Email catcher

ralentir + allure

Exemples

Phrases avec les mots ralentir + allure

Mais elle ralentit son allure, puis se tournant brusquement, elle fit la planche, les bras croisés, les yeux ouverts dans le bleu du ciel.Guy de Maupassant (1850-1893)
Cette façon de ralentir l'allure de la diégèse rend précieux le témoignage nervalien qui, tout en relatant l'étrangeté, la conteste au besoin, sans s'abandonner à l'acceptation du fantastique.Littérature, 2010, Jean-Luc Steinmetz (Cairn.info)
Sans ralentir l'allure il les questionnait, les encourageait, promettait la victoire...Paul Adam (1862-1920)
Un des autres ingrédients nantais, souvent présent, qui ralentit l'allure.Ouest-France, 02/05/2017
Ils débouchent dans une nouvelle vallée et le halo des phares se heurte à l'écran d'une brume dense qui contraint le père à ralentir l'allure du break.Ouest-France, 19/08/2021
En effet, que doit comprendre le cheval dans ces deux cas, sinon que dans le premier il doit accélérer, et dans le second ralentir son allure ?François Baucher (1796-1873)
Elle marche lentement, avec un peu de difficulté, un mouvement vers le haut de la hanche droite qui ralentit son allure.Imaginaire & Inconscient, 2001, Dominique Natanson (Cairn.info)
La police s'inquiète, cherche, retrouve l'autobus, le dépasse et, pour marquer son leadership, ralentit l'allure en occupant le milieu de la rue.Commentaire, 2002, Philippe Meyer (Cairn.info)
S'il est à bicyclette, il ralentit l'allure et salue de la main droite sans cesser de surveiller sa machine.Félix Chapuis (1853-?)
Cette observation lui fit tout à coup ralentir son allure.George Sand (1804-1876)
Mais ils ne tardèrent pas à être forcés de ralentir leur allure.Émile Gaboriau (1832-1873)
Un instant les évocations du bagne lui font ralentir l'allure.Revue de la Bibliothèque nationale de France, 2011, Clément Pieyre (Cairn.info)
Ils tournèrent les premières maisons sans ralentir leur allure ; puis, mettant brusquement leurs chevaux au pas, ils s'avancèrent vers une ruelle étroite dans laquelle l'obscurité semblait plus profonde encore.Ernest Capendu (1826-1868)
Le paquetage qu'il avait insisté à garder ralentit son allure et exerça une forte pression sur ses tendons, ses genoux et ses chevilles.Cahiers de psychologie jungienne, 2008, Craig Stephenson (Cairn.info)
Il me sembla que le cocher ralentissait l'allure de ses chevaux comme pour les arrêter.Hector Malot (1830-1907)
A la fin du dialogue précédent, il n'était plus qu'à trois cents yards de la source, et avançait sans ralentir son allure.Mayne Reid (1818-1883), traduction Allyre Bureau (1810-1859)
Il est vrai que son assoupissement prolonge les pauses et ralentit l'allure de la succion et de la déglutition, mais il ne complique pas l'allaitement.La psychiatrie de lenfant, 2008, Marie-Aimée Hays (Cairn.info)
Au cours des quarante années passées, la société américaine n'a pas ralenti son allure sur la voie du changement : elle a simplement changé de direction.Le débat, 2007, Godfrey Hodgson (Cairn.info)
Des flottilles entières vinrent, ralentissant l'allure dès que le castel était en vue.Alphonse Allais (1854-1905)
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Définition

allure nom féminin

ralentir verbe

Top 10 des mots Top 10 des phrases qui ont changé le monde... Top 10 des phrases qui ont changé le monde...

L‘histoire n’est pas seulement faite de grands événements. Elle est aussi faite de grands discours, de phrases qui ont marqué des générations et...

Candice Zolynski 12/03/2024
sondage de la semaine