plâtrer

définitions

plâtrer ​​​ verbe transitif

Couvrir de plâtre ; sceller avec du plâtre (➙ plâtrage).
Agriculture Amender (une prairie) en y répandant du plâtre.
Mettre (un membre fracturé) dans un plâtre. —  au participe passé Une jambe plâtrée.

conjugaison

actif

indicatif

présent

je plâtre

tu plâtres

il plâtre / elle plâtre

nous plâtrons

vous plâtrez

ils plâtrent / elles plâtrent

imparfait

je plâtrais

tu plâtrais

il plâtrait / elle plâtrait

nous plâtrions

vous plâtriez

ils plâtraient / elles plâtraient

passé simple

je plâtrai

tu plâtras

il plâtra / elle plâtra

nous plâtrâmes

vous plâtrâtes

ils plâtrèrent / elles plâtrèrent

futur simple

je plâtrerai

tu plâtreras

il plâtrera / elle plâtrera

nous plâtrerons

vous plâtrerez

ils plâtreront / elles plâtreront

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
J'avais achevé une partie de la onzième et dernière ; il ne restait plus qu'une seule pierre à ajuster et à plâtrer.Edgar Allan Poe (1809-1849), traduction Charles Baudelaire (1821-1867)
C'était l'unique pièce qu'on eût fait plafonner et plâtrer partout, à cause des souris.Guy de Maupassant (1850-1893)
L'œil juste, il recourait à peine au chas et il n'eut bientôt pas son pareil pour hourder, plâtrer, gobeter, et enfin pour tailler la pierre.Georges Eekhoud (1854-1927)
Mais il est prouvé que ces agents ne se bornaient pas à atténuer momentanément les symptômes, à plâtrer, comme on dit, la maladie.Charles Anglada (1806-?)
Nous tâcherons de donner à ces derniers des béquilles, mais nous ne pouvons plâtrer les jambes de ceux qui sont sains et veulent courir.Europarl

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « PLASTRER » v. act.

Employer le plastre, en faire des enduits sur des murs, sur des tonneaux, blanchir avec du plastre. Ce mur est plastré de nouveau. On plastre les tonneaux d'huile qu'on transporte.
 
PLASTRER, se dit figurément en Morale, pour dire, Excuser, couvrir les deffauts de quelque chose. Cette affaire ne vaut rien au fonds, il faut la plastrer, la deffendre comme on pourra. Il a fait une faute qu'il tasche à plastrer le mieux qu'il peut. L'hypocrisie plastre & couvre toutes sortes de deffauts.
 
On dit aussi, qu'un visage est plastré, quand il est chargé de ceruse, ou de toute autre sorte de fard qui paroist.
Vidéos "Figurez-vous", épisode 2 "Figurez-vous", épisode 2

Ce mois-ci, Julien Barret nous dit tout sur la question oratoire, ou question rhétorique. Ne seriez-vous pas en train d'acquérir une technique...

Julien Barret 25/05/2021