ouï-dire

définitions

ouï-dire ​​​ | ​​​ | ​​​ nom masculin invariable

Ce qu'on connaît pour l'avoir entendu dire. ➙ on-dit, rumeur. —  Par ouï-dire : par la rumeur publique.

synonymes

ouï-dire nom masculin

bruit, on-dit, racontar, rumeur, potin (familier), radio-trottoir (familier), téléphone arabe, de brousse (familier)

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Chacun de vous connaît du moins par ouï-dire, des écoles où le professeur, en dépit des sévérités du règlement, toujours inappliquées, a tous les élèves pour amis et collaborateurs heureux.Élisée Reclus (1830-1905)
Les excès du despotisme qui, seuls, peuvent donner lieu à l'anarchie morale que je vois régner ici ne vous étant connus que par ouï-dire, les conséquences vous en paraîtraient incroyables.Astolphe de Custine (1790-1857)
Pour la moindre action en justice il faut deux témoins ; et l'on nous fera croire tout ceci sur des traditions, des ouï-dire !Volney (1757-1820)
Notre rapport est fondé sur des ouï-dire et des présomptions, mais il émet des jugements et prononce même des sentences, chargeant l’accusé de prouver son innocence.Europarl
Je ne connois que par ouï-dire les expériences dont vous me parlez : je les trouve très curieuses ; mais je vous avoue que j'ai peine à me persuader qu'elles soient réelles.Alphonse de Fortia de Piles (1758-1826) et Pierre-Marie-Louis de Boisgelin de Kerdu (1758-1816)
Il rejette les ouï-dire et les légendes ; il n'accepte que sous réserve et à demi les étymologies et les hypothèses germaniques.Hippolyte Taine (1828-1893)
Or, pour prouver les faits qui ne sont pas à votre connaissance personnelle, il faudra qu'on rapporte d'autres preuves que des ouï-dire.Walter Scott (1771-1832), traduction Auguste Baptiste Defauconpret (1767-1843)
Nous ne croyons qu'à l'observation, aux statistiques, aux vérités grossières et sensibles ; ou bien nous doutons, nous croyons à demi, par ouï-dire, avec des réserves.Hippolyte Taine (1828-1893)
Je ne puis cependant parler des dîners actuels que par ouï-dire, attendu que, peu de temps après celui dont je vous parle, j'ai cessé pour toujours de dîner en ville.Élisabeth Vigée-Lebrun (1755-1842)
Pauvres en beurre et fromages, pauvres en produits du sol, ils connaissent la faim autrement que par ouï-dire.Élie Reclus (1827-1904)
Au lieu de nous unir dans l'intérêt de nos concitoyens, nous nous laissons influencer par des ouï-dire, des manipulations et une guerre politique de dénigrement.Europarl
Il est des coups de plume écrits sur des ouï-dire, et sans mauvaise intention, qui nous font plus de mal, plus d'ennemis, qu'une contribution dont nous tirerions avantage.Napoléon Bonaparte (1769-1821)
En outre toute chance de salut allait s'évanouir au milieu de cette région dont elle connaissait, par ouï-dire, les sauvages horreurs.Jules Verne (1828-1905)
Il connaissait les pièces de cinq francs par ouï-dire ; leur réputation lui était agréable ; il fut charmé d'en voir une de près.Victor Hugo (1802-1885)
Si la société qu'il veut peindre disparaissait au moment où lui-même a eu l'âge d'homme, il en est réduit à tout deviner sur de vagues ouï-dire.Antoine-Joseph Pons (1829-1884)
Si cela n'est pas entièrement vrai, je l'excuse, car il ne le savait que par ouï-dire.Pierre-Louis Ginguené (1748-1816)
Souvent ils n'ont pas vu de leurs yeux ce qu'ils rapportent, et ils n'ont fait que recueillir les ouï-dire de gens effrayés, surpris ou émerveillés.Adolphe Thiers (1797-1877)
Cette nouvelle l'affligea beaucoup : elle avait ouï-dire que la folie était héréditaire, l'idée qu'elle pourrait un jour tomber dans ce triste état usurpa bientôt son attention...Émile Durkheim (1858-1917)
Elle ne savait pas lire et ne connaissait, par ouï-dire, que ces deux sortes d'ouvrages.Anatole France (1844-1924)
Ce n'étaient guère encore que des paroles, transparentes, mais vagues ; quelquefois des propos en l'air, des on-dit, des ouï-dire.Victor Hugo (1802-1885)
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « OUYR-DIRE » s. m.

Témoignage rendu sur le recit d'autruy. On ne doit point avoir égard en Justice à tous ceux qui deposent par un ouy-dire. Comment Ouy-dire tenoit Escole de Témoignerie, dans l'Histoire Pantagrueline.
Le français des régions Il drache Il drache

I'drache toudi din ch'nord ! Le mot drache, qui désigne une averse de pluie soudaine et intense, est l’un des régionalismes les plus emblématiques du français que l’on parle dans le Nord-Pas-de-Calais et en Wallonie.

27/10/2020