orteil

 

définitions

orteil ​​​ nom masculin

Doigt de pied. Le gros orteil : le pouce du pied.
 

synonymes

orteil nom masculin

doigt de pied

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Je ne l'avais jamais vue dans cette humble robe de coton bleu, ni ne me l'étais représentée lavant elle-même ses fines chaussettes à orteil séparé, faisant acte de ménagère économe.Pierre Loti (1850-1923)
A l'un des bouts, une nymphe de pierre trempait son orteil dans un bassin en forme de coquille.Gustave Flaubert (1821-1880)
Leurs irréprochables chaussettes, à orteil séparé, ne font pas de bruit ; on n'entend, quand elles passent, qu'un froufrou d'étoffes.Pierre Loti (1850-1923)
En déblayant la cache, le compagnon du missionnaire lui écrasa le gros orteil avec une pièce de bois.Pierre Duchaussois (1878-1940)
Détrompe-toi, garçon ; l'âge arrive, et, d'après le train que tu mènes, je prévois que ton gros orteil t'avertira bientôt que la plaisanterie a duré trop longtemps.Alphonse de Lamartine (1790-1869)
Les étriers sont en fer très-léger aussi, et, comme l'étrier antique, ne permettent que d'y passer l'orteil.Arnauld d'Abbadie (1815-1893)
Ne serait-il pas lui-même le paysan dont l'orteil a écorché au talon un homme de cour ?François Guizot (1787-1874)
Les doigts étaient chargés de bagues ; deux periscelis d'argent s'enroulaient sur les chevilles pâles, et les ongles de chaque orteil étaient encore rouges de poudre.Pierre Louÿs (1870-1925)
J'ai remarqué une exquise petite lampe antique, en forme de pied, l'orteil relevé et percé pour laisser passer la mèche.Jules Lemaître (1853-1914)
Alors tout ce qui pouvait encore essayer de poser la moitié de l'orteil sur l'asphalte des trottoirs sortit des buvettes et cabarets.Louis Mullem (1836-1908)
Le peuple marche pieds nus, mais les personnes de qualité ont des sandales de cuir, de la forme de nos semelles de souliers, attachées au gros orteil avec une courroie.Jean-François de La Harpe (1739-1803)
Détrompe-toi, garçon, l'âge arrive, et, d'après le train que tu mènes, je prévois que ton gros orteil t'avertira bientôt que la plaisanterie a duré trop longtemps.Erckmann-Chatrian (1822-1899, 1826-1890)
D'un petit pied dédaigneux, – ganté toujours de chaussettes immaculées avec étui spécial pour le premier orteil, – elle repousse bien loin sur les nattes les piles de ces piastres blanches.Pierre Loti (1850-1923)
Le soir il a une grande douleur à l'orteil du pied droit ; le soir mis dessus des mouillages.Jean Héroard (1551-1628)
Il n'a pas fait de chute, mais son genou a ployé, le pied déjà malade a tourné et il s'est donné une entorse du gros orteil.Dorothée de Dino (1793-1862)
Mais, ceci expliquant cela, c’est donc votre petit orteil qui nous a empêchés d’entendre votre belle voix.Europarl
Il faut lui montrer que notre orteil est aussi assez fort pour tendre un arc.George Sand (1804-1876)
On pouvait le pousser du bout de l'orteil ; le coup partirait, ce serait un hasard, rien de plus !Gustave Flaubert (1821-1880)
Puis, le vertige du gouffre la reprenait, et comme une possédée, elle pointait sur elle-même, dressée de l'orteil à la nuque, tel un épi de ténèbres et de chair.Jean Lorrain (1855-1906)
L'orteil qui passe par le bas troué du pacant, mon rival, lorsque, assis en balançant les jambes, il a laissé choir son sabot.Georges Eekhoud (1854-1927)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « ARTEIL » s. m.

Terme de Medecine, qui se dit de tous les doits du pied. Le pouce ou le gros arteil n'a que deux os ; les quatre autres doits ou arteils en ont chacun trois. Le peuple par corruption dit orteil. Ce mot vient d'articulus.

Définition de « ORTEIL » subst. masc.

Doigt du pied. La goutte prend le plus souvent au gros orteil du pied. Les Polonois marchent ordinairement sur les orteils. Ce mot vient d'articulus, selon Nicod ; & se dit par corruption pour arteil. Voyez Arteil. Du Cange dit que dans la basse Latinité on a dit ortilli en la même signification.
Vidéos Quand un humoriste promeut la langue française... Quand un humoriste promeut la langue française...

L’humoriste Karim Duval s’est prêté au jeu du dico : découvrez ses définitions hautes en couleur dans une mini-série réalisée à l’occasion de la sortie du site Dico en ligne Le Robert.

25/05/2020