Email catcher

allégorie

Définition

Définition de allégorie ​​​ | ​​​ nom féminin

Narration mettant en œuvre des éléments concrets, chaque élément correspondant à un contenu abstrait. « Le Roman de la Rose » est une longue allégorie de l'amour. Personnification d'une idée abstraite.
Œuvre (peinture, sculpture, film…) dont chaque élément évoque un aspect d'une idée complexe.

Synonymes

Exemples

Phrases avec le mot allégorie

A tort ou à raison, ce rituel est souvent perçu comme une sorte d'allégorie de ce que la personne a été pour son entreprise.Capital, 05/03/2015, « Pot de départ : l'art de se faire regretter sans… »
L'artiste s'est ensuite lancé dans une vaste allégorie de l'eau.Ouest-France, 26/07/2017
C'est vraiment une sorte d'allégorie à la nouvelle croissance, au nouveau développement.Ouest-France, Olivier CLERC, 02/11/2016
Dans la dernière scène, du film, la marche, lente de la femme, chaussée de simples espadrilles fait figure d'allégorie de la servitude.Les Cahiers de la Justice, 2014, Denis Salas (Cairn.info)
Les peintres et les dessinateurs y virent un motif à allégories et firent des compositions dans le genre de celle de la page 29.Paul Sébillot (1843-1918)
C'est, encore une fois, l'allégorie de la poutre et de la paille.Europarl
Cette fonction de miroir (et sa dimension d'allégorie optique) est la clé de lecture de l'ensemble de ce livre.Revue des sciences philosophiques et théologiques, 2005, Jacques Courcier, Masaki Harada (Cairn.info)
Elle comporte également un précieux index des éléments du récit (personnages, animaux, lieux, calendrier, allégories, notions abstraites et motifs arthuriens, objets et matières).L'information Littéraire, 2006 (Cairn.info)
D'abord parce que, chantant la nuit, il est l'allégorie de l'amoureux éperdu.Textes et documents pour la classe, 2016, Jean-Christophe Marti (Cairn.info)
Cette allégorie inspirée et inspirante d'un nouveau monde, et donc d'une nouvelle ère pour cette place, n'a pas été suivie par tous les invités caennais.Ouest-France, Éric AUPOIX, 25/11/2012
Une allégorie de la placardisation qui provoque déjà une bonne tranche de rigolade.Ouest-France, Gilles KERDREUX, 04/08/2021
Le tour du monde à la voile est une allégorie du rétrécissement de la planète.Ça m'intéresse, 15/02/2022, « Combien de temps faut-il pour faire le tour du monde… »
Considérées dans cet ensemble, les figures individuelles échappent aussi à l'usage courant de l'allégorie.Dix-huitième siècle, 2009, Laurent Loty (Cairn.info)
Chaque objet, chaque type est en quelque sorte l'allégorie de cette structure actualisée, un de ses éléments significatifs, son lien à l'histoire.Sociétés, 2016, Patrick Tacussel (Cairn.info)
Revoyez cette lithographie, monsieur le ministre, et méditez quelques instants sur le sens de l'allégorie.Hector Berlioz (1803-1869)
Sublime allégorie qui enseignait à la fois le respect qu'on doit à l'expérience et la pitié que mérite le malheur !Gaston Lavalley (1834-1922)
Autre élément, un ange dénudé, une allégorie de la douleur.Ouest-France, 27/08/2017
Cette allégorie de l'eau qui court, inéluctablement, mène à la sensation de l'écoulement des jours, des saisons comme des époques.Ouest-France, 26/07/2017
L'image des portes du ciel est d'essence poétique ; c'est purement une allégorie, une métaphore réalisée par le dessin.Léon Heuzey (1831-1922)
Dans ces moments-là vous êtes vous-même un ruisseau, un fleuve de métaphores, un torrent d'éloquence, un réservoir d'allégories....George Sand (1804-1876)
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de ALLEGORIE subst. fem.

Figure de Rethorique, qui est une metaphore continuée, quand on se sert d'un discours qui est propre à une chose pour en faire entendre une autre. Le Vieux Testament est une perpetuelle Allegorie des mysteres contenus dans le Nouveau. Philon Juif a fait trois livres des Allegories sur l'ouvrage des six jours.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.