palanquin

définitions

palanquin ​​​ nom masculin

Chaise ou litière portée à bras d'hommes ou à dos d'animal, dans les pays d'Asie.

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Quand la femme du prince a été enlevée par une vieille sorcière, il construit un palanquin qui vole dans les airs et la lui ramène.Paul Sébillot (1843-1918)
Là, on déposera dans la terre cet infortuné bonhomme, son palanquin par-dessus lui, et ses vases, et ses fleurs en papier argenté.Pierre Loti (1850-1923)
Au sortir du pont, nous avions pu, par bonheur, trouver un palanquin qui nous transporta, à travers la brûlante plaine, presque au bagne dont les portes étaient encore fermées.Octave Mirbeau (1848-1917)
On rassembla les mules, on forma un grand cercle au centre duquel fut placé le palanquin.Gustave Aimard (1818-1883)
Il y parvient au moyen d'un palanquin qu'il construit et qui vole dans les airs.Emmanuel Cosquin (1841-1919)
Le palanquin où se tenaient ce petit vieillard et ces jeunes filles était porté par douze hommes jeunes et robustes.Eugène Sue (1804-1857)
Palanquin, après avoir soupesé la monnaie, me dit que le poids et le compte y étaient à peu près pour deux cent quatre-vingts têtes, à une once d'or par tête.Édouard Corbière (1793-1875)
La chaise proprement dite est une voiture, tandis que la chaise à porteurs dérive du palanquin, de la litière.Ernest Deharme (1838?-1916)
Le roi vainqueur est porté par des chefs militaires sur un riche palanquin, accompagné de flabellifères.Jean-François Champollion (1790-1832)
La cérémonie du mariage consiste à promener les deux époux dans un palanquin, par les rues et les places publiques.Jean-François de La Harpe (1739-1803)
Il ne pouvait plus se tenir en selle ; il allait, couché dans un palanquin suspendu entre deux chevaux.Jules Verne (1828-1905)
Lorsque ces monarques sortent de leurs palais, ils sont portés sur un éléphant ou dans un palanquin.Jean-François de La Harpe (1739-1803)
Je plaignais les porteurs de notre palanquin, qui, cependant, ne semblaient pas trop se plaindre.Jules Verne (1828-1905)
Ses officiers et ses femmes s'empressèrent à la secourir ; on la remit dans son palanquin ; et elle fut aussitôt transportée au sérail.Denis Diderot (1713-1784)
La tente dressée, le palanquin fut dételé, et les rideaux en retombant le couvrirent si bien, qu'il se trouva entièrement caché.Gustave Aimard (1818-1883)
Je vous donnerai ce bidet-là, pour qu'un vieux de la calle comme vous n'aille pas à pied, quand il y a tant de canailles qui roulent leur palanquin en carrosse.Édouard Corbière (1793-1875)
Le palanquin, dont la housse de soie jaune était relevée, parut ensuite, soutenu par seize porteurs à robes rouges semées de rosaces blanches, et cuirassés de gilets de soie piquée.Jules Verne (1828-1905)
Les enfants ont vite oublié le danger, ravis de rouler en voiture, en attendant la promenade en palanquin sur le dos d'un éléphant.Noémie Dondel Du Faouëdic (1834-1915)
Au débarqué du bateau, il offrit son bras à la jeune femme et la conduisit vers un palanquin.Jules Verne (1828-1905)
Dès que ce dernier soin fut pris, quelques-uns des aventuriers dressèrent une large tente au-dessus d'un palanquin hermétiquement fermé et attelé de deux mules, une devant, l'autre derrière.Gustave Aimard (1818-1883)
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « PALANQUIN » s. m.

est un petit palan, ou cordage qui sert à lever les fardeaux mediocres dans un vaisseau.
 
PALANQUIN, en termes de Relations, est une espece de chaise que des hommes portent sur les espaules, dont se servent les peuples Orientaux de la Chine & de l'Inde pour se faire transporter là où ils veulent aller.
 
On appelle aussi palanquines, ce que d'autres nomment balancines.
Le mot du jour Soignant(s) Soignant(s)

Ainsi nommés, les infirmières et les infirmiers, les médecins – généralistes, urgentistes, réanimateurs… –, les personnels hospitaliers, les aides-soignants… sont représentés dans l’exercice de leur mission, salvatrice. Sur eux reposent la guérison, le rétablissement de la santé, la préservation de la vie.

Émilie Née 12/11/2020