Email catcher

traître

Définition

Définition de traître ​​​ , traîtresse ​​​ nom et adjectif

nom
Personne qui trahit, se rend coupable d'une trahison. ➙ délateur, parjure, renégat.
locution Prendre qqn en traître, agir avec lui de façon perfide, sournoise.
langage classique Perfide, scélérat.
adjectif
Qui trahit ou est capable de trahir. ➙ déloyal, félon, infidèle. On l'accusa d'être traître à sa patrie.
(choses) Qui est nuisible sans le paraître, sans que l'on s'en doute. Ce vin est traître.
locution, familier Ne pas dire un traître mot, pas un seul mot.
var. ro traitre ​​​ , traitresse ​​​ .

Synonymes

Synonymes de traître, traîtresse

adjectif

déloyal, faux, félon, fourbe, infidèle, lâche, perfide (littéraire)

[vin, virage] trompeur

nom

délateur, déserteur, espion, judas, parjure, renégat, transfuge, vendu (familier), félon (littéraire)

Exemples

Phrases avec le mot traître

Dans les deux cas, les traîtres sont identifiés et les chefs d'accusation, limpides.Histoire, économie & société, 2019, Héloïse Hermant (Cairn.info)
Le répit du quatrième jour est sans nul doute le plus traître.Ouest-France, Philippe LEMOINE, 06/04/2020
Il faut que le traître ait été puni et que cela se sache mais cette formulation recèle peut-être un élément de vérité.Revue internationale de psychosociologie, 2004, Alain Ferrant (Cairn.info)
Dans un contexte répressif, il trouve injuste que des anarchistes soient exécutés mais pas un traître bourgeois à la patrie.Le Mouvement Social, 2020 (Cairn.info)
Chose curieuse et qui fait rêver le philosophe, que ce tas de traîtres d'où sort ce tas de serments !Victor Hugo (1802-1885)
Pour résister en cas de chute sans passer pour un traître à la nation, le premier réflexe est de ne pas se renier.Capital, 11/03/2020, « Les recettes pour devenir le bras droit de votre boss »
Au surplus, l'exécution du traître lui créa beaucoup de difficultés.André Le Glay (1785-1863)
Je ne savais pas que cet homme-là était un scélérat, un traître, un...George Sand (1804-1876)
On courait le risque d'être considéré comme germanophile, défaitiste voire de passer pour un traître.Ouest-France, Élisabeth PETIT, 10/10/2015
Nous sommes désormais gouvernés par des communistes, des collaborateurs et des traîtres.Europarl
D'emblée, du fait d'avoir été accusés, ils étaient coupables de quelque chose et devenaient des sous-hommes, des traîtres.Psychanalyse, 2013, Véronique Sidoit (Cairn.info)
Ceux qui ne sont pas d'accord sont naïfs ou, pire, ce sont des traîtres.Savoir/Agir, 2012, José Luis Moreno Pestaña (Cairn.info)
Puis vient le moment des rapides et du petit courant traître qui fait vaciller l'embarcation de roche en roche.Ouest-France, Matthieu CARLIER, 16/08/2013
Cette section traite d'un sujet rarement abordé, l'annonce du diagnostic à l'enfant lui-même et, corrélativement, le poids des mots utilisés : des alliés ou des traîtres ?Contraste, 2009 (Cairn.info)
On est toujours le traître de quelqu'un, on vous accuse toujours d'être déloyal.Ouest-France, Claire CHAZAL, 07/07/2021
S'il laisse croire aux méchans et aux traîtres qu'il ne sait point punir, il n'y a plus de sûreté pour l'état ni pour les citoyens.Pierre Alexandre Fleury de Chaboulon (1779-1835)
Ces derniers n'étaient pas pris en traître : la tribu hostile faisait sonner ses tambours avant de passer à l'attaque !Ouest-France, 15/01/2017
Il y avait encore d'autres traîtres qui étaient dévoués à cette perfidie.Anne-Jean-Marie-René Savary (1774-1833)
Sauf que cette photo, il faut la mériter : ce vendredi, la neige s'est transformée en traîtresse plaque de verglas.Ouest-France, 13/02/2021
Nous reconnûmes en eux quelques-uns de nos traîtres.Alexandre Pouchkine (1799-1837), traduction Louis Viardot (1800-1883)
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de TRAISTRE, ESSE adj. & subst.

Qui trahit, qui prend en trahison. Il n'y a point d'assez grand supplice pour les traistres. Il luy a fait un accueil traistre & decevant. Les poltrons assassinent leurs ennemis en traistres. Les amans appellent aussi des oeuillades traistresses, celles qui ravissent leurs coeurs en trahison, & lors qu'ils ne songent point à aimer, quand l'amour est entré en traistre dans leurs ames. On dit qu'un homme n'est point traistre à son corps, lors qu'il n'espargne rien pour le bien traitter. Ce mot vient du Latin traditor, ce qui a été tiré de l'Escriture, du nom qu'elle donne à Judas.
 
TRAISTRE, se dit aussi des animaux & des choses inanimées, d'un cheval qui mord, & qui ruë en traistre, qui se desrobe en traistre de dessous le cavalier. Il n'y a rien de plus traistre qu'une mine, qu'une arme à feu qui tire toute seule. On appelle traistre, ce canon qui est dans l'angle de la casemate, parce qu'il est le plus difficile à demonter, & qu'il tire en traistre. On dit aussi, que le feu est traistre, lors qu'il couve long-temps en quelque lieu aprés un incendie qu'on croyoit esteint, & qu'il reparoist. On appelle aussi traistre, le calme de la mer, quand il s'éleve quelque soudaine tempeste.
 
On dit proverbialement, qu'un homme est traistre comme Judas, un baiser de traistre, quand un ennemy fait des caresses.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.
Top 10 des mots Le décodeur Top 10 des mots venus d’ailleurs

Que vous soyez ou non partis en vacances cet été, je vous invite à voyager aux quatre coins du monde avec ce top 10 des mots venus d’ailleurs.

Dr Orodru 18/07/2022