rabattu

 

définitions

rabattu ​​​ , rabattue ​​​ adjectif

Qui est abaissé ou replié. Un chapeau aux bords rabattus.
 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Mes yeux, troublés de lueurs dansantes, distinguèrent mal, dans l'endroit sombre, un visage maigre, barbu, sur lequel descendait le bord rabattu d'un chapeau mou.Daniel Lesueur (1854-1921)
De splendides dentelles formaient le col rabattu de sa chemise ; des dentelles retombaient aussi sur les revers de ses bottes.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Le jeune chef la trouva belle, autant qu'il en put juger à travers l'ombre que projetait sur ses traits son camail à demi rabattu.Eugène Sue (1804-1857)
L'œil, autant que je pus le voir sous l'ombre d'un chapeau rabattu, était bleu et doux.Mayne Reid (1818-1883), traduction Allyre Bureau (1810-1859)
Dans les villes, il ne sortait qu'à la nuit, caché par un large chapeau rabattu, afin de ne point user son visage dans la rue.Victor Hugo (1802-1885)
Déjà le docteur avait rabattu le drap et mis à nu le torse du général, et tout en procédant, selon l'expression du commissaire, il dictait...Émile Gaboriau (1832-1873)
Il n'avait l'air de rien auprès des autres généraux, avec son habit bleu à large collet rabattu et ses bottes à éperons de fer.Erckmann-Chatrian (1822-1899, 1826-1890)
Enfin, tout conté et tout rabattu, je trouve que vous meritez une epistre dedicatoire aussi bien que beaucoup d'autres.Antoine Furetière (1619-1688)
Qu'on se figure de jolies têtes, couvertes d'un grand chapeau à trois cornes rabattu par derrière.Ida Saint-Elme (1776-1845)
S'il en était ainsi, il en était résulté que l'homme au chapeau rabattu avait atteint un but tout différent de celui qu'il s'était proposé.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Athos était debout devant la porte, enveloppé dans son manteau, son chapeau rabattu sur les yeux.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Brown portait un chapeau noir rabattu, une redingote foncée, le vêtement qu'il avait pendant le procès.Henri-Émile Chevalier (1828-1879)
Habit bleu à collet rouge rabattu ; galon d'or au chapeau, aux manches, aux poches et au collet.Jacques Fricasse (1732-1802)
Je n'achèterai pas davantage camées et coraux napolitains, ils sont toujours les mêmes et voilà longtemps qu'on en est rabattu.Noémie Dondel Du Faouëdic (1834-1915)
Drapée dans son manteau noir, le visage caché dans son coqueluchon rabattu, elle se dirigea tout droit vers une porte basse de l'aile méridionale des bâtiments.Octave Féré (1815-1875)
Tout nous avertit de notre décadence physique, l'indifférence des femmes, ou même leur dédain, et les plaisanteries insolentes de ceux à qui l'âge n'a pas encore rabattu le caquet.Antoine-Joseph Pons (1829-1884)
Il était blond, avec un lorgnon à l'œil, et portait un immense col rabattu, un gilet très ouvert à un seul bouton et un habit à manches ridiculement larges.Émile Gaboriau (1832-1873)
Elle avait à peine remarqué un homme qui marchait le long du chemin avec un chapeau rabattu, mais orné d'un plumet militaire.Ann Radcliffe (1764-1823), traduction Victorine de Chastenay (1771-1855)
Mais le voile de ses longs cils s'est rabattu sur son regard attendri et plus triste.Paul Féval (1816-1887)
Athos était debout devant la porte, enveloppé dans son manteau, son chapeau rabattu sur ses yeux.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Afficher toutRéduire
Le mot du jour Panacée Panacée

On la croit capable de tout résoudre, elle, la déesse Panakeia, herboriste et guérisseuse. La panacée, fidèle à son origine grecque, est remède (akos) universel (pan-) :  une plante imaginaire qui guérissait de tous les maux. Pour les druides, le gui était une panacée ! 

Aurore Vincenti 18/04/2020