Email catcher

prunelle

Définition

Définition de prunelle ​​​ nom féminin

Fruit d'un prunier sauvage (➙ prunelier), petite prune bleu ardoise, de saveur âcre. Eau-de-vie de prunelle, ou elliptiquement de la prunelle.

Définition de prunelle ​​​ nom féminin

Pupille de l'œil, considérée surtout quant à son aspect.
locution Tenir à qqch. comme à la prunelle de ses yeux, plus qu'à tout.

Synonymes

Synonymes de prunelle nom féminin

pupille, œil, regard

Exemples

Phrases avec le mot prunelle

Ils demandent qu'on les en débarrasse et ils y tiennent autant qu'à la prunelle de leurs yeux.L'annuel de l'APF, 2012, Claude Barazer (Cairn.info)
Et l'éleveur tient à son affixe comme à la prunelle de ses yeux.Ouest-France, 12/01/2021
Et offrez à vos prunelles quelques minutes de relaxation, bien méritées.Capital, 18/05/2017, « 4 exercices pour détendre ses yeux au bureau »
C'est pourquoi ce dernier peut y tenir comme à la prunelle de ses yeux.Figures de la Psychanalyse, 2014, Claude-Noële Pickmann (Cairn.info)
Toute femme qui tient à un objet aussi précieux que la prunelle de ses yeux voudra le sauver des flammes.Lettres de la SPF, 2008, Claudie Bolzinger (Cairn.info)
Il s'agissait de découvrir l'aubépine et ses cenelles, le prunellier et ses prunelles, l'églantier et ses cynorrhodons.Ouest-France, 13/11/2014
À quoi tenez-vous comme la prunelle de vos yeux ?Ouest-France, Raphaël FRESNAIS, 18/03/2021
En tout cas, le propriétaire des lieux prend soin, comme la prunelle de ses yeux, de la bâtisse et du mobilier.Ouest-France, 19/08/2019
Mais toujours il apercevait les prunelles du lépreux qui se tenait debout à l'arrière, immobile comme une colonne.Gustave Flaubert (1821-1880)
Interrompu, il se tient droit, le visage tourné, les yeux ouverts, ses prunelles suivant le mouvement de sa tête vers la droite.Psychologie clinique, 2013, Claire Zicot-Annino (Cairn.info)
Ou encore son propre reflet dans les prunelles de la mère.Recherches en Psychanalyse, 2005, Simone Korff-Sausse (Cairn.info)
Elle le conserve comme la prunelle de ses yeux.Victor Cherbuliez (1829-1899)
C'était un bohème à barbe tressée, avec des anneaux d'argent aux deux bras et les prunelles flamboyantes.Gustave Flaubert (1821-1880)
Du moins il affecta de le contenir, contractant ses mâchoires, mordillant sa moustache– mais laissant une lueur équivoque danser dans ses prunelles.Daniel Lesueur (1854-1921)
Depuis ce jour, elle ne pourra plus se regarder dans une glace sans déceler une sorte d'effroi au fond de ses prunelles.Psychanalyse, 2010, Yamina Guelouët-Thabet (Cairn.info)
C'est ce qui explique pourquoi on y tient comme à la prunelle de ses yeux.Europarl
Nul doute, à présent, que – s'il y avait quelque chose en leurs prunelles, – cela m'apparût dans le sens normal.Auguste de Villiers de L'Isle-Adam (1838-1889)
Quand il parle, il garde souvent les yeux mi-clos, puis vous fixe de ses prunelles marron.Ouest-France, Philippe RICHARD, 06/05/2020
Si au rond de présentation, la demoiselle joue de la prunelle de son oeil vairon bleu ciel, tentez votre chance.Ouest-France, 17/10/2013
Sa prunelle, imperturbablement baissée, examinait toutes les formes que prenait l'eau.Victor Hugo (1802-1885)
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de PRUNELLE s. f.

Prune sauvage qui vient parmi les ronces & les hayes. Ce fruit est noir & acide. Les pauvres gens en font de la boisson ; & quand on veut dire que du vin est fort mauvais, on dit que c'est du vin de prunelle. En Latin spinus.
 
PRUNELLE, ou Herbe au Charpentier, est une herbe qui est souveraine pour guerir les playes. En Latin prunella.
 
PRUNELLE, signifie ordinairement une petite ouverture qui est dans les tuniques de l'oeuil, qui donne passage aux rayons de la lumiere pour s'aller briser dans le cristalin, pour se peindre dans la retine, & former ainsi la vision. L'Eglise prie le Seigneur, qu'il nous conserve comme la prunelle de son oeuil. On dit d'une chose qu'on estime, qu'on la tient chere comme la prunelle de ses yeux. On dit qu'une femme jouë de la prunelle, quand par coqueterie elle fait quelques mouvements de l'oeuil pour donner de l'amour.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.
Notre actualité Les combinaisons de mots ? Quésaco ? Les combinaisons de mots ? Quésaco ?

Cet été, un tout nouveau dictionnaire a fait son apparition sur Dico en ligne Le Robert : le dictionnaire de combinaisons de mots. Mais...

Géraldine Moinard 28/09/2022