parure

 

définitions

parure ​​​ nom féminin

Ensemble des vêtements, des ornements, des bijoux d'une personne en grande toilette.
Ensemble de bijoux assortis (boucles, collier, broche…). Une parure de diamants.
Ensemble assorti de pièces de linge. Parure de lit.
nom féminin pluriel Technique Ce qu'on retranche en parant la viande (os, graisse…) ou le poisson (tête, arêtes…).
 

synonymes

parure nom féminin

ornement, décoration

mise, toilette, atours (littéraire)

bijoux, joyaux

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Et, se redressant soudain pour rejeter en arrière l'opulente parure de ses cheveux, elle alluma un rapide éclair dans sa prunelle.Paul Féval (1816-1887)
Comme l'humble blé, elles le font vivre et, quelles que soient les plantes fastueuses et rares qui fleurissent dans les jardins, ce sont elles qui sont la parure des plaines.Auguste Angellier (1848-1911)
Je me rapprochai d'elle ; et sans fixer un instant mes yeux sur les siens, j'examinais sa parure avec une attention si extraordinaire, qu'elle en eut l'air embarrassée.Adelaïde de Souza (1761-1836)
Sa parure, les baies éclatantes des taillis, ou les plumes, plus diaprées que des gemmes, qui palpitent aux millions d'ailes, dans la voûte infinie des feuillages.Daniel Lesueur (1854-1921)
Et puis, ce lui était un charme si doux de contempler sa fille dans la primeur de sa parure !Paul Bourget (1852-1935)
Aujourd'hui il mettait une parure, demain une autre ; mais c'étaient toujours des fanfreluches de faible poids et de moindre valeur.Miguel de Cervantès Saavedra (1547-1616), traduction Louis Viardot (1800-1883)
Nos cœurs nous font un devoir d'aimer celui qui veille sur notre peuplade, et de songer à ses besoins et à sa parure.Louis Ange Pitou (1767-1846)
La parure proscrite se balançait au bas d'un ruban, sur lequel il y avait, à cette heure, quelque chose d'inscrit.Robert de Montesquiou (1855-1921)
Sa parure l'occupait beaucoup maintenant, elle, si insouciante jusque-là et qui déchirait ses pagnes à tous les buissons.Judith Gautier (1845-1917)
Autant celles-ci étaient simples dans leur parure, d'un commerce affable et communicatif, autant leur brillante voisine paraissait recherchée dans sa toilette, dédaigneuse et gourmée.Jean-Nicolas Bouilly (1763-1842)
Enfin la princesse est envoyée chez la sœur de la sorcière avec ordre de rapporter pour la fille de cette dernière une parure de fiancée.Emmanuel Cosquin (1841-1919)
Je me soumis à ce qu'il désirait de moi ; mais ce fut pour la première fois peut-être que je m'occupai avec une sincère répugnance du soin de ma parure.Ida Saint-Elme (1776-1845)
Les métaphores abondent, chez eux, pour marquer ce travail délicat qui consiste à couvrir la pensée d'une parure élégante.Joseph Anglade (1868-1930)
Cinthie aime trop la parure ; il lui recommande de fuir le luxe et d'aimer la simplicité.Pierre-Louis Ginguené (1748-1816)
Les beaux cheveux sont la dernière parure des phthisiques ; ils la gardent jusqu'à la fin, et on l'enterre avec eux.Edmond About (1828-1885)
La recherche de sa parure et la bonne mine de son mari attirèrent tous les yeux.George Sand (1804-1876)
Outre que cette parure est hors de place, je la trouve du plus mauvais goût.George Sand (1804-1876)
La musique de ses morceaux d'ensemble était d'une grande simplicité, sans autre parure qu'une grâce touchante et rustique.Victor Cherbuliez (1829-1899)
Quoiqu'elle fût d'une superbe élégance, elle se recherchait encore plus dans sa parure que dans sa personne.Eugène Sue (1804-1857)
Son devoir de mère devenait le plus charmant de tous les jeux, et l'enfant rassasié qui s'endormait de nouveau sur sa poitrine l'embellissait mieux qu'une splendide parure.Paul Féval (1816-1887)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « PARURE » s. f.

Ce qui est paré, diversité d'ornements. Cette femme estoit ce jour-là dans une haute parure. La parure extraordinaire de cette Eglise monstre qu'on y celebre quelque Feste.
 
PARURE, signifie aussi, Ressemblance, ou convenance de choses dont on fait parade. Un attelage de chevaux doit estre de même parure, c'est à dire, de même taille & de même poil. Ce Gouverneur avoit à son entrée 50. Gardes tous d'une parure, vestus d'une même livrée, de même maniere. Les tapisseries d'une alcove & de la chambre sont souvent de differente parure.
 
PARURE, se dit aussi de ce qu'on retranche en parant ou preparant des cuirs, ou autres choses semblables. Il est deffendu de faire de la colle forte avec des parures ou rogneures de cuirs.
Les mots croisés du Robert Vins et vendanges Vins et vendanges

Jouez avec les mots du vin, et savourez cette grille de saison !

27/09/2020