Email catcher

paralytique

définitions

paralytique ​​​ adjectif et nom

Atteint de paralysie. ➙ impotent, paralysé. —  nom Un paralytique.

synonymes

paralytique adjectif et nom

paralysé, impotent

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Il prit un siège, s'installa dans la chambre du paralytique et attendit.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Mais la femme, cette paralytique que son mari n'osait laisser un instant seule et qu'il fallait rouler comme un paquet, où la mettre, qu'en faire ?Émile Zola (1840-1902)
Une famille, où le paralytique, miséreux à souhait, provoque des élans de charité.Ouest-France, 01/07/2015
Elle ne partait pas, parlait de son pauvre homme, le paralytique, qui ne remuait plus qu'une main.Émile Zola (1840-1902)
Il y avait de l'effarement dans son fait, quelque chose de l'effroi d'un paralytique, dont les béquilles tout à coup se briseraient.Émile Gaboriau (1832-1873)
Il est si bon pour cette pauvre paralytique.Alphonse Daudet (1840-1897)
Il était atteint de strabisme paralytique et avait été réformé.Ouest-France, 10/11/2016
Il sauva des paralytiques des incendies, des enfants du fond des gouffres.Gustave Flaubert (1821-1880)
Rosanette passa dans la cuisine et vit un chenapan, la face criblée de petite vérole, paralytique d'un bras, aux trois quarts ivre et bredouillant.Gustave Flaubert (1821-1880)
À moins que les médecins légistes ne m'avertissent que je suis en présence d'un paralytique général, ce qui, à vrai dire, ne m'étonnerait guère.Anatole France (1844-1924)
J'ai une pauvre mère aveugle, les deux sœurs de mon père sont estropiées, ma femme est paralytique et mes huit enfants expirent de misère !Arthur de Gobineau (1816-1882)
Les yeux du paralytique exprimaient tout un monde de pensées tumultueuses.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
En face du marquis profondément affecté, la malheureuse paralytique, sans doute émue, fut prise d'un rire de faiblesse qui ne la quitta d'ailleurs presque plus.René Boylesve (1867-1926)
En 1902, par exemple, il en reconnaît 49 : un paralytique, neuf infirmes, vingt-trois vieillards, seize chefs de familles en charge d'enfants en bas âge.Ouest-France, 06/11/2016
Dans ce grand corps paralytique, chaque parti s'isole.Jules Michelet (1798-1874)
Cas de divorce telle maladie mortelle, cas de divorce telle souffrance qui rend fou, cas de divorce tel malheur qui rend paralytique !Jules Claretie (1840-1913)
Et une sorte d'épanouissement, de vague sourire, comme un rayon d'intime joie et de suprême allégresse, illumina la face du paralytique, toujours immobile, muet, affalé.Albert Cim (1845-1924)
Il est paralytique ; il est couché dans un véritable lit de douleurs, il n'a auprès de lui que cette misérable qui est sa fille.Étienne Pivert de Senancour (1770-1846)
La désuétude la faisait toute paralytique, et, de plus, elle avait cette maladie irrémédiable, la vieillesse.Victor Hugo (1802-1885)
Le paralytique était un homme, de soixante ans peut-être, tout blanc.Paul Bourget (1852-1935)
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « PARALYTIQUE » adj. & s. m. & f.

Qui est atteint de paralysie. L'Evangile nous apprend l'histoire du paralytique, & qu'il y avoit une Probatique Piscine en Jerusalem, qui guerissoit la paralysie de ceux qui y étoient jettez, quand l'Ange en avoit troublé l'eau. Les Latins l'ont appellé sideratus.
So British... ou pas ! Glamour Glamour

Synonyme de charme, sensualité, élégance, le terme glamour est facilement identifié comme un mot provenant de l’anglais ; il est d’ailleurs récent en...

Dr Orodru 09/09/2021