palmer

 

définitions

palmer ​​​ nom masculin

Instrument de précision, mesurant les épaisseurs.
 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Palmer ne s'occupait que de la jeune femme ; une lueur douteuse régnait dans la chambre, on y voyait à peine.Pierre Zaccone (1818-1895)
Palmer s'était donc trompé en lui offrant un appui et une consolation.George Sand (1804-1876)
Palmer avala le contenu du verre que l'on venait de lui remplir.Pierre Zaccone (1818-1895)
Palmer étendit son bras vers un point de l'horizon.Pierre Zaccone (1818-1895)
Palmer voyait partout des signes de malheur ; il avouait des superstitions et des faiblesses d'esprit qui n'étaient nullement dans son caractère.George Sand (1804-1876)
Palmer ôta son chapeau, s'épongea le front de son mouchoir et souffla bruyamment.Pierre Zaccone (1818-1895)
Palmer était un riche bourgeois dont la fortune patrimoniale provenait du commerce.George Sand (1804-1876)
Palmer la laissa pleurer ; voyant que les larmes lui étaient nécessaires, il avait provoqué à dessein ce déchirement.George Sand (1804-1876)
Palmer, d'une beauté froide et régulière, se transfigurait à chaque instant sous le regard étonné, incertain et attendri de la femme aimée.George Sand (1804-1876)
Palmer s'en alla heureux ; il avait fait une bonne action.George Sand (1804-1876)
Palmer, qui l'avait suivie, la reçut défaillante dans ses bras.Pierre Zaccone (1818-1895)
Palmer est trop calme et trop parfait pour moi.George Sand (1804-1876)
Palmer dut se soumettre, et il se soumit de bonne grâce.George Sand (1804-1876)
Palmer fut plus surpris que flatté de cet accueil chaleureux.George Sand (1804-1876)
Palmer fut plus contrarié de cette lettre qu'il ne voulut l'avouer.George Sand (1804-1876)
Palmer était d'ailleurs très brave, et exceptionnellement, il adorait les bagarres.Pierre Zaccone (1818-1895)
Palmer vous a dit ce que j'ai fait, n'est-ce pas ?Pierre Zaccone (1818-1895)
Tous n'avaient pas une vie également errante : le palmer, qui changeait constamment de pays, dépassait les autres sur ce point.Jean Jules Jusserand (1855-1932)
Palmer se dressa de toute sa hauteur, et ferma les poings qu'il lança à plusieurs reprises en avant.Pierre Zaccone (1818-1895)
Palmer en était là, lorsqu'il vit aborder près du lieu où il se trouvait un élégant canot noir, monté par un officier de marine.George Sand (1804-1876)
Afficher toutRéduire
Drôles d'expressions Être gêné aux entournures Être gêné aux entournures

Être gêné aux entournures : être mal à l’aise, se sentir gauche ; être incommodé dans son activité.

Alain Rey 12/05/2020