sceller

 

définitions

sceller ​​​ verbe transitif

Marquer (un acte) d'un sceau. —  Fermer au moyen d'un sceau. ➙ cacheter.
au figuré Confirmer (comme par un sceau). Sceller une réconciliation.
Fermer hermétiquement.
Fixer (avec du ciment, etc.). —  au participe passé Fenêtre à barreaux scellés.
au figuré Son destin était scellé.
 

conjugaison

actif

indicatif

présent

je scelle

tu scelles

il scelle / elle scelle

nous scellons

vous scellez

ils scellent / elles scellent

imparfait

je scellais

tu scellais

il scellait / elle scellait

nous scellions

vous scelliez

ils scellaient / elles scellaient

passé simple

je scellai

tu scellas

il scella / elle scella

nous scellâmes

vous scellâtes

ils scellèrent / elles scellèrent

futur simple

je scellerai

tu scelleras

il scellera / elle scellera

nous scellerons

vous scellerez

ils scelleront / elles scelleront

 

synonymes

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Il y eut une confusion de mains tendues qui se cherchaient, se mêlaient, se serraient, poignées de mains énergiques comme pour sceller à tout jamais d'irrévocables engagements.Alphonse Daudet (1840-1897)
Ils obtinrent une permission du lieutenant-civil de sceller chez le chevalier aussi bien que chez la mère.Gédéon Tallemant des Réaux (1619-1690)
Mais elle regarda une fois encore cette bouche tentatrice ; comme pour la sceller, elle y posa son doigt.Aimery de Comminges (1862-1925)
Mais il suffisait de leur loyale étreinte pour le sceller à jamais et le rendre plus solide que s'il eût été écrit et revêtu de leur signature.Ernest Daudet (1837-1921)
Nous avions l'air d'être venus là pour sceller quelque pacte honteux, et les deux femmes tremblaient devant ces vilains petits personnages qui, à leurs yeux, représentaient la loi.Pierre Loti (1850-1923)
Il voulait l'emporter secrètement, l'embaumer, le sceller dans un cercueil de métal, le conserver toujours à ses côtés.George Sand (1804-1876)
Puis c'étaient les menuisiers qui réclamaient aussi le maçon pour sceller les bâtis, les huisseries.Eugène Viollet-le-Duc (1814-1879)
Mais son écriture tremblante, incertaine, surchargée de corrections, nous disait que peut-être nous aurions bientôt à sceller d'une pierre solide et pesante la biographie du vivant.Alphonse de Lamartine (1790-1869)
L'airain, par exemple, est une chose dont l'opération d'un artiste fait un sceau, en y ciselant l'image royale, et le sceau s'imprime dans la cire pour sceller les lettres.Charles de Rémusat (1797-1875)
Elle frissonna, en sentant les lèvres du jeune homme qui écrasaient les siennes, comme si, une fois de plus, il eût voulu y sceller l'aveu.Émile Zola (1840-1902)
Il vous revient donc de sceller par votre vote l'approbation du texte et d'ouvrir ainsi la voie à son adoption finale.Europarl
C'est une erreur des plus dangereuses que d'entretenir l'illusion qu'il est possible de sceller les frontières, d'imposer nos règles dans le monde entier et d'ignorer l'impact social de la concurrence.Europarl
La présence d’observateurs des parlements bulgare et roumain peut contribuer utilement aux préparatifs devant sceller la réussite de l’adhésion et je me réjouis de leur arrivée.Europarl
Je considère que c'est un très grand, un très important succès qui vient sceller notre effort commun et conclure heureusement des années de négociations.Europarl
Si les grandes douleurs sont muettes, il est des sentiments aussi que nous devons sceller en nous.Antoine-Joseph Pons (1829-1884)
En même temps, on leur fit signer et sceller une lettre en langue vulgaire, non au pape, mais aux cardinaux.Jules Michelet (1798-1874)
En prononçant ces derniers mots, elle traça en l'air une croix, comme pour sceller à jamais son serment.Émile Zola (1840-1902)
Nous venions sceller avec eux, fixer et borner la révolution encore débordante, et leur rendre compte de leur propre vertu.Alphonse de Lamartine (1790-1869)
Une robe d'un velours rouge un peu pâle adoucissait encore cette singulière dont les paupières baissées paraissaient devoir sceller à jamais le mystère.Marcel Proust (1871-1922)
Le lieutenant fut ravi de cette double interruption, qui semblait sceller un pacte de conversation.Victor Hugo (1802-1885)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « SCELLER » v. act.

Apposer le sceau à une Lettre de Chancelerie, ou bien de Justice. On n'execute les actes qu'en vertu de lettres, arrests, contracts, & executoires signez & scellez. On a scellé au grand Sceau ses provisions, sa grace. On scelle au petit Sceau tous les Mecredis & Samedis. On scelle les Bulles en plomb, les Edits en cire verte, les arrests en cire jaune, les expeditions pour le Dauphiné en cire rouge. Les Lettres de l'Academie Françoise sont scellées en cire bleuë. On scelle à simple queuë les commissions ordinaires de Justice. On scelle en lacs pendans les provisions ou Lettres Patentes. On scelle en lacs de soye les Edits. On scelle les Bulles en plomb pendant à des filets de chanvre.
 
SCELLER, signifie aussi, Apposer le sceau sur des portes, coffres & effets, pour les saisir & les mettre en la main de Justice, pour en faire la description, & les conserver aux heritiers, ou creanciers. Quand on scelle chez un Marchand, cela luy fait perdre tout son credit.
 
SCELLER, signifie aussi simplement, Cacheter. Les testaments se delivrent en Justice clos & scellez : le testateur & les témoins les scellent de leur cachet. On envoye une information, un procés criminel au Greffe du Parlement dans un sac clos & scellé. On faisoit autrefois la même chose des Enquestes.
 
SCELLER, en terme de Maçonnerie signifie, Engager une piece de bois ou de fer dans un mur avec du plastre, du ciment, du plomb, ou autre liaison solide. Le plastre est fort commode pour sceller des gaches, des gonds, des solives. Tout ce qui est scellé en plastre est reputé faire partie de l'immeuble. Les Chymistes scellent leurs vaisseaux du sceau d'Hermés, ou hermetiquement.
 
SCELLER, se dit figurément en choses morales. La Religion a été scellée & cimentée par le sang des Martyrs. Ce traité de paix a été scellé par l'alliance de deux Princes.
 
On dit proverbialement, qu'une chose est scellée & bullée, lors qu'elle est concluë & terminée, qu'on n'y peut plus toucher.
 
SCELLÉ, ÉE. part. pass. & adj.
Drôles d'expressions Noter sur ses tablettes Noter sur ses tablettes

Noter sur ses tablettes : prendre bonne note de quelque chose.

Alain Rey 28/09/2020