ramolli

 

définitions

ramolli ​​​ , ramollie ​​​ adjectif

Devenu mou. Des biscuits ramollis. —  au figuré, familier Cerveau ramolli, faible, sans idées.
familier Dont le cerveau est devenu faible. ➙ gâteux. —  Passif, sans réaction. ➙ mollasson, ramollo.
 

synonymes

ramolli, ramollie adjectif

mou, ramollo (familier)

[familier] décrépit, avachi, déliquescent, gâteux, mou, sénile, gaga (familier)

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
On se demande si l'on ne serait pas par hasard ramolli, sans en avoir la conscience.Edmond de Goncourt (1822-1896)
Pas de femmes dans la maison, bougre de ramolli !Émile Zola (1840-1902)
Si un tel sort m'était réservé, je proteste d'avance contre les faiblesses qu'un cerveau ramolli pourrait me faire dire ou signer.Ernest Renan (1823-1892)
Le cuir, à peine ramolli par deux heures d'ébullition, est grignoté en lanières.Louis Boussenard (1847-1910)
Du chiffon, du vieux bois ramolli, et telles autres substances dont la combustion produit d'abondantes fumées, sont mises à brûler dans des récipients spéciaux.Jean Pérez (1833-1914)
Au dessus, le mari fait aussi sécher ses bottes, dont le cuir raccorni est ensuite ramolli par l'épouse, qui le mâchera bravement entre ses puissantes molaires.Élie Reclus (1827-1904)
Qu'est-ce que tu lui veux à ce ramolli et en quoi te déplaît-elle cette rue ?Charmes Mérouvel (1832-1920)
Afficher toutRéduire
Le mot du jour Ce qu’autorise le couvrefeu Ce qu’autorise le couvrefeu

On peut écrire plusieurs types de billets sur la langue. Il y a d’abord ceux des passionnés, des exégètes, qui vous font goûter avec une verve jubilatoire les mille et une richesses truculentes de l’histoire d’un mot.

Arnaud Hoedt et Jérôme Piron 03/11/2020