rance

 

définitions

rance ​​​ adjectif et nom masculin

(corps gras) Qui a pris une odeur forte et un goût âcre. Huile rance. —  nom masculin Ce beurre sent le rance.
 

synonymes

rance adjectif et nom masculin

gâté, moisi, pourri

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Rance, qui ne l'avait pas revu depuis si longtemps, eut le toupet de lui dire qu'il avait rajeuni, ce qui est le plus habile des compliments.Gaston Leroux (1868-1927)
Voici le résultat de l'analyse : liquide blanchâtre, tirant parfois sur le jaune, presque insipide et presque inodore (légère fétidité rance).Han Ryner (1861-1938)
Tout ce qui me fâche, c'est que ces b...... là me donneront de la viande lardée de lard rance, et pour tous petits pieds quelques lapins de grenier.Gédéon Tallemant des Réaux (1619-1690)
L'huile de pied de mouton, un peu rance, est moins chère que le saindoux... j'en achèterai demain.Jean Aicard (1848-1921)
Elle alla chercher une vieille tasse au fond de laquelle gisait une couche de beurre rance et salé.Guy de Maupassant (1850-1893)
Il n'exposait jamais de pâtisserie rance ou réchauffée ; il ne confiait pas sa marchandise à des gens de métiers honteux et déshonnêtes.Paul Sébillot (1843-1918)
Ce bal rustique nous eût longtemps captivés, n'était l'odeur d'huile rance et d'ail qu'exhalaient ces messieurs et ces dames, et qui prenait réellement à la gorge.George Sand (1804-1876)
Les longs ne sont pas bons ; et les meilleurs, s'ils ne sont pas soigneusement écalés, risquent bien de sentir un peu le rance, à cause de la bile.Edgar Allan Poe (1809-1849), traduction Félix Rabbe (1834-1900)
Outre que ces ambitieuses pensées te perdraient dans son estime, elles auraient cet autre résultat de te faire trouver ton omelette un peu plus rance que d'habitude.Charles le Goffic (1863-1932)
Je sentirai un peu le rance, c'est égal...Paul de Kock (1793-1871)
Il ne se lassait pas d'admirer la courageuse persévérance rance des hommes à redire toujours la même chose.Remy de Gourmont (1858-1915)
Pendant combien de temps le dentifrice aura-t-il un goût agréable, et le parfum de la pommade pour la peau demeurera-t-il intact et ne sentira pas le rance ?Europarl
Si par hasard le lièvre était avancé ou le pâté fait avec du beurre rance, il ne mangeait plus, il dévorait.Hippolyte Taine (1828-1893)
Mais le quatrième qui voulait monter jusqu'au soleil, il tomba dans le ruisseau et il resta là des jours et des semaines dans l'eau rance où il gonfla terriblement.Hans Christian Andersen (1805-1875)
Ainsi, ils aiment le lard rance, et pour être sûrs de n'en pas manquer, ils en ont dans les maisons pour un an d'avance, grandement.Eugène Le Roy (1836-1907)
Leurs organes se connaissent si peu en mets, qu'ils regardent de l'huile forte et de la graisse rance, comme un manger délicieux.Volney (1757-1820)
C'est plat, c'est flas, sans modelé, de lignes molles ; les feuillages eux-mêmes sont faux de ton ; c'est du poncif éclectique, et comme couleur du « faux rance ».Joséphin Péladan (1859-1918)
Les provisions se bornaient, nous dit-il, à une cruche d'huile rance et à quelques châtaignes : pour du pain, il n'en avait pas.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
En effet, nous en rencontrâmes une qui, bien qu'un peu rance, ne laissa pas de nous faire beaucoup de plaisir.Johann David Wyss (1743-1818), traduction Isabelle de Montolieu (1751-1832)
Et il agitait des morceaux de ouate grise, bombés, fuligineux et de très rance odeur.Auguste de Villiers de L'Isle-Adam (1838-1889)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « RANCE » adj. m. & f.

Qui commence à se corrompre, & qui a contracté une mauvaise odeur pour avoir été renfermé. L'air enfermé gaste les viandes, & les rend chansies, ou rances. Ce fromage est moisi & trop vieux, il sent le rance. On dit particulierement du vieux lard, qu'il sent le rance.
Le mot du jour Panacée Panacée

On la croit capable de tout résoudre, elle, la déesse Panakeia, herboriste et guérisseuse. La panacée, fidèle à son origine grecque, est remède (akos) universel (pan-) :  une plante imaginaire qui guérissait de tous les maux. Pour les druides, le gui était une panacée ! 

Aurore Vincenti 18/04/2020