pétillant

 

définitions

pétillant ​​​ , pétillante ​​​ adjectif

Qui pétille. Eau minérale pétillante. ➙ gazeux.
Qui brille d'un vif éclat. Regard pétillant.
 

synonymes

pétillant, pétillante adjectif

gazeux, mousseux, spittant (Belgique)

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Elle était ouverte au jour de tous côtés ; l'éclat du feu pétillant se mêlait aux rayons du soleil qui entrait joyeusement par les fenêtres.Amédée Achard (1814-1875)
On y vit bientôt paroître une foule de petits ouvrages pétillant d'esprit et de gaieté, qui y attirèrent un tel concours de spectateurs, que les grands théâtres furent entièrement abandonnés.Jacques Bins de Saint-Victor (1772-1858)
C'était un gros petit vieux, au teint enflammé, au petit œil pétillant de ruse, qui avait dû user sur le siège plus d'un fagot de manches de fouet.Émile Gaboriau (1832-1873)
Il aviva de son souffle les charbons du réchaud posé sur un guéridon voisin, et saisit par le manche la lame d'où s'échappaient en pétillant de blanches étincelles.Théophile Gautier (1811-1872)
Et puis, il y avait là un petit vin blanc, pétillant et doux, qui réjouissait le cœur.Pierre Ponson du Terrail (1829-1871)
Avec ça, du bon petit vin pétillant qu'on versait à pleins verres, et tout le monde était content.Eugène Le Roy (1836-1907)
Lorsqu'on débouche une bouteille de champagne, un liquide vif, pétillant, joyeux s'en échappe, n'est-ce pas ?Lucien Biart (1828-1897)
Vingt hommes se pressaient dans une salle enfumée, auprès d'un feu de branches sèches pétillant en une vaste cheminée.Amédée Delorme (1850-1936)
La colonne de feu roule en pétillant de distance en distance, et grandit avec la rapidité du vent.Alphonse de Lamartine (1790-1869)
Ce repas consiste souvent, dans nos montagnes, en lait bouilli et chaud, saucisses fraîches et autres productions de la ferme, sans exclure la rasade de vin pétillant.Alphonse Chabot (?-1921)
Et puis son esprit était comme son regard, pétillant, plein de verve, jamais en repos.Gaston Maugras (1850-1927)
Quand on lui passait deux ou trois fois la main sur le dos, dans l'obscurité, des étincelles bleues jaillissaient de sa fourrure, en pétillant.Théophile Gautier (1811-1872)
Devant elle, éclairé par le feu qui flambait en pétillant à quelques pas, se tenait le chirurgien.Joseph Marmette (1844-1895)
La flamme dansait en pétillant dans le foyer, les meubles reluisaient avec un air de bonhomie ; onze heures sonnaient quand ils entrèrent dans cet aimable lieu.Jules Janin (1804-1874)
C'est un homme d'affaires vif et pressé, entraînant, endiablé, terrible pour aller à son but ; et avec cela amusant, pétillant.Jules Michelet (1798-1874)
Ajoutez à ce tableau un beau feu, vif, pétillant, qui flambait de la façon la plus réjouissante du monde dans une vaste et large cheminée.Harriet Beecher Stowe (1811-1896), traduction Louis Énault (1824-1900)
En venait-il, du monde, de tous les côtés, bonnes gens, pour manger les saucisses renommées avec les huîtres fraîches, et boire le vin nouveau, pétillant et sucré !Madame Henri de la Ville de Mirmont (1860-1933)
C'était une hutte de peaux, au milieu de laquelle brûlait un feu pétillant, dont l'ardeur avait, toutefois, grand'peine à combattre l'intensité du froid, qui se glissait dans le wigwam.Henri-Émile Chevalier (1828-1879)
Jacques, tout pétillant de joie sous son enveloppe froide et sombre, releva sa robe jusqu'aux genoux et assura sa sandale sur le sable en faisant un appel.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Un petit œil gris, vif et pétillant d'intelligence et d'audace éclairait sa physionomie ouverte et franche.Gustave Aimard (1818-1883)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « PETILLANT, ANTE » adj.

Qui brille par sa vivacité, qui fait du bruit en bruslant. Ses yeux sont noirs, vifs & petillans. Le feu de paille & de hestre, de bois neuf, est vif & petillant. Un vin petillant dans le verre, qui brille & qui saute aux yeux.
Drôles d'expressions Être bien, mal luné Être bien, mal luné

Être bien, mal luné : être de bonne, de mauvaise humeur. 

Alain Rey 23/04/2020