pouce

 

définitions

pouce ​​​ nom masculin et interjection

Le premier doigt de la main, opposable aux autres doigts. Le bébé suçait son pouce.
locution Mettre les pouces : cesser de résister, s'avouer vaincu. —  familier Manger un morceau sur le pouce, sans assiette et debout. —  Se tourner les pouces : rester sans rien faire. —  Donner le coup de pouce, la dernière main à un ouvrage. Il a donné un coup de pouce à l'histoire : il a déformé légèrement la réalité. —  français du Canada, familier Faire du pouce, faire de l'autostop.
interjection Pouce !, interjection enfantine servant à se mettre momentanément hors du jeu, à demander une trêve. Pouce cassé !, le jeu reprend.
Le gros orteil.
Ancienne mesure de longueur valant 2,7 cm. —  moderne (dans certains pays) Douzième partie du pied, valant 2,54 cm. —  locution Ne pas reculer d'un pouce : rester immobile.
 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Cela me semble un énorme coup de pouce en faveur de tous les autres secteurs afin qu’ils adoptent la politique européenne.Europarl
Ceux-ci taillèrent dix petits morceaux de bois, longs d'un pouce environ, puis noircirent l'un d'eux à la fumée du feu.Henri-Émile Chevalier (1828-1879)
Pellerin expliqua le sujet de ces deux compositions en indiquant avec le pouce les parties qui manquaient.Gustave Flaubert (1821-1880)
Et dire qu'on ne devrait pas livrer à l'ennemi, sans combat, un pouce de notre territoire !Georges Darien (1862-1921)
Il est crucial d’avoir des incitants pour donner un coup de pouce à ceux qui ne sont pas à la pointe aujourd’hui.Europarl
Grandier caressait dans l'espace la figure évoquée de la jeune femme belle et ressuscitée, et il y promenait son regard et son pouce, comme un artiste heureux.René Boylesve (1867-1926)
De plus, le fonds destiné aux cultures mineures qui est sur le point d'être créé peut contribuer à donner un coup de pouce au développement de ces alternatives.Europarl
Nous n'avons rien à envier à personne dans ce domaine et je n'accepterais pas que nous reculions d'un pouce.Europarl
Lors du sommet, nous devrions rapidement pouvoir conclure les négociations concernant le deuxième volet de l'accord sur les transports aériens, qui donnera un coup de pouce supplémentaire à l'économie transatlantique.Europarl
D'abord, sur les yeux, sur les paupières fermées, la droite, la gauche ; et le pouce, légèrement, traçait le signe de la croix.Émile Zola (1840-1902)
Ils ne mangeront pas le rosier, ils sont plus de cinq cents rassemblés sur un pouce de tige ; et ni les feuilles ni la branche ne paraissent en souffrir beaucoup.Alphonse Karr (1808-1890)
Le 210e de ce volume est 1,368 pouce, qui, multiplié par six degrés, donne pour correction négative de la température, 8,208 pouces.Antoine Lavoisier (1743-1794)
Nous voulons que les femmes puissent réellement bénéficier de ce petit coup de pouce dont elles ont parfois besoin pour pouvoir utiliser pleinement ce beau concept de mainstreaming.Europarl
Le violon, le pouce en l'air, le dessous de l'autre main très ombré, clair derrière, le haïjck sur la tête, transparent par endroits ; manches blanches, l'ombre au fond.Eugène Delacroix (1798-1863)
Après d'atroces brûlures, la victime était suspendue en l'air, par un poignet, à cette corde de soie, – le pouce de l'autre main attaché, en arrière, au pouce du pied opposé.Auguste de Villiers de L'Isle-Adam (1838-1889)
A la condition de ne point aboutir au coup de pouce, ces haines servaient le succès.Victor Hugo (1802-1885)
Celui-ci ne recula pas d'un pouce, ne fit pas un geste pour éviter le coup qui le menaçait.Gustave Aimard (1818-1883)
En résumé, une main ferme ne suffit pas, il faut aussi un coup de pouce politique.Europarl
L'économie européenne a besoin d'un coup de pouce pour repartir, pour continuer à croître et à créer des emplois.Europarl
Cette démarche est synonyme de réduction des aides publiques destinées aux besoins des citoyens et donne un coup de pouce à la compétitivité du capital européen.Europarl
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « POULCE » s. m.

Le plus gros doigt de la main, ou du pied. Le poulce a plusieurs muscles particuliers, étendeurs, fléchisseurs, adducteurs & abducteurs, parce qu'il a divers mouvemens. On luy a serré les poulces, pour luy faire découvrir son tresor. Ce mot vient du Latin pollex, & de pollere, parce que le poulce a plus de force que les autres doigts.
 
On dit figurément, Il s'en mordra les poulces, quand on menace quelqu'un de le faire repentir de ce qu'il a fait. On dit pour vanter un ragoust, qu'il est si bon, qu'on en mangera ses poulces. On dit qu'il faut qu'un pere jouë du poulce, quand il faut qu'il compte & qu'il débourse beaucoup d'argent pour acheter une charge à son fils, pour marier une fille.
 
POULCE, est aussi la douziéme partie d'un pied de Roy, qui contient douze lignes ou grains d'orge. Le poulce quarré contient 144. lignes quarrées. Chez les Latins ce poulce qui est la douziéme partie d'un pied, est appellé uncia, & contient trois doigts, dont chacun a quatre grains d'orge ou lignes. Il est si pauvre, qu'il n'a pas un poulce de terre. On a observé qu'il faut 3600. fils de soye pour couvrir l'espace d'un poulce.
 
On dit proverbialement à celuy qui abuse de la liberté qu'on luy donne, Si on luy en donne un poulce, il en prendra grand comme le bras.
Le dessous des mots Évasion textile Évasion textile

L'Orient évoque des visions lointaines et mystérieuses, des fastes somptueux et colorés. Pendant des siècles, il a été pour l'Occident la source de connaissances savantes fondamentales en matière d'astronomie, de mathématiques et de médecine, ainsi que de produits précieux tels que les épices, l’encens et les riches étoffes. Les draps d’or, de soie, les velours d’Orient, pourpre, soie, brocart, par leur caractère luxueux et leur prix élevé, participaient au prestige de leurs riches et puissants possesseurs, souverains et ecclésiastiques. Les étoffes byzantines ont survécu dans les trésors des églises d’Occident, pour protéger les reliques des saints ou confectionner les habits sacerdotaux d’apparat. 

Marie-Hélène Drivaud 17/07/2020