Email catcher

rabâchage

Définition

Définition de rabâchage ​​​ nom masculin

Action de rabâcher.

Synonymes

Synonymes de rabâchage nom masculin

radotage, redite, répétition, ressassement

rengaine, litanie, refrain, ritournelle, antienne (littéraire)

Exemples

Phrases avec le mot rabâchage

Il faut leur laisser le rabâchage et les bêtises.Adolphe Thiers (1797-1877)
Mais évidemment, une telle stratégie ne pouvait se cantonner dans le rabâchage d'un discours et l'éternelle répétition d'un modèle.Ethnologie française, 2012, Daniel Le Couédic (Cairn.info)
Cela peut paraître du rabâchage, mais la bombe à retardement continue à avancer, et ce sous nos yeux.Europarl
Et tout le temps que durait cette toilette du soir, c'était toujours dans sa bouche le même rabâchage sur les domestiques de la maison.Edmond de Goncourt (1822-1896) et Jules de Goncourt (1830-1870)
Il en résulte que la place laissée à l'enseignement de la littérature au niveau de la licence mène au rabâchage de cours d'introduction générale.Diogène, 2010, Theo d’Haen (Cairn.info)
Les rabâchages des auteurs les plus célèbres comme les plus modestes sont fatigants.Revue française d'histoire des idées politiques, 2001, Pierre-Joseph Proudhon (Cairn.info)
Dans les événements de la vie, ce que l'on n'a pas pensé dans les premières vingt-quatre heures n'est plus que de l'inutilité ou du rabâchage.Marquise de La Tour du Pin Gouvernet (1770-1853)
Depuis bientôt deux mandats présidentiels, c'est toujours le même rabâchage pour savoir s'il faut recruter (la gauche) ou pas (la droite) !Le débat, 2016, François Cornut-Gentille (Cairn.info)
C'est la perfection même de l'art du roman, sans rabâchage psychologique et sans parti pris réaliste.Marc Elder (1884-1933)
Elle le replacerait aussi au centre d'un débat politique qui redevient intéressant en délaissant l'habituel rabâchage pour proposer de véritables avancées.Le débat, 2017, François Cornut-Gentille (Cairn.info)
Un rabâchage sera nécessaire afin d'assurer l'étanchéité de la résidence secondaire.Ouest-France, 23/01/2015
Il y a donc au présent une sorte de rabâchage du passé.Cahiers de psychologie clinique, 2001, Nicole de Leval (Cairn.info)
Tout cela est du rabâchage pour ce moment-ci.Alcide de Beauchesne (1800-1873)
Au risque du rabâchage, soit, et des fausses gloires, parce que l'antiquaire à l'esprit d'aventure se dore la pilule avec du mentir-vrai.Medium, 2010, Régis Debray (Cairn.info)
Lui, c'est la melliflue et froide expansion de l'égoïsme d'un vieux garçon, doublée du rabâchage d'un bibliophile.Edmond de Goncourt (1822-1896) et Jules de Goncourt (1830-1870)
Fini le rabâchage des verbes irréguliers et des conjugaisons, on travaille plus sur la compréhension, en écoutant des interviews par exemple.Ouest-France, Louise DELÉPINE, 26/04/2017
Dans ce système, parler de ce mariage après trois jours, devient un rabâchage d'homme qui n'a pas d'idées.Stendhal (1783-1842)
Alors même qu'on aurait pu craindre, c'est le deuxième écueil évité, que la thématique choisie ne conduisît au rabâchage.Cahiers de psychologie clinique, 2002, Regnier Pirard (Cairn.info)
L'hégémonique modèle télévisuel a généralisé ses critères : audience = valeur/personnage = audience/rabâchage = entendement/publicité = financement/etc.Multitudes, 2014, Jac Fol (Cairn.info)
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.
Drôles d'expressions Être libre comme l'air Être libre comme l'air

La gravitation terrestre est l’une des contraintes les plus simples qui s’exercent sur nous : parce qu’elle nous empêche de voler, elle symbolise en...

Maxime Rovere 11/07/2022