Email catcher

raccommodement

définitions

raccommodement ​​​ nom masculin

familier, vieilli Réconciliation.

synonymes

raccommodement nom masculin

réconciliation, fraternisation, paix, rapprochement, rabibochage (familier), [peu solide] replâtrage (familier)

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Elle fit les premières ouvertures de raccommodement, en lui proposant de prendre chez elle la petite, qui la soulagerait dans sa maison.Gustave Flaubert (1821-1880)
Enfin, elle eut la joie de négocier ce raccommodement qui allait faire tant de bruit.Émile Zola (1840-1902)
Au chapitre suivant les détails de ce petit épisode de colère et de raccommodement.Ida Saint-Elme (1776-1845)
On n'entend point les mots qu'ils se sont dits, les serments qu'ils se sont faits, leurs querelles, leurs raccommodements, leurs ruptures.Pierre-Louis Ginguené (1748-1816)
Nous n'aurons pas grande difficulté à faire un raccommodement entre le pape et ces révoltés.Charles-Maurice de Talleyrand-Périgord (1754-1838)
Vous savez qu'un raccommodement vaut une noce, et cependant vous venez de vous donner les joies du paradis sans m'y avoir appelé.Bussy-Rabutin (1618-1693)
Ces transports avaient toute la vivacité, tout le charme d'un raccommodement.Stendhal (1783-1842)
Les brouilleries, les raccommodements, les petites zizanies, commencent.Imbert de Saint-Amand (1834-1900)
Salviati, ayant été nommé consul de l'académie florentine, ménagea entre son ami et cette académie un raccommodement.Pierre-Louis Ginguené (1748-1816)
Les raccommodements, les pardons mutuels sont dans le mariage autant de semences de discorde répandues.Léon Gozlan (1803-1866)
Il exprima donc, par manière de raccommodement, l'espérance que le gentleman allait se lever, et qu'à l'avenir il ne le ferait plus.Charles Dickens (1812-1870), traduction Alfred des Essarts (1811-1893)
Et il pensa à tous les compromis, à toutes les lâchetés de l'homme, aux surprises du cœur et des sens, aux raccommodements sur l'oreiller...Paul Margueritte (1860-1918)
Toutes choses sembloient, comme vous voyez, aider à son raccommodement ; aussi s'acheva-t-il.Madame de La Fayette (1634-1693)
C'était là une double difficulté, que jusqu'ici on n'avait pas réussi à vaincre : y réussirait-on davantage après ce nouveau raccommodement ?Adolphe Thiers (1797-1877)
Il faisait si beau, que pour ne pas donner de soupçons, je vais flâner dans le paysage, après notre raccommodement, bien entendu.Honoré de Balzac (1799-1850)
Elle s'abandonnait, elle boitait d'une façon extravagante, dans la joie du raccommodement.Émile Zola (1840-1902)
Son père a raison, mais il lui donnera bien un congé pour terminer votre raccommodement.Comtesse de Ségur (1799-1874)
Ce raccommodement fut difficile et nécessita plusieurs ambassades.Émile Vincens (1764-1850)
Ce n'est pas tout, le raccommodement alla si loin, que, pour son second fils, il lui prit sa petite fille.Jules Michelet (1798-1874)
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « RACOMMODEMENT » s. m.

Renouvellement d'amitié, reconciliation. Ces gens mariez ont tous les jours des brouilleries, & il faut faire sans cesse des racommodements.
Drôles d'expressions C’est la quadrature du cercle C’est la quadrature du cercle

Cette expression est utilisée pour désigner un problème dont on sait par avance, parce que cela a été dûment démontré, qu’il n’a pas de solution.

Étienne Klein 15/09/2021