pinard

définitions

pinard ​​​ nom masculin

familier Vin.

synonymes

pinard nom masculin

vin, jus de la treille (plaisant), dive bouteille (plaisant), jaja (argot), gros qui tache (familier, péjoratif), gros rouge (familier, péjoratif), picrate (familier, péjoratif), piquette (familier, péjoratif), pousse-au-crime (familier), rouquin (familier), vinasse (familier, péjoratif)

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Pinard en était là de ses réflexions et de ses projets lorsqu'il s'arrêta court dans sa marche.Ernest Capendu (1826-1868)
Pinard était précisément dans la cour de la maison.Ernest Capendu (1826-1868)
Pinard, ainsi garrotté, était dans l'impossibilité de tenter un seul mouvement.Ernest Capendu (1826-1868)
Pinard posa la main sur le bouton de la serrure et s'arrêta.Ernest Capendu (1826-1868)
Pinard traça rapidement quelques lignes et passa l'ordre préparé et la plume au citoyen représentant.Ernest Capendu (1826-1868)
Pinard l'appelait en vain ; elle ne bougeait pas.Ernest Capendu (1826-1868)
Pinard devint pâle comme un linceul, tout son corps frissonna convulsivement, et il se précipita vers le fauteuil placé devant le bureau.Ernest Capendu (1826-1868)
Pinard se mit à rire en se renversant sur le dossier de sa chaise qu'il rejeta en arrière pour être à même de mieux contempler son interlocuteur.Ernest Capendu (1826-1868)
Pinard, pieds et poings liés, était couché en travers sur l'encolure de celui que montait son gardien.Ernest Capendu (1826-1868)
Pinard était monté sur une table et haranguait les patriotes.Ernest Capendu (1826-1868)
Pinard chercha sur la table et trouva des allumettes.Ernest Capendu (1826-1868)
Pinard avait compris que, pour mieux entraîner les sans-culottes et s'en faire suivre, il lui fallait donner quelques explications.Ernest Capendu (1826-1868)
Pinard épargnait à son patron une grande partie de la besogne journalière et ne lui laissait que les plaisirs du métier.Ernest Capendu (1826-1868)
Pinard se courba sous la faible pression, et lança à son voisin un regard suppliant.Ernest Capendu (1826-1868)
Pinard porta vivement la main à ses lèvres pour étouffer un cri.Ernest Capendu (1826-1868)
Pinard, alors, raconta son atroce projet de faire mitrailler les prisonniers en masse.Ernest Capendu (1826-1868)
Pinard et son compagnon prirent chacun une chaise et s'approchèrent de la table.Ernest Capendu (1826-1868)
Pinard laissa deux autres hommes dans la salle et gagna la cuisine située du côté opposé.Ernest Capendu (1826-1868)
Pinard arrivait au moment même où la lutte entre les chouans et les sans-culottes venait de se terminer.Ernest Capendu (1826-1868)
Pinard vit le geste, le comprit à merveille, et revint sur ses pas en affectant une tranquillité d'esprit qui était loin de son âme.Ernest Capendu (1826-1868)
Afficher toutRéduire
Le mot du jour « Abruti ! » « Abruti ! »

Abruti est le participe passé du verbe abrutir.

Arnaud Hoedt et Jérôme Piron 18/06/2021