pardi

définitions

pardi ​​​ interjection

familier Exclamation renforçant une déclaration. ➙ parbleu.

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Il faut bien que je le garde, et je n'ai pas de quoi me payer une chambre de plus, pardi.Guy de Maupassant (1850-1893)
Les oiseaux picorent bien dans le jardin d'un évêque, pardi !Ferdinand Fabre (1827-1898)
Je peux bien vous dire son nom, pardi !Alphonse Daudet (1840-1897)
Dans ses affaires-là, chacun y va pour sa peau, pardi !Alphonse Daudet (1840-1897)
Pardi, ce ne serait pas la première fois que tu passerais quelques jours chez moi.Michel Corday (1869-1937)
Pardi, aimer, être aimé, le beau miracle quand on est jeune !Victor Hugo (1802-1885)
Le fait est que les grands génies révolutionnaires, qui n'étaient pas méchants, cela est incontestable, qui étaient des héros, pardi !Victor Hugo (1802-1885)
Il y a des dettes, pardi, qui sont véritables, mais il doit y en avoir qui sont autant de voleries ; il faut tirer ça au clair.Eugène Le Roy (1836-1907)
Il y en avait, pardi, qui le reluquaient, parce qu'il était beau garçon et décoré ; et elles étaient assez gentilles avec leurs jupes courtes et évasées par en bas.René Boylesve (1867-1926)
Les mots du bitume Miskine, Miskina Miskine, Miskina

n. et adj. : « pauvre, faible »

16/02/2020