pervenche

définitions

pervenche ​​​ nom féminin et adjectif invariable de couleur

Plante à fleurs bleu-mauve, qui croît dans les lieux ombragés. —  adjectif invariable Des yeux pervenche.
familier Contractuelle de la police parisienne.

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Grande, la taille haute, ses grands yeux bleus, couleur de pervenche, presque violets, regardaient d'un regard à la fois enfantin et fier.Paul Bourget (1852-1935)
Donnez-moi ma pervenche, cousine, celle d'hier s'est égarée.Louis Reybaud (1799-1879)
La pervenche se tapit entre les dernières violettes et les premiers lilas.Edmond Biré (1829-1907)
Les yeux de pervenche, élargis démesurément, questionnaient encore, éperdus, terrifiés du mystère.Émile Zola (1840-1902)
C'était, chaque matin, des brassées de fleurs achetées aux horticulteurs de la banlieue, des paquets de mousse, des paquets de feuilles de fougère et de pervenche, pour entourer les bouquets.Émile Zola (1840-1902)
Une curiosité lui venait sur cette petite femme si discrète, aux yeux de pervenche.Émile Zola (1840-1902)
Que devint le pauvre nid, ouvert, à terre, sans abri que la feuille de pervenche.Jules Michelet (1798-1874)
Le noir reflet de sa chevelure assombrissait ses calmes yeux de pervenche, sa bouche forte saignait dans le doux ovale de son visage.Émile Zola (1840-1902)
C'était une délicate pervenche ou un lis auprès d'un somptueux et brillant pavot rouge, une turquoise près d'un rubis.Honoré de Balzac (1799-1850)
Devais-je sonner du cor ou attacher une fleur de pervenche à mon corsage ?Paul Féval (1816-1887)
Ce n'est pas le lys, ce n'est pas la pervenche !...Fernand Vandérem (1864-1939)
Et elle se baissa pour cueillir une pervenche dans le gazon touffu.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Elle était si confiante, si fragile, avec ses doux yeux de pervenche !Émile Zola (1840-1902)
Décidément, elle lui était sympathique, cette criminelle délicate, aux yeux de pervenche.Émile Zola (1840-1902)
Le profil était même d'un dessin sévère, mais l'œil bleu de pervenche était trop doux.Arsène Houssaye (1815-1896)
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « PERVENCHE » s. f.

Plante medicinale qui croist dans les bonnes terres. Elle rampe & produit de menus sarments de la grosseur d'un jonc. Sa figure & la couleur de ses feuilles ressemblent à celles du laurier, quoy que plus petites de beaucoup, & sont dentelées, dont la qualité est acre & ulcerative. Ses fleurs sont blanches, odorantes & en forme de grappe, si semblables aux meurtes, qu'on a de la peine à les discerner. On l'appelle en Latin vinca, ou pervinca, & est une espece de clematis. Il y en a une autre espece qu'on appelle liseron, & en Latin vitalba, qui rampe contre les arbres comme le smilax, quoy que Fuchsius croye que c'est la vigne noire.
Vidéos "Figurez-vous", épisode 3 "Figurez-vous", épisode 3

Dans ce troisième épisode de « Figurez-vous », Julien Barret nous enseigne l’art de l’à-peu-près, arme absolue des humoristes.

Julien Barret 25/06/2021