pèlerine

définitions

pèlerine ​​​ nom féminin

Manteau sans manches, ample, souvent muni d'un capuchon. ➙ cape.

synonymes

pèlerine nom féminin

cape

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Puis deux autres, debout, les épaules couvertes d'une pèlerine de peau de loup, remplissaient l'office d'huissiers.Jules Lermina (1839-1915)
Le pauvre homme a rabattu sur la figure le capuchon de sa pèlerine et ouvert un parapluie avec résignation.Marie Quinton (1854-1933)
Alice faisait le ménage de sa mère, balayait les couloirs avec les sœurs converses ; elle aussi était une sorte de converse en bonnet et pèlerine d'uniforme.Jacques-Émile Blanche (1861-1942)
Une robe à pèlerine qui a cinq ans de date, un petit tablier de soie noire, des cheveux défrisés !...Alphonse Daudet (1840-1897)
Je la poursuivis, elle fuyait ; le vent de sa course soulevait par moments sa pèlerine noire, et me laissait voir son dos brun et frais.Victor Hugo (1802-1885)
Sa taille admirable était dissimulée par une pèlerine ; ses mains, longues et blanches, étaient toujours perdues dans des mitaines.Ernest Renan (1823-1892)
Parés de vastes bicornes, vêtus de carricks à pèlerine, des jouvenceaux, à la porte du tripot, enfin laissé, exagérèrent leurs révérences et brandirent des cannes monstrueuses.Paul Adam (1862-1920)
Bazilette, un ouvrage à la main, est dans un coin de la chambre de la pèlerine prétendue : elle observe les mouvements, pour pouvoir prévenir les besoins.Jacques Cazotte (1719-1792)
La pèlerine bordée d'un ruban pareil, passé dans un large ourlet et attachée par des nœuds semblables à ceux de la robe, laissait apercevoir la beauté de son corsage.Honoré de Balzac (1799-1850)
Même assemblage aussi ridicule dans les toilettes robe blanche en mousseline et pèlerine de fourrure.Noémie Dondel Du Faouëdic (1834-1915)
Elle est grave et douce ; ses bandeaux plats et sa pèlerine noire inspirent le respect et la sympathie.Anatole France (1844-1924)
Mais, à ce moment, une vieille femme, une pèlerine de quatre-vingts ans, égarée, ne sachant où elle allait, entra sous le hangar.Émile Zola (1840-1902)
D'ailleurs, la portière s'était refermée, et il fallait bien accepter cette nouvelle pèlerine, comme tombée du ciel, au moment où partait le train, qu'elle avait failli manquer.Émile Zola (1840-1902)
Debout après d'un quinquet, à l'entre de la roulotte, le jeune personnage inconnu avait défait son bandeau et jeté sur les épaules une pèlerine.Alain-Fournier (1886-1914)
Meaulnes était au milieu de la chambre, debout, sa casquette sur la tête, et il cherchait au portemanteau quelque chose – une pèlerine qu'il se mit sur le dos...Alain-Fournier (1886-1914)
Il portait une lévite noire à pèlerine, des culottes blanches, des bottes à la russe et un chapeau haut de forme, à grandes ailes, orné d'une boucle sur le devant.Ernest Daudet (1837-1921)
Nu-tête, une pèlerine de voyage sur les épaules, il marchait sans arrêt, comme affolé par une douleur insupportable.Alain-Fournier (1886-1914)
Le dîner achevé, il annonça qu'il sortait pour une heure ou deux, s'enveloppa de son manteau à pèlerine, et prit la porte.René Bazin (1853-1932)
Tous avaient le brassard d'honneur au poignet droit ; quelques-uns portaient une pèlerine de guerre faite en crinière de lion ; d'autres s'en allaient les épaules et la poitrine nues.Arnauld d'Abbadie (1815-1893)
Comme la pèlerine doit être connaisseuse, elle verra des gens qui ne sont point mal en scène ; l'intérêt de sa santé veut qu'elle se lève.Jacques Cazotte (1719-1792)
Afficher toutRéduire
Les deux font la paire Figue et foie Figue et foie

La cuisine française mélange volontiers gastronomie et anatomie, en accommodant divers organes ou autres abats… et cela se retrouve dans l’étymologie.

Dr Orodru 15/09/2021