physiologique

définitions

physiologique ​​​ adjectif

De la physiologie.
Qui concerne l'activité de l'organisme humain. (opposé à psychique) L'état physiologique du malade. ➙ physique, somatique. Besoins physiologiques.
Adapté au bon fonctionnement de l'organisme. Tétine physiologique. Sérum* physiologique.

synonymes

physiologique adjectif

corporel, naturel

somatique, organique, physique

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Tel est l'état précis dans lequel se trouve encore aujourd'hui la philosophie physiologique chez la plupart des esprits qui s'y livrent.Auguste Comte (1798-1857)
La vérité est que nous avons abordé tous les mondes, en poursuivant dans chacun, il est vrai, l'étude physiologique.Émile Zola (1840-1902)
Sous ce point de vue, le champ de l'expérimentation physiologique, dans l'un ou l'autre de ces deux modes fondamentaux, acquiert une extension croissante, à mesure qu'on remonte la hiérarchie biologique.Auguste Comte (1798-1857)
L'espérance indéfinie, si voisine de la foi, est, comme le besoin d'une morale, un fait physiologique.Jean Aicard (1848-1921)
Pour terminer, j'apporte mon soutien à la réinsertion du terme « physiologique » au côté du terme « nutritionnel ».Europarl
Dans toutes, il y a lutte entre la puissance physiologique de multiplication et la puissance morale de limitation.Frédéric Bastiat (1801-1850)
Puis la dominante psychologique, habituellement analogue à la dominante physiologique, établie, il les résume en une phrase appositive qu'il accole sans cesse au nom de l'individu ainsi présenté.Émile Hennequin (1858-1888)
Il convient aussi de tenir compte de l’impact de ces substances sur l’activité physiologique des organismes vivants.Europarl
A cela devaient aboutir les descriptions de la vie psychologique et de la vie physiologique déterminées.Marcel Schwob (1867-1905)
Vers le matin nous ferons l'examen de la construction physiologique de la langue du vampire, car peut-être y découvrirons-nous un moyen pour perfectionner les lancettes dont on se sert usuellement.Edward John Trelawney (1792-1881), traduction Victor Perceval (1835-1887)
Sous ce prétexte, ne voulait-il pas essayer quelque grande expérience physiologique, en opérant in anima vili ?Jules Verne (1828-1905)
Nous trouvons également les trois points de vue qui apparaissent successivement : le point de vue taxonomique ou nosologique, le point de vue anatomique et le point de vue physiologique.Claude Bernard (1813-1878)
L'erreur fondamentale sur l'origine physiologique du phénomène conserve aussi bien plus d'ascendant que dans le cas précédent, quoiqu'elle soit d'ailleurs analogue.Auguste Comte (1798-1857)
En effet, la grande évolution naturaliste, qui part du quinzième siècle pour arriver au nôtre, porte tout entière sur la substitution lente de l'homme physiologique à l'homme métaphysique.Émile Zola (1840-1902)
Il est probable que le chant des insectes et des oiseaux, s'il est parfois un appel d'amour, n'est le plus souvent qu'un exercice physiologique, à la fois nécessaire et désintéressé.Remy de Gourmont (1858-1915)
Au point de vue physiologique, ces cas de positivisme inepte, qui se multiplient de nos jours, ne sont que des formes bizarres de l'hypocondrie.Auguste de Villiers de L'Isle-Adam (1838-1889)
L'être physiologique avec les diversités des organisations, des tempéraments, des constitutions, se personnifie moins bien dans une individualité.Edmond de Goncourt (1822-1896)
Bien des gens, au reste, ne manqueraient pas d'y voir un fait purement physique et physiologique et de l'expliquer rationnellement.Charles Barbara (1817-1866)
Car, les physiciens sont, en eux-mêmes, essentiellement impropres, soit à l'usage judicieux des données anatomiques du problème, soit surtout à la saine interprétation physiologique des résultats obtenus.Auguste Comte (1798-1857)
Une sorte de péril plus sensible résultait de l'état physiologique de la population presque toute entière.Anatole France (1844-1924)
Afficher toutRéduire
Le mot du jour Sauvageon, ensauvager, ensauvagement… Les mots d’une société inquiète Sauvageon, ensauvager, ensauvagement… Les mots d’une société inquiète

L’emploi des mots de la famille de sauvage pour décrire des problèmes de sécurité fait aujourd’hui polémique. Si le rôle des linguistes et des lexicographes n’est pas de se prononcer ni de porter un jugement, l’analyse des choix lexicaux des personnalités publiques peut être révélatrice des préoccupations de notre époque.

Édouard Trouillez 17/09/2020