Email catcher

radotage

Définition

Définition de radotage ​​​ nom masculin

Action de radoter. ➙ rabâchage.

Synonymes

Synonymes de radotage nom masculin

rabâchage, redite, répétition, ressassement

Exemples

Phrases avec le mot radotage

Cucul par-dessus tête, le jeu est encore le même : le lyrisme devient trivialité et radotage.Vertigo, 2011, Sophie Charlin (Cairn.info)
Il dit, re-dit entre le babil du naissant, le babillage amoureux et le radotage d'une très vieille expérience humaine.Cités, 2018, Claude Ber (Cairn.info)
Il tempête, vocifère de sa langue pâteuse un radotage d'imbécile, puis tout d'un coup tombe endormi.Hippolyte Taine (1828-1893)
Avec tous ces radotages, il est tard, et le temps de rentrer...Victor Margueritte (1866-1942)
Jusqu'à lui, le xixe siècle est un siècle de radotage.Critique, 2016, Pierre Birnbaum, Danièle Cohn, Philippe Roger (Cairn.info)
Les personnes âgées impatientent souvent leur entourage intergénérationnel, car leurs discours sont souvent assimilés à un radotage stérile.Gérontologie et société, 2011, Bertrand Quentin (Cairn.info)
Jamais je n'accordai la moindre attention à ces radotages.Charles Flor O'Squarr (1830-1890)
Alors, ce qui pour les uns pourrait être perçu comme de la redite ou du radotage peut néanmoins intéresser la grande majorité des autres.EMPAN, 2005, Jean-Pierre Engel (Cairn.info)
Les matériaux et les contributions ne manquent pas et apportent une nourriture autrement plus saine et nourrissante que certains épuisants radotages médiatiques.La revue des revues, 2020, François Bordes (Cairn.info)
Un radotage immense d'ordonnances non exécutées entravait, embrouillait le champ légal, laissait aux juges un arbitraire sans bornes.Jules Michelet (1798-1874)
C'est l'âge mûr qui est seul toléré, car il épargne les légèretés de la jeunesse et les radotages du vieil âge.Cliniques méditerranéenne, 2009, Michel Vovelle (Cairn.info)
On frisait le radotage mais au moins, ça ne mangeait pas de pain.Ouest-France, Jean-Pascal ARIGASCI, 25/04/2018
Testament insignifiant, dernier radotage d'un grand art décrépit qui retombe en enfance avant de mourir.Victor Hugo (1802-1885)
Mais les folies du radotage sont plus sottes encore d'exécution qu'elles n'étaient insensées d'idée.Jules Michelet (1798-1874)
Il est passé d'une bonne rhétorique politique à du radotage.Ouest-France, Christian GOUEROU, 21/04/2018
Ouvrir la boîte fait souvent peur aux entourages, car il est assimilé au radotage, au déjà connu, au mille fois entendu.Gérontologie et société, 2009, GÉRARD RIBES, ALAIN SAGNE, JACQUES GAUCHER, LOUIS PLOTON (Cairn.info)
C'est ainsi qu'écholalie, langage réflexe, radotage, salade de mots, verbigération, stéréotypies verbales, néologismes, logorrhée, phraséologie, logolâtrie trouvent leur place dans cette classification.PSN, 2020, Camille Jaccard (Cairn.info)
Par exemple, pour le radotage, est souvent en cause, précise-t-il, une faiblesse de la faculté d'entendement.L'en-je lacanien, 2013, Claire Pagès (Cairn.info)
On se moque d'elle gentiment ou plus violemment devant ses radotages d'un autre temps.Nouvelle revue de psychosociologie, 2014, Laurie Laufer (Cairn.info)
Il est vrai ; mais ce radotage ne tient pas à mon cerveau, il vient des antécédents de ma méchante fortune.François-René de Chateaubriand (1768-1848)
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.
Top 10 des mots Top 10 des mots de Noël Top 10 des mots de Noël

« Ho, ho, ho ! » Décembre est enfin là, et vous frétillez d’impatience à l’approche de Noël ? Attention : engloutir d’un seul coup...

Marjorie Jean 19/12/2022