prohibé

définitions

prohibé ​​​ , prohibée ​​​ adjectif

Défendu par la loi. —  Armes prohibées, dont l'usage, le port sont interdits.

synonymes

prohibé, prohibée adjectif

interdit, défendu, illégal, illicite

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
L'emploi du fer, du feu, du poison et de toutes autres naïvetés scélérates était expressément prohibé comme dangereux.Paul Féval (1816-1887)
On ne trouve jamais là de parens au degré prohibé, ainsi jamais de trouble.Claude Godard d'Aucour (1716-1795)
Un sous-officier en civil, jouant au mouchard, voulait appréhender un vendeur qui lui avait cédé un prohibé.Jean Massart (1865-1925)
La pudeur, objet prohibé, ou dont on ne sent pas le besoin.Charles Baudelaire (1821-1867)
Les lois nouvelles avaient expressément prohibé la distinction des portiques, mais l'usage reconnaissait encore leur existence, et y attachait des effets consacrés par une convention tacite.Émile Vincens (1764-1850)
Lesquels président, membres, rapporteur et greffier ne sont ni parens, ni alliés entre eux, ni du prévenu, au degré prohibé par la loi.Anne-Jean-Marie-René Savary (1774-1833)
On chanta donc néanmoins au concert le couplet prohibé, mais de telle sorte que personne ne le comprit.Hector Berlioz (1803-1869)
La viande se vendant à vil prix et le commerce extérieur étant prohibé, ils n'eurent plus qu'à se ruiner ou à abandonner complètement l'éducation du bétail.George Sand (1804-1876)
Les gendarmes dressèrent un triple procès-verbal : premièrement, pour vagabondage ; deuxièmement, pour manque de collier ; troisièmement, pour chasse en temps prohibé.Louis Pergaud (1882-1915)
Le commerce des grains est aussi sévèrement prohibé.Charles-Victor Langlois (1863-1929)
Aussi, les gens honorables ont réprouvé, d'une commune voix, le scandale d'une telle orgie, et prohibé, dans tous les temps, la fréquentation de cette hôtesse divinement achalandée.Léon Bloy (1846-1917)
Qu'on vende le portrait de ce dernier, il n'y a rien de prohibé là dedans, du moment qu'on lui laisse ses noms et titres actuels, les seuls légitimes.Henri Welschinger (1846-1919)
C'est précisément à l'endroit du conflit de sons, prohibé sans réserve par les théoriciens, que l'effet le plus grand et le plus dramatique est produit.Hector Berlioz (1803-1869)
Même, ceux qui, comme moi, étaient très-forts, obtenaient tacitement le privilége de laisser apercevoir, sous leur habit, un petit bout du volume prohibé.Armand de Pontmartin (1811-1890)
De même, à l'occasion des pigeons, qu'il laisse sortir en temps prohibé, ennuis et amendes.Emmanuel Cosquin (1841-1919)
L’emprunt devrait être prohibé pour le financement des dépenses courantes : il doit être réservé aux dépenses d’investissement préparant l’avenir.Europarl
Le lendemain, le port de la cocarde blanche est prohibé et tout rentre dans l'ordre.Ernest Daudet (1837-1921)
Elle ne savait pas si cela est bon ou mauvais, utile ou dangereux, nécessaire ou mortel, éternel ou passager, permis ou prohibé ; elle aimait.Victor Hugo (1802-1885)
Certaines vieilles coutumes permettaient de chasser ou de pêcher, même en temps prohibé, pour la jeune mère.Charles Turgeon (1855-1934)
Quelques bâtiments, malgré la défense, s'étant présentés, furent saisis et vendus, et le commerce prohibé cessa complétement.Auguste Frédéric Louis Viesse de Marmont (1774-1852)
Afficher toutRéduire
Les mots croisés du Robert Vins et vendanges Vins et vendanges

Jouez avec les mots du vin, et savourez cette grille de saison !

27/09/2020