ouvrier

 

définitions

ouvrier ​​​ , ouvrière ​​​ nom et adjectif

nom
Personne qui exécute un travail manuel, exerce un métier manuel ou mécanique moyennant un salaire ; spécialement travailleur manuel de la grande industrie. ➙ prolétaire ; travailleur. Ouvrier agricole. Ouvriers travaillant en équipe, à la chaîne. Ouvrier qualifié*. Ouvrier spécialisé (➙ OS). —  Les ouvriers d'une usine. ➙ main-d'œuvre, personnel.
nom masculin littéraire Artisan, artiste. locution proverbiale À l'œuvre on reconnaît l'ouvrier.
adjectif
Des ouvriers, du prolétariat industriel. La classe ouvrière. —  Cité ouvrière.
locution Cheville* ouvrière.
nom féminin Chez les insectes sociaux (abeilles, fourmis, guêpes), Individu stérile qui assure la construction ou la défense. La reine* et les ouvrières.
 

synonymes

ouvrier, ouvrière nom

travailleur manuel, façonnier, manœuvre, OP, OS, prolétaire, travaillant (Québec)

[vieux ou littéraire] artisan, auteur

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Ce n'était plus un patron, c'était un camarade ; et un respect les retenait devant ce vieil ouvrier.Émile Zola (1840-1902)
Théophile, auquel nous devons l'indication de ces procédés, met l'ouvrier en garde contre le danger des émanations mercurielles.Gustave Fagniez (1842-1927)
Il ne s'est pas rencontré dans nos pays des neiges, croyons-nous, un ouvrier dont la carrière fut mieux remplie et aussi ignorée que la sienne.Pierre Duchaussois (1878-1940)
Chez les fourbisseurs, il soumettait les motifs du renvoi à l'appréciation des quatre gardes-jurés et de deux camarades de l'ouvrier.Gustave Fagniez (1842-1927)
Quelque nombreux que soient les témoignages, elle ne peut rendre son arrêt que sur les œuvres ou tout au moins sur les matériaux laissés par l'ouvrier.Oscar Wilde (1854-1900), traduction Hugues Rebell (1867-1905)
L'apprentissage était la première condition pour exercer un métier, soit comme ouvrier, soit comme patron.Gustave Fagniez (1842-1927)
Sa pensée, servie par de nouveaux organes, était comme un ouvrier à qui l'on a retiré ses outils habituels pour lui en donner d'autres.Théophile Gautier (1811-1872)
Cette tendresse défraye leurs résolutions et leurs discours ; il semble que le bien-être de l'ouvrier soit la cause finale de leur existence.Frédéric Bastiat (1801-1850)
Comme dans une œuvre d'art, ce qu'on doit y apprécier, c'est ce que l'ouvrier a su y mettre.Charles Wagner (1852-1918)
Dans notre texte, recommandé doit donc s'entendre de celui qui est au service de quelqu'un, d'un serviteur, d'un ouvrier.Gustave Fagniez (1842-1927)
Ce que nous disons du prix de la main-d'œuvre et du bien-être de l'ouvrier ne s'applique, bien entendu, qu'aux conditions ordinaires du marché du travail.Gustave Fagniez (1842-1927)
L'ouvrier, l'enlevant de terre, l'embrassa brusquement sur les deux joues, puis il s'enfuit très vite à grandes enjambées.Guy de Maupassant (1850-1893)
Les joinctures de tes cuisses sont comme joyaux, lesquelles sont forgées de la main de l'ouvrier.Pétrus Borel (1809-1859)
L'ouvrier que vous poursuivrez ainsi courbera la tête, parce qu'il aura le sentiment de son tort, et qu'il reconnaîtra que la justice de son pays a été impartiale et juste.Frédéric Bastiat (1801-1850)
Je l'appris, au matin, d'un ouvrier, qui était entré dans notre boutique acheter un pain.Émile Gaboriau (1832-1873)
Ce ne furent d'abord que des ornements préparés dans la boutique de l'ouvrier en bois, où il ménageait quelques petites places pour les couleurs du peintre.Stendhal (1783-1842)
Et cela démontre que si l'on est fils d'ouvrier, il ne faut pas s'élever au-dessus de sa classe.Charles-Louis Philippe (1874-1909)
Et puis, vois-tu, j'ai pris ma classe en dégoût ; je n'aurais jamais pu être la femme d'un ouvrier.Céleste de Chabrillan (1824-1909)
Très bon ouvrier, il parlait bien, se mettait à la tête de toutes les réclamations, avait fini par être le chef des mécontents.Émile Zola (1840-1902)
Il suffisait que l'ouvrier, que le paysan, dans les casernes, se souvînt de son origine.Émile Zola (1840-1902)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « OUVRIER, IERE » substantif. masc. & fem.

Artisan qui travaille à quelque ouvrage. Voilà un attelier où il y a quantité d'Ouvriers, de maçons, de Peintres, de Menuisiers, &c. Ce Charpentier a toûjours trente ouvriers ou compagnons qui travaillent dans son chantier. Cet Horlogeur est un excellent ouvrier. Ces rabats sont faits de la main de la bonne ouvriere, qui prend un escu de la façon de la piece. La plus-part des habitans de Touraine sont des ouvriers en soye ; ceux du Lionnois en toille, &c.
 
OUVRIER, se dit en choses morales. Quand on voit le Ciel & les astres, on voit bien que c'est un grand Ouvrier qui les à faits. Voilà un Livre anonyme qui part de la main d'un ouvrier. JESUS-CHRIST a dit que la moisson estoit grande, mais qu'il y avoit peu d'ouvriers, en parlant de la predication Evangelique.
 
On appelle jours ouvriers, autrement jours ouvrables, les jours où il n'est point feste, où il est permis de travailler & d'ouvrir les boutiques.
 
On appelle la cheville ouvriere d'un carrosse, une grosse cheville de fer qui joint le train de devant à la flesche.
 
On dit proverbialement, C'est un ouvrier, pour dire, il est alerte, & adroit, il entend bien ses affaires. Et au contraire on dit ironiquement, que c'est un plaisant ouvrier, pour dire, un plaisant homme, qui n'entend rien à l'affaire dont on luy parle.
Le mot du jour Touché ! Touché !

Contact, tact, tactile, toucher : ces mots viennent du latin tangere, « toucher ». C’est ce contact qui est au cœur de nos pratiques sociales : la poignée de main, la bise, l’accolade, le câlin.

Aurore Vincenti 05/05/2020