parjure

 

définitions

parjure ​​​ nom et adjectif

littéraire
nom masculin Faux serment, violation de serment.
nom Personne qui commet un parjure. ➙ traître. —  adjectif Un témoin parjure.
 

synonymes

parjure

nom masculin

faux serment

nom

traître, félon (littéraire)

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Il avait doublement tort de manquer à la foi qu'il lui avait jurée ; car je ne lui savais, pour ma part, aucun gré de son parjure.Ida Saint-Elme (1776-1845)
La capitulation est conclue en présence, disons mieux, avec la garantie de cette croix vénérée, qui éloignait toute idée de parjure et de trahison.Claude de La Poëpe (1814-1886)
L'ennemi enivré par un cabinet parjure, paraissait ne plus conserver aucun souvenir de vous ; son réveil a été prompt ; vous lui avez paru plus terribles que jamais.Napoléon Bonaparte (1769-1821)
Quant à moi, je ne tomberai jamais assez bas pour avoir besoin des flétrissans bénéfices du parjure.Ida Saint-Elme (1776-1845)
S'il éprouve d'abord quelques regrets, je le connais assez pour être sûre qu'il en aurait davantage encore, s'il était parjure, et qu'ils se calmeront peu-à-peu.Jane Austen (1775-1817), traduction Isabelle de Montolieu (1751-1832)
Pardon, madame, lui dit-il, pardon ; je vois qu'un serment sacré vous enchaîne, je me repens d'avoir essayé de vous rendre parjure.François Guillaume Ducray-Duminil (1761-1819)
Voilà le résultat immédiat (sans parler du résultat définitif) du parjure dont les ministres ont donné le tort, du moins apparent, à la couronne !François-René de Chateaubriand (1768-1848)
La véhémence de ses anathèmes contre les frivolités du siècle et la malencontreuse idée qu'il eut un jour de tonner contre le parjure paraissaient avoir déplu à la cour.Louis Ulbach (1822-1889)
Car je sais que tu as l'âme haute et pure et tu ne voudrais pas te charger d'un tel parjure !...Michel Zévaco (1860-1918)
Sire, ne jurez point ; j'aime mieux vous croire de bonne foi, que de vous rendre parjure.Bussy-Rabutin (1618-1693)
Je lui jurai tout ce qu'elle voulut, au risque d'être cent fois parjure, je m'en souciais bien !Jules Barbey d'Aurevilly (1808-1889)
Puisque j'en jure, il est vrai ; & faut croire un homme de bien, quand il se parjure.François Béroalde de Verville (1556-1626)
Cet injuste usurpateur, ce souverain parjure, qui se jouait de la constitution qu'il avait donnée lui-même, ils insistèrent pour le sauver.Jules Michelet (1798-1874)
Le grand malheur du divorce (outre qu'il est un parjure, c'est-à-dire la violation des serments échangés) vient de ce que la déchirure qu'il produit est irréparable.Charles Turgeon (1855-1934)
Il a des sophismes nouveaux à son service pour expliquer au profit de son parjure ceux qu'il a invoqués pour faire croire à sa conversion.George Sand (1804-1876)
Il faut être cruel pour vous refuser ce que vous demandez si bien ; mais comment voulez-vous que je vous expose à un nouveau parjure ?George Sand (1804-1876)
Qui nous garantit qu'elle ne sera point parjure à ses promesses, et ne traitera pas après avoir reçu notre or ?Adolphe Thiers (1797-1877)
Cette fois encore j'ai aimé en silence, et l'indifférence ne m'a pas trouvé plus audacieux et plus vain que n'avait fait le parjure et l'ingratitude...George Sand (1804-1876)
Cessons donc enfin – ce ne sera pas trop tôt – de nous laisser abuser par cette parole officielle, dont toute l'histoire n'est qu'un long parjure, et tâchons d'en désabuser le monde.André Léo (1824-1900)
Je puis savoir de même qu'un parjure est incompatible avec ma constitution mentale, mon éducation, mon milieu social, etc.Alfred Fouillée (1838-1912)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « PARJURE » adj. & s. m. & f.

Qui jure à faux & contre sa science & sa connoissance. Celuy qui fait un faux serment, celuy qui ne dit pas la verité, quand on luy fait lever la main en Justice, est un parjure. Le parjure verifié emporte note d'infamie.
 
PARJURE, se dit aussi de celuy qui n'accomplit pas une chose licite qu'il a promise, qui viole son serment. L'adultere emporte avec soy le parjure. La rebellion contre son Prince enferme aussi le parjure, on viole le serment de fidelité. Ovide dit que Jupiter se mocque du parjure des amans.
Les mots du bitume Charbonner Charbonner

v. dérivé de charbon, dans l’expression aller au charbon, travailler dur, bosser.

Aurore Vincenti 21/02/2020