planton

 

définitions

planton ​​​ nom masculin

Soldat de service auprès d'un officier supérieur, pour porter ses ordres ; sentinelle sans armes. —  au figuré, familier Faire le planton : attendre debout longtemps. La forme féminine plantonne est virtuelle.
français d'Afrique Employé subalterne, garçon de bureau.
français de Suisse Jeune plant destiné à être repiqué.
 

synonymes

planton nom masculin

factionnaire, garde, sentinelle

faire le planton

attendre

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Il faut de suite nommer un officier de planton chez le préfet pour le protéger ; les moutards lui mettent la baïonnette sur la poitrine pour lui faire donner les dépêches.Jean-Roch Coignet (1776-1865)
Or, il arriva qu'un planton éprouvait pour la moelle une aversion insurmontable.Alphonse Allais (1854-1905)
Lorsque le lecteur se retire, il lui remet un laissez-passer détaché de la souche qu'un planton de service exige à la sortie.Gabriel Richou (1852-1915)
Je mettrai le liftier de planton à votre porte.Marcel Proust (1871-1922)
Ça se comprend quand tu fais campagne que je ne sois pas là... derrière toi... comme un aide de camp ou un planton...Edmond Lepelletier (1846-1913), Victorien Sardou (1831-1908) et Émile Moreau (1852-1922)
Un planton, qui promène les chevaux, me renseigne à ce sujet.Georges Darien (1862-1921)
Principalement, le cuisinier en pied devait remettre au planton, à chaque repas, une large tartine de moelle.Alphonse Allais (1854-1905)
Perdu au milieu d'eux, il put franchir le seuil du quartier, sous le nez même du marchegis de planton, à la moustache du capitaine adjudant-major.Émile Gaboriau (1832-1873)
J'avalais ma soupe lorsqu'un canonnier de planton est venu de la part du capitaine m'ordonner de me rendre à l'instant chez lui.Amédée Achard (1814-1875)
Du réveil à l'extinction des feux, le trompette de planton soufflait à perdre haleine.Émile Gaboriau (1832-1873)
La broche se gardera toute seule, mon gars : pas besoin d'y rester de planton.Louis Reybaud (1799-1879)
Soudain, un bruit de voix, – celles d'un visiteur et d'un planton de garde, – lui parvint de derrière la porte.Auguste de Villiers de L'Isle-Adam (1838-1889)
Mais, le lendemain, comme il rentrait chez lui, on lui remit un énorme pli qu'un planton du ministère de la marine avait apporté pour lui.Émile Gaboriau (1832-1873)
La compagnie se replia sur le gros du bataillon et un planton fut vivement dépêché au colonel pour lui rendre compte et prendre ses instructions.Amédée Delorme (1850-1936)
Les gardes municipaux qui sont de planton aux portes des tribunaux ont pour consigne de ne laisser passer que les personnes assignées.Alexandre Privat d'Anglemont (1815-1859)
J'ai assez fait le planton à la porte.Georges Ohnet (1848-1918)
En ce moment, le planton entra et annonça le ministre de la guerre.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Son planton s'occupait déjà des préparatifs du départ ; d'un signe il lui fit comprendre qu'il eût à faire ses arrangements sans bruit et en toute célérité.William Makepeace Thackeray (1811-1863), traduction Georges Guiffrey (1827-1887)
Le jeune homme allait répondre, lorsqu'un dragon en fonction de planton entra dans la cour.Henry Murger (1822-1861)
Elle le soulagea grandement en allant vite chercher ses vêtements au vestiaire et en repassant devant le planton pour réintégrer son domicile.René Boylesve (1867-1926)
Afficher toutRéduire
Le Top 10 des mots les plus étonnants Top 10 des mots qui ont un sens différent au Canada Top 10 des mots qui ont un sens différent au Canada

La langue française varie selon les différentes régions du monde. Certains mots et expressions sont employés seulement en France, en Belgique, en Suisse, en Afrique ou au Canada : on parle alors de francismes, de belgicismes, d’helvétismes, d’africanismes et de canadianismes (ou de québécismes pour ceux qui concernent uniquement le Québec). Il arrive aussi qu’un même mot ait des sens différents selon les pays, ce qui peut causer bien des malentendus ! Voici quelques exemples avec nos dix canadianismes sémantiques favoris.

Édouard Trouillez 23/05/2020