poignarder

 

définitions

poignarder ​​​ verbe transitif

Frapper, blesser ou tuer avec un poignard, un couteau.
 

conjugaison

actif

indicatif

présent

je poignarde

tu poignardes

il poignarde / elle poignarde

nous poignardons

vous poignardez

ils poignardent / elles poignardent

imparfait

je poignardais

tu poignardais

il poignardait / elle poignardait

nous poignardions

vous poignardiez

ils poignardaient / elles poignardaient

passé simple

je poignardai

tu poignardas

il poignarda / elle poignarda

nous poignardâmes

vous poignardâtes

ils poignardèrent / elles poignardèrent

futur simple

je poignarderai

tu poignarderas

il poignardera / elle poignardera

nous poignarderons

vous poignarderez

ils poignarderont / elles poignarderont

 

synonymes

poignarder verbe transitif

assassiner, égorger, suriner (argot)

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Elle pensa, dis-je, à se poignarder : mais une circonstance rendait sa position critique, elle avait un poignard sous la main.George Gordon Byron (1788-1824), traduction Paulin Paris (1800-1881)
Si vous voulez vous débarrasser de moi, faites-moi poignarder par votre tuteur, à qui, pour le dire en passant, j'ai proposé d'en découdre ; cette proposition ne lui a pas souri.Victor Cherbuliez (1829-1899)
Que n'as-tu eu l'idée de me poignarder plutôt que de toucher à mes pauvres chers écus ?...Michel Zévaco (1860-1918)
Cette parole irrita tellement le roi, qu'il le prit par les cheveux, le jeta par terre, et allait le poignarder, lorsque ses gens réussirent à le désarmer.George Sand (1804-1876)
Leur projet était de poignarder plusieurs des principaux patriciens, vraisemblablement à la faveur de quelque rumeur qu'on aurait excitée.Pierre Daru (1767-1829)
La reine est au désespoir ; elle veut se poignarder ; une magicienne puissante vient à son secours et l'arrête.Pierre-Louis Ginguené (1748-1816)
Il me semblait qu'on venait le poignarder dans mes bras, et je suis devenue une lionne pour le défendre.George Sand (1804-1876)
Trois ou quatre fois il se réveilla en sursaut, se figurant qu'un homme s'approchait de son lit pour le poignarder.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Fallût-il le poignarder dans les escaliers du palais, il ne franchira pas le seuil de la salle des séances.Paul Féval (1816-1887)
Leur intention était principalement de détruire la société des jacobins, et de poignarder quiconque aurait le courage de résister.Adolphe Thiers (1797-1877)
Ces hommes terribles se présentaient un à un pour poignarder un sultan, un calife, et se succédaient sans peur, sans découragement, à mesure qu'on les taillait en pièces.Jules Michelet (1798-1874)
Elle formait, elle abandonnait tour à tour l'horrible projet de poignarder le marquis, son épouse, et elle-même.Ann Radcliffe (1764-1823), traduction Victorine de Chastenay (1771-1855)
Le malheureux, de gaîté de cœur, allait la poignarder si ses propres parents ne l'en eussent empêché.Rudolf Carl von Slatin (1857-1932), traduction Gustave Bettex (1868-1921)
La main me pèse ; j'ai quelquefois envie de faire de ma plume un stylet et d'en poignarder ces misérables.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Une dame (c'était une veuve) s'écria qu'elle était femme à le poignarder dès la première allusion à cette prétention insolente.Charles Dickens (1812-1870), traduction Alfred des Essarts (1811-1893)
C'est désormais proie poltronne, qui se laissera poignarder sans songer à faire usage de ses crochets à venin.Jean-Henri Fabre (1823-1915)
Les gendarmes étaient paralysés ; chaque accusé eût pu tirer du fourreau le sabre du gendarme placé près de lui, et poignarder les juges sans que personne s'y opposât.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Dans une assemblée où se réunissaient des femmes furieuses, on proposait de saisir l'occasion du premier tumulte à la convention, et de les poignarder.Adolphe Thiers (1797-1877)
Guise, transporté, ébloui, fasciné, prêt à s'agenouiller devant cette femme qu'il rêvait de poignarder quelques minutes avant.Michel Zévaco (1860-1918)
Je venais m'assurer si la chose était vraie ; et si la chose était vraie, je venais te poignarder !Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « POIGNARDER » v. act.

Tuer, frapper, blesser quelqu'un à coups de poignard. Cesar fut poignardé en plein Senat de vingt-quatre coups de poignard.
 
POIGNARDER, signifie aussi, Tuer, quoy qu'avec d'autres armes. Les François furent tous poignardez dans les Vespres Siciliennes. On a pris cette ville d'assaut, & on a poignardé, égorgé toute la garnison.
 
POIGNARDER, se dit figurément en choses morales, pour dire, Causer une grande affliction. La nouvelle de la banqueroute qu'on luy a faite l'a poignardé, luy a mis la mort au coeur. Un affront à l'honneur poignarde un Gentilhomme. Cet argument est si convaincant, qu'il poignarde l'adversaire.
 
POIGNARDÉ, ÉE. part. pass. & adj.
Les mots du bitume Charbonner Charbonner

v. dérivé de charbon, dans l’expression aller au charbon, travailler dur, bosser.

Aurore Vincenti 21/02/2020