postillon

 

définitions

postillon ​​​ nom masculin

anciennement Conducteur d'une voiture de poste. ➙ cocher. Le postillon de la diligence.
Gouttelette de salive projetée en parlant.
 

synonymes

postillon nom masculin

[anciennt] cocher

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Michel est le postillon de notre veuve, il est impossible qu'elle lui parle en route, qu'elle tire de lui la moindre explication.François Guillaume Ducray-Duminil (1761-1819)
C'était une voiture et des chevaux au galop, et le claquement du fouet d'un postillon.Alphonse Karr (1808-1890)
On aura son portrait en se figurant un homme qui, une casserole dans une main et un fouet de postillon dans l'autre, se mettrait à prophétiser.Hippolyte Taine (1828-1893)
Le postillon s'approcha ; le jeune homme échangea un dernier regard avec le commissionnaire qui s'éloigna comme s'il était chargé d'une lettre très pressée.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Dans ce moment le fouet du postillon se fit entendre et la chaise de poste partit au galop.Émile Souvestre (1806-1854)
Le postillon frappait son attelage a tour de bras et ne le maintenait au galop qu'à force d'injures et de coups.Jules Verne (1828-1905)
Afin de dépasser le postillon, plusieurs se précipitèrent entre les roues et les boutiques au risque de renverser les barils de la porteuse d'eau.Paul Adam (1862-1920)
A plusieurs reprises, j'ai demandé grâce à mon postillon surpris : il s'est contenté de sourire largement, sans ralentir ses chevaux.Jules Legras (1866-1939)
Je montai brusquement en voiture en promettant une bonne récompense au postillon si j'arrivais à temps.Honoré de Balzac (1799-1850)
Le postillon fit claquer son fouet, et partit comme s'il y allait de sa vie.Ann Radcliffe (1764-1823), traduction François Soulès (1748-1809)
L'ancien postillon abaissa le sabre ; mais, à ce moment, un capitaine au galop s'arrêta net devant le petit général, dont les boucles blondes et grises débordèrent le grand col.Paul Adam (1862-1920)
En effet, deux compères à cheval, la figure voilée par des mouchoirs à carreaux, enjoignirent au postillon d'arrêter, et aux voyageurs de descendre.Eugène Viollet-le-Duc (1814-1879)
Tu en feras autant pour leur postillon, à qui tu promettras de prendre soin de ses chevaux, et pour les deux gendarmes que tu installeras avec lui dans la cuisine.Ernest Daudet (1837-1921)
Après le dernier relais, comme nous étions en pleine campagne romaine, le postillon s'arrêta court.George Sand (1804-1876)
Le postillon qui me conduisait m'enseigna une bonne auberge, et je lui rendis son cheval, en oubliant de reprendre ma selle et mes étriers.Alphonse de Lamartine (1790-1869)
Le postillon et son aide sont souvent obligés de renouer les courroies cassées, de courir auprès des mules de devant, car il y a triple attelage.Ernest Michel (1837-1896)
Dans une large voiture de campagne, les généraux de la division prirent les devants au trot d'un attelage qu'un postillon conduisait.Paul Adam (1862-1920)
La porte de la chambre s'ouvrit ; il releva brusquement la tête ; il vit le postillon qui venait lui annoncer que les chevaux étaient à la chaise.Denis Diderot (1713-1784)
J'avais déjà dans l'oreille le bruit des roues, le galop des chevaux, le fouet du postillon.Victor Hugo (1802-1885)
Elle était conduite par un petit postillon de dix à douze ans, sans que l'on coure le moindre danger de rien perdre, tant les routes sont sûres.Louise Fusil (1771?-1848)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « POSTILLON » s. m.

Valet de poste qui conduit les gens qui courent la poste. C'est aussi le courier qui porte l'ordinaire. On dit en ce sens, un foüet de Postillon, un cornet de Postillon, qui donne advis de son arrivée.
 
POSTILLON, est aussi un Palfrenier, ou valet du Cocher, qui monte sur le premier cheval d'un attelage, quand il y a six, ou huit chevaux. Le Postillon d'un Seigneur, le Postillon d'un coche.
 
On appelle poëtiquement les vents, les Postillons d'Aeole. Ainsi du Bartas a dit :
 
...& de qui la parole
 
Serre & lasche la bride aux Postillons d'Aeole.
 
POSTILLON, en termes de Marine, est un bastiment ou petite patache entretenuë en un port pour aller à la descouverte, & porter des nouvelles.
Le français des régions Oh peuchère ! Oh peuchère !

Peuchère est emblématique d'une aire méridionale qui va des Hautes-Alpes à l'Hérault, en englobant les départements de l'Ardèche et de la Lozère.

27/10/2020