ralentir

 

définitions

ralentir ​​​ verbe

verbe transitif
Rendre plus lent (un mouvement…). Ralentir le pas.
Rendre plus lent (un processus). Ralentir la production.
verbe intransitif Réduire la vitesse du véhicule que l'on conduit. ➙ décélérer, freiner. Ralentir, travaux.

se ralentir ​​​ verbe pronominal

Devenir plus lent. Le rythme se ralentit.
 

conjugaison

actif

indicatif

présent

je ralentis

tu ralentis

il ralentit / elle ralentit

nous ralentissons

vous ralentissez

ils ralentissent / elles ralentissent

imparfait

je ralentissais

tu ralentissais

il ralentissait / elle ralentissait

nous ralentissions

vous ralentissiez

ils ralentissaient / elles ralentissaient

passé simple

je ralentis

tu ralentis

il ralentit / elle ralentit

nous ralentîmes

vous ralentîtes

ils ralentirent / elles ralentirent

futur simple

je ralentirai

tu ralentiras

il ralentira / elle ralentira

nous ralentirons

vous ralentirez

ils ralentiront / elles ralentiront

 

synonymes

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Elles auront pour conséquence que le mouvement européen va se ralentir par rapport au mouvement américain.Europarl
En effet, que doit comprendre le cheval dans ces deux cas, sinon que dans le premier il doit accélérer, et dans le second ralentir son allure ?François Baucher (1796-1873)
Benedetto s'adonna alors avec une telle ardeur à l'étude de cet instrument rebelle et des autres parties de la musique, que son père se vit obligé de ralentir son zèle.Paul Scudo (1806-1864)
Sur-le-champ on s'accusa de part et d'autre ; on se reprocha de contribuer aux désastres publics, les uns en désorganisant le gouvernement, les autres en voulant ralentir son action.Adolphe Thiers (1797-1877)
Enfin, il est impératif de ralentir l'exploitation des bois sur pied, afin de privilégier l'achat des chablis.Europarl
Devant l'encombrement il avait dû ralentir l'allure de son cheval, et, au milieu de la foule tumultueuse, il passait calme et souriant, causant librement avec le baron.Georges Ohnet (1848-1918)
Je pense que la recherche de nouveaux indicateurs et le nombre accru de discussions sur l'emploi ne font que ralentir un renouveau et une libéralisation nécessaires des marchés européens.Europarl
Tout cela a cependant fait inévitablement ralentir le démarrage de l'utilisation des ressources de la période suivante, c'est-à- dire jusqu'en 1999.Europarl
Quant à la requête, je puis dire, paradoxalement, que je n'accepte pas les amendements dès lors qu'ils n'auraient d'autres effets que de ralentir notre parcours.Europarl
Ralentir tout à coup l'exercice de la force executive, c'était d'ailleurs ranimer les feux mal éteints de la rébellion.Alphonse Esquiros (1812-1876)
Il lui faut ralentir sa marche, et, malgré tant de précautions, à chaque instant une collision est à craindre.Jules Verne (1828-1905)
Je voyais la duchesse ralentir de temps en temps sa marche, tressaillir et soupirer ; j'avais le cœur serré, les idées confuses.Louis Constant Wairy (1778-1845)
La timidité de plusieurs des administrateurs, chargés des travaux de défense, ne contribuait pas peu à les ralentir.Émile Gaboriau (1832-1873)
Dès la naissance, les phénomènes de la vie sont peu intenses, puis ils deviennent bientôt très-actifs pour se ralentir de nouveau vers la vieillesse.Claude Bernard (1813-1878)
Eût-il été possible de retarder les chemins de fer, ou de ralentir la conquête algérienne ?Paul Thureau-Dangin (1837-1913)
On entend le bruit de leurs sabots sur le sol ; sans se ralentir, elles courent, emportant le linge et la princesse accompagnée de ses servantes.Alphonse de Lamartine (1790-1869)
L'audace de nos gouvernants est loin de se ralentir ; ils espèrent par là cacher leur faiblesse, mais ils se trompent : le peuple est trop clairvoyant aujourd'hui.François Guizot (1787-1874)
Toutefois, avec notre aide, les pays en développement doivent ralentir le taux d'augmentation de leurs émissions.Europarl
Il est probable que dans l’histoire de l’humanité, le temps n’a jamais passé aussi vite qu’aujourd’hui, et rien n’indique que ce rythme va ralentir.Europarl
Nous ne devons pas permettre à la crise financière de ralentir le passage à une économie verte.Europarl
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « RALENTIR » v. act. & neut.

C'est la même chose qu'alentir. Rendre un mouvement plus doux. Un cheval ralentit sa course aprés une longue traite. Un boulet augmente son mouvement jusqu'à un certain point, & puis il se ralentit insensiblement. Le pous d'un malade se ralentit, lors qu'il se tourne vers la guerison, que sa fievre le quitte.
 
RALENTIR, se dit aussi figurément en Morale des passions. La ferveur, la devotion, se ralentissent tous les jours. Les difficultez qu'il y a à la recherche de cette fille ont ralenti les poursuites de plusieurs de ses amants.
 
RALENTI, IE. part. pass. & adj.
Vidéos Gargouille, par Alain Rey Gargouille, par Alain Rey

Le –gouille du mot gargouille est une variante du terme goule, qui signifie « gueule ». Découvrez l’histoire du mot gargouille avec Alain Rey.

Alain Rey 15/09/2020