Email catcher

pianoter

définitions

pianoter ​​​ verbe intransitif

Jouer du piano maladroitement.
Tapoter (sur qqch.) avec les doigts. Pianoter sur une table. Pianoter sur son ordinateur portable.

conjugaison

actif

indicatif

présent

je pianote

tu pianotes

il pianote / elle pianote

nous pianotons

vous pianotez

ils pianotent / elles pianotent

imparfait

je pianotais

tu pianotais

il pianotait / elle pianotait

nous pianotions

vous pianotiez

ils pianotaient / elles pianotaient

passé simple

je pianotai

tu pianotas

il pianota / elle pianota

nous pianotâmes

vous pianotâtes

ils pianotèrent / elles pianotèrent

futur simple

je pianoterai

tu pianoteras

il pianotera / elle pianotera

nous pianoterons

vous pianoterez

ils pianoteront / elles pianoteront

synonymes

pianoter verbe intransitif

tambouriner

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Il s'est mis à pianoter sur l'ordinateur il y a un peu plus de quatre ans.Ouest-France, 23/03/2020
D'autre part, il y avait des cours d'anglais, obligatoires, ainsi qu'un atelier d'informatique, pour qu'ils apprennent à pianoter.Gérer et comprendre, 2009, Jean Dubost, Bernard Colasse, Francis Pavé (Cairn.info)
Mais n'oublions pas que le spectateur d'alors n'avait pas le choix d'aujourd'hui, il avait pour tout potage une, puis deux chaînes entre lesquelles pianoter.Études, 2008, Jean Belot (Cairn.info)
Mais pas si vous aviez trop bu ou si vous étiez en train de pianoter sur votre téléphone.Ouest-France, Jean-Remy MACCHIA, 07/06/2021
Si vous voyez des gens pianoter sur leur smartphone ou parler à leur voisin, il est probable qu'ils s'ennuient.Capital, 26/11/2012, « L’art de susciter les applaudissements du public »
Sauf que ça va pour pianoter, mais pour télécharger un film c'est autre chose.Ouest-France, Jean-François VALLEE, 06/02/2021
Elle ne sait ni pianoter, ni roucouler rêveusement la romance à la mode, mais pour conduire une barque ou maîtriser un cheval elle défierait n'importe qui.André Lemoyne (1822-1907)
Bébé, qui ne sait pas se tenir debout, serait capable de pianoter sur son clavier ?Ouest-France, 15/11/2019
Ce n'est pas seulement qu'ils savent pianoter sur les claviers et les écrans tactiles, ils sont capables d'innover, de créer, d'inventer.Raison présente, 2014, Gabriel Gohau, Guy Bruit (Cairn.info)
Elles savaient l'une et l'autre pianoter sur deux ou trois langues, pour ouvrir un espace vivifiant, là où parfois le schisme culturel pouvait engendrer l'angoisse.Spirale, 2021, Léa Sand (Cairn.info)
Ils sont en effet plusieurs à pianoter sur leur smartphone en quête de pouvoir accéder au site internet qui leur révélera leurs notes.Ouest-France, Magali SCHAAL, 06/07/2021
Puis elle tend la main pour pianoter sur une grande tablette informatique, fixée à un bras articulé au-dessus de son lit.Ouest-France, Samuel Nohra, 17/03/2018
À cet âge, en général, on passe beaucoup de temps à pianoter et à jouer sur son smartphone.Ouest-France, 22/02/2021
Et pourront, à leur guise, pianoter sur les moindres aspérités de son relief.Ouest-France, 15/02/2021
Ce long chemin pour pianoter la vie sera actif la vie durant.Empan, 2021, Rémy Puyuelo (Cairn.info)
Même contraint à pianoter, le coach angevin ne perdait pas en qualité et la performance était au rendez-vous.Ouest-France, Stéphane BOIS, 02/02/2021
Autre ambiance, autre confort : le coach quimpérois est aussi satisfait de constater qu'à la multication des outils s'ajoute la possibilité de pouvoir pianoter.Ouest-France, Jérémy Proux, 19/01/2019
Et ceux qui ont tout essayé reviennent pianoter sur leur clavier d'ordinateur dans l'espoir de se connecter avec quelque sirène en cristaux liquides.La pensée de midi, 2006, Mustapha Benfodil (Cairn.info)
Offensivement, le coach concarnois, et c'est un fait assez nouveau, va pouvoir pianoter au gré des performances et de l'adversité.Ouest-France, Jérémy PROUX, 21/08/2021
Afficher toutRéduire
Drôles d'expressions Cultiver son jardin Cultiver son jardin

Quand on fleurit notre langage de cette expression, on cite en réalité la fin du Candide de Voltaire (1759).

Stéphane Marie et Nathalie Gendrot 22/04/2022