dire, que les Paysans & les petites gens sont ingrats & timides.
 
OINT, OINTE. part. & adj. Frotté d'huile, de graisse, ou autre chose onctueuse.
Vidéos Retenir les grandes dates de l'histoire de France avec la mnémographie Retenir les grandes dates de l'histoire de France avec la mnémographie

100 dates de l'histoire de France illustrées... pour ne plus jamais les oublier !

Sandrine Campese 23/11/2021