rame

définitions

rame ​​​ nom féminin

Longue barre de bois aplatie à une extrémité, qu'on manœuvre pour propulser et diriger une embarcation. ➙ aviron.
locution, familier Ne pas en fiche une rame : ne fournir aucun effort, ne rien faire . ➙ ramée.

rame ​​​ nom féminin

vieux Branche d'arbre.
Branche rameuse fichée en terre pour guider une plante potagère grimpante et lui servir de tuteur. Pois à rames.

rame ​​​ nom féminin

Ensemble de cinq cents feuilles (de papier).
File de wagons attelés. Rame de métro.

ramé ​​​ , ramée ​​​ adjectif

Cerf ramé : jeune cerf dont les bois poussent.

synonymes

rame nom féminin

aviron, pagaie, godille

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.

Exemples de « rame »

À ce vers comme l'eau jaillit sous un coup de rame, un sanglot nous a tous secoués.Alphonse Daudet (1840-1897)
Sa mélodie s'accentuait de minute en minute, se faisait toujours plus sauvage ; en même temps elle poussait à la rame, déployait une vigueur surhumaine.Élie Reclus (1827-1904)
Un habitant de l'intérieur des terres pourrait donc confondre une rame de cette forme, avec une pelle à vanner.Anatole France (1844-1924)
On a installé ainsi, dans son atelier, une sorte de caisse, un bateau mécanique, dans lequel il s'assoit et rame.Gustave Coquiot (1865-1926)
Il ramait à coups si précipités, que la forte rame se rompit dans sa main.Alphonse de Lamartine (1790-1869)
Belles espérances sans doute ; mais comme ils n'avaient plus qu'une rame, et si fragile encore, ils eussent fait plus sagement de conserver leurs provisions.George Gordon Byron (1788-1824), traduction Paulin Paris (1800-1881)
Puis, tendant tour à tour la rame à ceux qui se tiennent cramponnés à leur chaloupe renversée, il a le bonheur de les recueillir dans sa barque.Jean-Baptiste Caouette (1854-1922)
Un canot nous attendait ; nous montâmes dedans ; on poussa du fond avec la rame et on hissa la voile.Gustave Flaubert (1821-1880)
Parmi tant d'embarcations différentes, on avait fini par établir une sorte de classification, tant à la voile qu'à la rame.Henry Gréville (1842-1902)
Je m'occupe d'eux les jours de pluie ; le reste du temps, je rame ou je nage, deux jolies façons de faire son chemin dans le monde.Victor Cherbuliez (1829-1899)
On essaya alors de mettre à chaque rame, au poste le plus pénible, un forçat, pour seconder les mariniers libres.Charles Alfred de Janzé (1822-1892)
Les quatre hommes se mirent à la rame ; mais la mer était trop grosse pour que les avirons eussent grande prise dessus.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Quelques secondes après, tout avait disparu, et la moitié d'une rame brisée vint s'échouer et clapoter à quelques pas de nous sur la grève.Alphonse de Lamartine (1790-1869)
Il demandait à ceux qui voulaient ménager sa vie s'il ne valait pas mieux la perdre glorieusement que de la passer à la rame ou dans les horreurs d'un cachot.Jean-François de La Harpe (1739-1803)
Quelle est cette silhouette qui se dresse, orgueilleuse, à l'avant, pendant qu'une autre ombre se courbe sur la rame silencieuse ?Gaston Leroux (1868-1927)
Une flotte innombrable de canots à voile et à rame se balançaient dans la rade, au-dessous du cap.Henri-Émile Chevalier (1828-1879)
Ainsi des bâtiments construits pour marcher à la rame comme à la voile pouvaient passer, même en présence de l'escadre anglaise.Raymond Aimery de Montesquiou-Fezensac (1784-1867)
Nos bâtiments, marchant tantôt à la voile, tantôt à la rame, longeaient la côte à très-petite distance des détachements de cavalerie et d'artillerie, prêts à les protéger.Adolphe Thiers (1797-1877)
L'un d'eux, s'il vit encore, doit se souvenir d'un coup de rame qui fit sa marque, un autre perdit un pied, un autre, le plus puni de tous....Pamphile Le May (1837-1918)
Au moment où nous nous y attendions le moins, nous vîmes sortir d'une baie une flottille de canots, les uns à la rame, les autres à la voile.François-René de Chateaubriand (1768-1848)
Afficher toutRéduire

Exemples de « ramé »

Malgré son zèle et son habileté, il avait échoué honteusement, et il avait ramé dix ans sans pouvoir se relever de sa chute.Edmond About (1828-1885)
Un boulet ramé aux talons, et par-dessus le bord !Gabriel de La Landelle (1812-1886)
J'étais si profondément endormi, fatigué d'avoir ramé, ou pagayé, comme cela s'appelle, toute la première partie du jour et marché durant toute l'autre, que je ne me réveillai pas entièrement.Daniel Defoe (1661-1731), traduction Petrus Borel (1809-1859)
Fatigué d'avoir marché, ramé et passé la nuit sans dormir, j'avois grand'faim, et ne possédois pour tout argent qu'une risdale hollandaise et la valeur d'un schelling en monnoie de cuivre.Benjamin Franklin (1706-1790), traduction Jean Henri Castéra (1749-1838)
Benbow, blessé à la tête et au bras, ayant eu une jambe cassée par un boulet ramé, s'était fait porter sur le tillac et continuait à commander.Robert Du Casse (1849-1922)

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « RAME » s. f.

Long brin de bois, ou branche d'arbre qui sert à naviger sur les mers, & sur les rivieres. Dans le calme on n'avance qu'à force de rames. Les galeriens sont ceux qui manient les rames : ils sont quatre ou cinq à chaque rame. Cette galere a tant de bancs de rames, elle va quelquefois à voiles & à rames. On appelle le plat de la rame, la partie qui est au dehors du vaisseau ; & le manche de la rame, la partie qui est au dedans, & qui est à la main des forçats ou rameurs.
 
On dit proverbialement en ce sens, J'aimerois autant estre à la rame, tirer à la rame, lors qu'on est dans une servitude fâcheuse, ou qu'on est appliqué à un travail fort penible.
 
RAME, se dit aussi d'une simple branche d'arbre : ce qui se dit particulierement de celles qui servent à soustenir des plantes qui ne sont pas fortes de tige. Il faut aller coupper des rames pour soustenir ces pois.
 
RAME, se dit aussi d'une quantité de papier qui contient 20. mains on 500. feuilles. Il faut user une rame de papier pour trouver une Anagramme. Il faut tant de rames de papier pour imprimer ce livre. Les livres des méchants Auteurs se vendent à la rame en maculatures aux Beurrieres. Menage derive ce mot de l'Alleman riem, qui signifie lien ou courroye. Borel dit que ce mot vient du chassis où se fait le papier, composé de fil de cuivre dit rame ; en Italien de aeramen ; & que les Imprimeurs de Lyon appellent aussi rame, le chassis qui enferme la lettre sous la presse.
Le français des régions Bugne Bugne

D’un bout à l’autre de l’Europe, les recettes de pâtisseries bien grasses et bien sucrées que l’on déguste au cours de la période du carnaval changent de nom d’une région à l’autre.

04/02/2021