Email catcher

paralytique

Définition

Définition de paralytique ​​​ adjectif et nom

Atteint de paralysie. ➙ impotent, paralysé. nom Un paralytique.

Synonymes

Synonymes de paralytique adjectif et nom

paralysé, impotent

Exemples

Phrases avec le mot paralytique

En 1902, par exemple, il en reconnaît 49 : un paralytique, neuf infirmes, vingt-trois vieillards, seize chefs de familles en charge d'enfants en bas âge.Ouest-France, 06/11/2016
En effet, le vieil employé de bureau à l'esprit étroit assène à ses interlocuteurs qu'il a la capacité de comprendre la paralytique.Les cahiers de la justice, 2020, Sophie Delbrel (Cairn.info)
Il est paralytique ; il est couché dans un véritable lit de douleurs, il n'a auprès de lui que cette misérable qui est sa fille.Étienne Pivert de Senancour (1770-1846)
Il y avait de l'effarement dans son fait, quelque chose de l'effroi d'un paralytique, dont les béquilles tout à coup se briseraient.Émile Gaboriau (1832-1873)
C'est bien désormais l'aspiration profonde à les voir s'entretuer qui maintient la paralytique en vie.Les cahiers de la justice, 2020, Sophie Delbrel (Cairn.info)
Si certains malades, en particulier les paralytiques généraux, voient leur état s'améliorer, cette amélioration n'est pas suffisante pour permettre un retour à une vie normale.Genèses, 2011, Isabelle von Bueltzingsloewen (Cairn.info)
Une famille, où le paralytique, miséreux à souhait, provoque des élans de charité.Ouest-France, 01/07/2015
Cependant, on ne l'a pas arrêté, car il était paralytique.Bulletin du Centre de Documentation Juive Contemporaine, 1945, Pierre Ryss (Cairn.info)
Entre les molécules et leurs indications, c'est toujours un peu l'alliance de l'aveugle et du paralytique.Le Carnet PSY, 2009, Philippe Pignarre (Cairn.info)
En face du marquis profondément affecté, la malheureuse paralytique, sans doute émue, fut prise d'un rire de faiblesse qui ne la quitta d'ailleurs presque plus.René Boylesve (1867-1926)
Rendue paralytique à l'accouchement, elle ne sort plus de sa chambre et se met à écrire.Poésie, 2018, Sébastien Heiniger (Cairn.info)
La désuétude la faisait toute paralytique, et, de plus, elle avait cette maladie irrémédiable, la vieillesse.Victor Hugo (1802-1885)
Rosanette passa dans la cuisine et vit un chenapan, la face criblée de petite vérole, paralytique d'un bras, aux trois quarts ivre et bredouillant.Gustave Flaubert (1821-1880)
Mélancoliques, hypocondriaques, déments et paralytiques généraux, par l'intermédiaire de leur écriture, sont également soumis au crible du graphopathologiste.Psychiatrie, Sciences humaines, Neurosciences, 2014, Tanka Gagné Tremblay (Cairn.info)
J'ai une pauvre mère aveugle, les deux sœurs de mon père sont estropiées, ma femme est paralytique et mes huit enfants expirent de misère !Arthur de Gobineau (1816-1882)
Il sauva des paralytiques des incendies, des enfants du fond des gouffres.Gustave Flaubert (1821-1880)
Et ce, dans un contexte de foi qui n'est pas toujours la foi du guéri (le cas du paralytique porté par quatre personnes).Revue d'éthique et de théologie morale, 2011, Charbel Chlela (Cairn.info)
Chacun connaît la parabole du paralytique qui guette dans une piscine un froissement de l'eau, encore qu'aucun signe visible ne l'ait déclenché.Essaim, 2014, Jean-Pierre Cléro (Cairn.info)
Il était atteint de strabisme paralytique et avait été réformé.Ouest-France, 10/11/2016
La démence précoce s'opposait à la démence paralytique point par point.L'information psychiatrique, 2011, Alain Bottéro (Cairn.info)
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de PARALYTIQUE adj. & s. m. & f.

Qui est atteint de paralysie. L'Evangile nous apprend l'histoire du paralytique, & qu'il y avoit une Probatique Piscine en Jerusalem, qui guerissoit la paralysie de ceux qui y étoient jettez, quand l'Ange en avoit troublé l'eau. Les Latins l'ont appellé sideratus.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.
Top 10 des mots Top 10 des mots qui vous font parler latin sans le savoir Top 10 des mots qui vous font parler latin sans le savoir

Rosa, rosa, rosam, rosae, rosae, rosa... Si cette petite rengaine réjouit les forts en thème, elle peut aussi rappeler de mauvais souvenirs à...

Édouard Trouillez 26/09/2023
sondage de la semaine