cape

 

définitions

cape ​​​ nom féminin

Vêtement de dessus, sans manches, qui enveloppe le corps et les bras. ➙ houppelande, pèlerine. —  locution Histoire, roman de cape et d'épée, dont les personnages sont des héros chevaleresques.
locution, au figuré Rire sous cape, en cachette.
Feuille de tabac qui forme l'enveloppe d'un cigare.
Marine À la cape : en réduisant la voilure. ➙ capeyer.

capé ​​​ , capée ​​​ adjectif

Sports Se dit d'un sportif sélectionné en équipe nationale.
par extension Qui a remporté de nombreuses victoires. Nageuse très capée.
par extension Qui a reçu de nombreux prix. —  Très qualifié, expérimenté.
 

synonymes

cape nom féminin

pèlerine, [anciennt] houppelande

sous cape

en cachette, à la dérobée, en tapinois, [rire] dans sa barbe

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Au moment où le taureau allait donner son coup de corne, il déplaça la cape à droite.Michel Zévaco (1860-1918)
Maintenant qu'il n'en a plus, et que la vermine envahit sa cape, il ne fait plus rien pour nous.Auguste Du Roure de Beaumont (1783-1858)
Elle la fit asseoir sur le vieux banc de chêne qu'abritait le manteau de la cheminée, et elle dégrafa sa cape.M. Maryan (1847-1927)
Cela faisoit rire sous cape le maréchal, et il donna si bien dans le panneau, qu'il ne fit que marcher sur les pieds de sa dame, en signe d'amitié.Bussy-Rabutin (1618-1693)
Le fait est que les actions dont nous parlons aujourd’hui ne sont pas des actes politiques, mais des activités criminelles, bien que drapées dans une cape politique.Europarl
Nous donnions là dedans ; il riait sous cape, et nous prenait pour des imbéciles, lui, pour un esprit supérieur.Denis Diderot (1713-1784)
Cette allure de la cape avait l'avantage d'offrir aux vagues les portions les plus solides du yacht, et de le maintenir dans sa direction première.Jules Verne (1828-1905)
L'auteur était là dans la pièce de cape et d'épée, cherchant le succès avec une bonne foi et un courage méritoires.Émile Zola (1840-1902)
Juste au même moment, un voyageur, enveloppé dans une longue cape à l'espagnole, apparaissait sous le porche, à portée d'entendre le colloque.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Quelquefois, cependant, nous rencontrions un berger qui, plié dans sa cape, venait de faire paître ses brebis.Frédéric Mistral (1830-1914)
Nous mîmes aussitôt à la cape sous la grand voile d'étai, le petit foc et le foc de derrière, et nous travaillâmes à nous raccommoder.Louis-Antoine de Bougainville (1729-1811)
Il échappe par miracle à des dangers dont la seule idée donne le frisson, et c'est ce qu'il faut dans un roman de cape et d'épée.Anatole France (1844-1924)
Au dix-septième siècle, la nouvelle s'habille à l'espagnole, porte la cape et l'épée, et devient tragi-comique.Anatole France (1844-1924)
Il faut arrêter de nouveau la machine et se contenter de l'hélice pour tenir la cape.Jules Verne (1828-1905)
Puis le petit manteau, évasé comme une cape espagnole, puis la toque d'où les cheveux ruisselants s'échappaient.Paul Féval (1816-1887)
Enfin, sa cape de velours noir, découvrant ses traits, en faisait encore valoir la finesse et le charme.Eugène Sue (1804-1857)
Elle jeta une cape sur sa tête, sortit en hâte, suivit de loin une lanterne dont la flamme lui semblait danser comme un feu follet.Victor Cherbuliez (1829-1899)
Celui-ci s'enroula dans sa cape en la tenant par les extrémités du collet, et, tournant le dos à la bête, il se mit à marcher paisiblement devant elle.Michel Zévaco (1860-1918)
D'un geste rapide, il fit tomber, sa cape et son visage apparut, pâle, d'une pâleur spectrale.Michel Zévaco (1860-1918)
Quant à lui, qui n'avait que la cape et l'épée, il était un amoureux sans espérance.Jules Janin (1804-1874)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « CAPE » s. f.

Vieux mot qui signifioit autrefois un gros manteau de campagne, dont la partie superieure étoit taillée en sorte qu'on y pouvoit fourrer la teste. C'est ce qu'on appelle encore Cape de Bearn, dont usent les matelots. La cape se portoit autrefois tant par les Moines que par les Laïques, tant hommes que femmes indifferemment. On l'appelloit en Latin carnealla, vestis cilicina, & étoit faite de poil de chevre. C'étoit aussi une espece de surtout, ou de manteau long, qu'on portoit sur les autres habits ; & Isidore dit qu'on l'a appellée capa, quòd totum capiat hominem.
 
CAPE, se dit aussi d'une piece d'estoffe que les femmes mettent sur la teste pour se garentir de la pluye ou du mauvais temps, ou pour se cacher quand elles sont en deshabillé, ou pour se déguiser quand elles vont en masque. Cape de taffetas, à dentelles. cette femme va toûjours à la Messe en cape, & ne s'habille que le soir. il y avoit deux capes à ce bal magnifiquement masquées. Menage aprés Vossius derive ce mot de cape Allemand, qu'il fait venir ensuitte de caput. Il cite aussi le Pere Sirmond, qui le derive de capis, à capiendo, qui étoit une espece de vase, d'où on a fait ensuitte chapeau & capeline. D'autres plus simplement le derivent du Latin cappa, aussi-bien que chappe.
 
CAPE, en termes de Marine, est la grande voile qu'on met au grand mast, qu'on appelle autrement pacfi. On dit, Mettre à la cape, pour dire, Mettre la voile au lit du vent.
 
CAPE, se dit proverbialement en ces phrases. Rire sous cape, pour dire, Rire sourdement, & sans que personne s'en apperçoive. Vendre une chose sous cape, pour dire, ne l'oser rendre publique. On dit aussi, qu'un homme n'a que l'épée & la cape, pour dire, qu'il n'a rien vaillant, qu'il n'a aucune fortune établie. On le dit figurément de toutes les choses qui n'ont ni valeur, ni merite, mais seulement un peu d'apparence. C'est une Noblesse qui n'a que l'épée & la cape ; un sçavoir qui n'a que l'épée & la cape ; du vin qui n'a que l'épée & la cape. c'est un merite qui n'a que l'épée & la cape.
Les mots croisés du Robert Les mots du bord de mer Les mots du bord de mer

Laissez-vous bercer par le bruit des vagues avec cette grille de mots croisés estivale !

17/07/2020