posthume

définitions

posthume ​​​ adjectif

Qui est né après la mort de son père. Enfant posthume.
Qui a vu le jour après la mort de son auteur. Œuvre posthume, publiée après la mort. —  Décoration posthume, donnée à un mort. Décoré à titre posthume.

synonymes

posthume adjectif

post mortem

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Ses délits, de nos jours, relèveraient de la correctionnelle, tout simplement, et il ne tirerait du fait de sa condamnation banale aucun profit posthume.André Beaunier (1869-1925)
Dol fut poète ; je vous donnerai son œuvre posthume, œuvre d'un vrai et subtil lettré, et qui fut publiée par les soins de ses amis.Jean Aicard (1848-1921)
Comment ne comprit-il pas que cette même préférence serait plus indiscrète encore si elle éclatait tout à coup par un acte posthume et solennel ?Anatole France (1844-1924)
L'une est signée de moi et d'un témoin qui pourra confirmer les faits graves que j'énonce... l'autre est une dénonciation posthume...Oscar Méténier (1859-1913)
Cette gloire posthume et désintéressée, goûtée dans la personne de son enfant, est peut-être la plus touchante de toutes les faiblesses.Alphonse de Lamartine (1790-1869)
Il y a dans cette sensation des frissons intérieurs d'isolement posthume et de plaisir philosophique que les hommes jeunes et avides de regards ne peuvent comprendre.Alphonse de Lamartine (1790-1869)
Une telle note ne convient qu'à un auteur posthume, qui explique la nomenclature du temps passé à ses contemporains, qui ne l'entendent plus.Volney (1757-1820)
Sifflés de leur vivant, ils obtiennent un succès posthume, tirés de la poussière où ils étaient ensevelis quand ils vivaient.George Gordon Byron (1788-1824), traduction Paulin Paris (1800-1881)
Geneviève jeta un cri et se laissa tomber à genoux, la tête dans ses mains, penchée sur le fauteuil et comme écrasée sous cette malédiction posthume.Alexis Bouvier (1836-1892)
Un vieux domestique, que ce meuble posthume attristait, obtint de l'amiral qu'il fût transporté dans le faux pont.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Au point de vue de la symptomatologie posthume, les différences ne sont pas moins saillantes des deux parts.Charles Anglada (1806-?)
Tout cela n'est pas propre à réussir, – même auprès d'un public posthume ; – mais des extraits le seraient peut-être.George Gordon Byron (1788-1824), traduction Paulin Paris (1800-1881)
Comment, si l'égalité des lots fut le droit originel, l'inégalité des conditions est-elle le droit posthume ?Frédéric Bastiat (1801-1850)
Et si, par hasard, quelque terreur posthume vient m'inquiéter, eh bien, j'aurai ma femme pour me rassurer et me consoler...Michel Zévaco (1860-1918)
Dès sa naissance et dans tout le cours de sa vie, le gouvernement de 1830 a eu à lutter contre cette passion posthume d'aventures et de conquêtes.François Guizot (1787-1874)
Une note posthume très-précieuse nous indique comment cette extension de son sujet l'avait conduit à l'idée de refondre complétement tout l'ouvrage.Frédéric Bastiat (1801-1850)
Il y avait aussi des fileuses nocturnes, spectres condamnés en raison de certains méfaits à une pénitence posthume, et dont la rencontre était redoutable.Paul Sébillot (1843-1918)
Cette sorte de jugement posthume, exercé par le plus indigne sur tant d'esprits d'élite, me démontra que je ne serais jamais du nombre des épargnés.Eugène Fromentin (1820-1876)
Sifflés de leur vivant, ils obtiennent un succès posthume ; tirés de la poussière où ils étaient ensevelis quand ils vivaient.George Gordon Byron (1788-1824), traduction Paulin Paris (1800-1881)
L'exposition posthume des œuvres d'un peintre se produit donc comme une épreuve décisive qui, selon les cas, confirmera ou cassera le jugement provisoire antérieurement porté.Théodore Duret (1838-1927)
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « POSTHUME » s. m. & f.

Terme de Palais. Enfant né aprés la mort de son pere. Chez les Romains on le disoit aussi de celuy qui estoit né aprés son testament, qui donnoit occasion de l'annuller.
 
POSTHUME, se dit aussi figurément des livres d'un Auteur qu'on ne met en lumiere qu'aprés sa mort. On a fait imprimer plusieurs Volumes des Oeuvres posthumes de Cujas.