personnification

 

définitions

personnification ​​​ nom féminin

Action de personnifier, de représenter sous les traits d'un personnage. La personnification des animaux dans les fables.
Le personnage qui incarne, personnifie (qqch.).
(personne réelle) Néron fut la personnification de la cruauté. ➙ incarnation, type.
 

synonymes

personnification nom féminin

symbole, allégorie, incarnation, type

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Le huit de trèfle, par exemple, représentait un grand arbre portant huit énormes feuilles de trèfle, sorte de personnification fantastique de la forêt.Victor Hugo (1802-1885)
Le diable est la personnification de l'athéisme ou de l'idolâtrie.Éliphas Lévi (1810-1875)
N'aurais-je pas à ma disposition toutes les ressources du style à la mode, surtout la personnification ?Frédéric Bastiat (1801-1850)
Il y a mêlé poétiquement la personnification des idées scientifiques les plus modernes.Marie d'Agoult (1805-1876)
La mère devrait être la personnification de l’amour et de l’affection, son ventre devrait être l’endroit le plus sûr.Europarl
Quant aux hommes, sachez que cette absurdité de revêtir de grandeur et de poésie la personnification du vice est un des plus funestes sophismes qu'ils aient accrédités.George Sand (1804-1876)
Mes beaux romans politiques, mes chimères sociales s'évanouirent au souffle glacé de cet homme qui m'apparaissait comme une personnification du destin : calme, fort, impénétrable et inflexible.Marie d'Agoult (1805-1876)
On y verra, si l'on veut, l'image de l'esprit du mal, ou la personnification des vices et des impuretés de l'homme.Champfleury (1821-1889)
Nous notons ici – comme nous l'avons noté auparavant et comme nous aurons à la noter plus loin – sa merveilleuse puissance de personnification.Auguste Angellier (1848-1911)
Une panthère au poil tacheté (personnification de l'amour des sens) lui barre la route.Alphonse de Lamartine (1790-1869)
C'est surtout au milieu des complications de la guerre malheureuse dont son diocèse est le théâtre et la victime que sa figure devient la plus touchante personnification de la charité.Alphonse de Lamartine (1790-1869)
Il serait possible néanmoins que cette sainte n'ait jamais été qu'une personnification de la débauche pénitente et un touchant emblème de la purification d'un corps souillé.Paul Lacroix (1806-1884)
C'est toujours un étrange jouet dans les mains d'un fils de roi que la personnification de la misère, et il y aurait de quoi le faire réfléchir.George Sand (1804-1876)
Le commerce électronique peut devenir la personnification de la libre circulation des marchandises, parce que l'on pourra faire ses achats devant son ordinateur, dans tous les pays.Europarl
C'était là ce qui frappait tous ceux qui regardaient son œuvre ; ce fut là surtout ce qui le frappa lui-même lorsqu'il chercha, dans la réalité, la personnification de ses idées.George Sand (1804-1876)
La dame au piano derrière lui, qui n'avait pas bougé, semblait la personnification du reproche.Henry Gréville (1842-1902)
C'était l'orgie effrénée de la matière, le triomphe de la chair révoltée contre l'esprit, la personnification du vertige.Marie d'Agoult (1805-1876)
Amener devant la lumière la personnification mystique des ténèbres, n'est-ce pas anéantir devant la vérité le fantôme du mensonge ?Éliphas Lévi (1810-1875)
Cela se révèle à la dislocation du vers blanc dans les dernières pièces, à la prédominance accordée à la prose et l'importance excessive accordée à la personnification.Oscar Wilde (1854-1900), traduction Hugues Rebell (1867-1905)
Le file est la personnification de la science, et la science est identique à son objet.Henry d'Arbois de Jubainville (1827-1910)
Afficher toutRéduire
Le Top 10 des mots les plus étonnants Top 10 des mots qui ont un sens différent au Canada Top 10 des mots qui ont un sens différent au Canada

La langue française varie selon les différentes régions du monde. Certains mots et expressions sont employés seulement en France, en Belgique, en Suisse, en Afrique ou au Canada : on parle alors de francismes, de belgicismes, d’helvétismes, d’africanismes et de canadianismes (ou de québécismes pour ceux qui concernent uniquement le Québec). Il arrive aussi qu’un même mot ait des sens différents selon les pays, ce qui peut causer bien des malentendus ! Voici quelques exemples avec nos dix canadianismes sémantiques favoris.

Édouard Trouillez 23/05/2020