prolétaire

 

définitions

prolétaire ​​​ nom et adjectif

Antiquité romaine Citoyen de la dernière classe du peuple, exempt d'impôt, et ne pouvant être utile à l'État que par sa descendance.
moderne Ouvrier, paysan, employé qui ne vit que de son salaire (opposé à capitaliste, bourgeois). —  spécialement Travailleur manuel de la grande industrie (abréviation, familier prolo ​​​ ). —  adjectif Banlieue prolétaire. Classes prolétaires. ➙ prolétarien.
 

synonymes

prolétaire

nom

ouvrier, travailleur, prolo (familier)

adjectif

prolétarien

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Le marchand et l'artisan, le riche et le prolétaire avaient au fond des espérances secrètes qui eussent été inconciliables entre elles et avec lesquelles nul parti n'aurait su comment transiger.Émile Vincens (1764-1850)
Je me sentis pressé d'écrire ce que je pensais de cette critique éloquente, passionnée, radicale, prolétaire, de la société.Alphonse de Lamartine (1790-1869)
Il continuerait à dire la vie de sa créature préférée, de « l'homme des peines », de ce prolétaire fort, résigné, souffrant et bon dont il s'était fait l'iconographe compatissant et fraternel.Camille Mauclair (1872-1945)
Jamais peut-être voix plus émue n'a plaidé la cause du prolétaire avec une éloquence plus passionnée.Octave Féré (1815-1875)
Je vis de ma journée comme le prolétaire ; quand je ne pourrai plus faire ma journée, je serai emballée pour l'autre monde, et alors je n'aurai plus besoin de rien.George Sand (1804-1876)
C'est une aberration que de croire que le prolétaire peut profiter des atteintes portées à la production.Maurice Joly (1829-1878)
L'ouvrier, le prolétaire, l'homme qui remue ses pieds, ses mains, sa langue, son dos, son seul bras, ses cinq doigts pour vivre ; eh !Honoré de Balzac (1799-1850)
L'honneur d'une famille favorisée par la fortune lui paraît-il plus précieux à conserver que celui de la famille d'un prolétaire ?Eugène-François Vidocq (1775-1857)
Le prolétaire est intéressé à pouvoir mettre ses bras aux enchères, à pouvoir quitter un capitaliste exigeant pour un autre plus facile.Frédéric Bastiat (1801-1850)
Imaginons, sur ce territoire approprié et borné, une population prolétaire toujours croissante ou tendant à s'accroître.Frédéric Bastiat (1801-1850)
Qu'importe au prolétaire courbé sur son labeur, accablé sous le poids de sa destinée, que quelques orateurs aient le droit de parler, que quelques journalistes aient le droit d'écrire ?Maurice Joly (1829-1878)
Il est vrai que le prolétaire, quand il se considère comme producteur, comme offreur de travail ou de services, se plaint aussi de la concurrence.Frédéric Bastiat (1801-1850)
Ces chemins, larges comme des prairies, incessamment tondus par les troupeaux du prolétaire, sont couverts d'une herbe courte, où la ronce et le chardon croissent en liberté.George Sand (1804-1876)
Et cependant le propriétaire se fait payer par le fermier, et le fermier par le prolétaire, cette prétendue valeur qui reste après que l'œuvre de l'homme est rémunérée.Frédéric Bastiat (1801-1850)
Ici, tout prolétaire est cicérone, c'est-à-dire résolu à vous conter des merveilles pour vous amuser et vous faire payer ses frais d'imagination.George Sand (1804-1876)
Sur le trône, en dessous, était assis un prolétaire à barbe noire, la chemise entr'ouverte, l'air hilare et stupide comme un magot.Gustave Flaubert (1821-1880)
En vérité, l'odeur seule est un régal, aussi bien pour un prolétaire que pour un empereur.Edward John Trelawney (1792-1881), traduction Victor Perceval (1835-1887)
La paysanne prolétaire qui travaille à la journée se retourne quand la diligence passe, la paysanne propriétaire qui travaille à son champ ne se retourne pas.Victor Hugo (1802-1885)
Il serait, en effet, pour le moins étrange, qu'il n'y ait rien de commun entre un prolétaire et un capitaliste, sauf la morale.Émile Pouget (1860-1931)
Plus sera réduite, en effet, cette part que le capitaliste prélève sur le prolétaire, plus celui-ci sera en mesure d'épargner à son tour, de former du capital.Frédéric Bastiat (1801-1850)
Afficher toutRéduire
Le mot du jour Déconfinement Déconfinement

Confinement existait depuis le XVe siècle. Déconfinement, lui, s’est pointé comme une fleur, un 1er avril, pour offrir, dès le début de la période, une perspective de sortie.

Aurore Vincenti 29/04/2020