Email catcher

rançonner

Définition

Définition de rançonner ​​​ verbe transitif

Exiger de (qqn) une somme d'argent sous la contrainte. Des brigands rançonnaient les voyageurs.

Conjugaison

Conjugaison du verbe rançonner

actif

indicatif
présent

je rançonne

tu rançonnes

il rançonne / elle rançonne

nous rançonnons

vous rançonnez

ils rançonnent / elles rançonnent

imparfait

je rançonnais

tu rançonnais

il rançonnait / elle rançonnait

nous rançonnions

vous rançonniez

ils rançonnaient / elles rançonnaient

passé simple

je rançonnai

tu rançonnas

il rançonna / elle rançonna

nous rançonnâmes

vous rançonnâtes

ils rançonnèrent / elles rançonnèrent

futur simple

je rançonnerai

tu rançonneras

il rançonnera / elle rançonnera

nous rançonnerons

vous rançonnerez

ils rançonneront / elles rançonneront

Synonymes

Synonymes de rançonner verbe transitif

racketter, dépouiller

exploiter, pressurer, saigner, voler

Exemples

Phrases avec le mot rançonner

Le meilleur chevalier du monde, c'est celui qui passe son temps à rançonner !Inflexions, 2009 (Cairn.info)
À partir de 1997, ces derniers commencèrent à rançonner à nouveau les vendeurs.Revue Tiers Monde, 2006, Jérôme TADIÉ (Cairn.info)
A la fin, le duc s'est résigné à se laisser rançonner au jour le jour, acceptant peut-être cette honte comme une expiation...Émile Gaboriau (1832-1873)
Ne vous adressez pas à d'autres, on vous rançonnerait, etc.Stendhal (1783-1842)
Il arriva que des agents de police, pour rançonner quelques pauvres mais honnêtes familles, abusèrent de leur pouvoir et enlevèrent plusieurs enfants.Émile Gaboriau (1832-1873)
Si la neige tombait cette nuit, les routes seraient interceptées, et nous ne trouverions plus de voyageurs à rançonner.George Sand (1804-1876)
Le fait de payer sa nourriture n'était pas toujours très bien accepté par les hommes qui pouvaient continuer de rançonner sur leur passage.Revue du Nord, 2009, Franck Viltart (Cairn.info)
L'inventaire des avoirs de cette communauté est bien documenté par des criminels qui instrumentalisent la solidarité collective érythréenne afin de la rançonner.Migrations Société, 2020, Fabienne Le Houérou (Cairn.info)
Il sera possible de rançonner à distance les producteurs, comme le font les hackers envers des société dont ils cryptent les données.Humanisme, 2017, Hervé Cuillandre (Cairn.info)
J'en conclus seulement qu'il périssait faute d'argent, et qu'il voulait rançonner le clergé.Jules Michelet (1798-1874)
Et quand ils sont à bout de force, on leur donne un téléphone pour qu'ils appellent leurs familles, afin de les rançonner.Africultures, 2018, Aminata Aidara, Sophie Bachelier (Cairn.info)
À chaque fois, les arrestations arbitraires servent à rançonner les parents qui payent pour faire sortir leurs prisonniers.Ouest-France, 07/07/2018
À peine revenu sur la terre ferme, il est pris à partie par un homme de haute stature qui tente de le rançonner.Extrême-Orient Extrême-Occident, 2018, Vincent Durand-Dastès (Cairn.info)
En août, les jeunes loups de mer apprennent à faire des bouts, à canonner, à rançonner les pêcheurs et à grimper aux cordages.Ouest-France, 29/12/2013
On ne peut pas dire que le corps médical ait abusé de sa toute-puissance pour rançonner les malades.Émile de Laveleye (1822-1892)
Rallier des fidèles, soumettre quelques villes et, plus encore, piller, brûler et rançonner permettent de gagner quelques pièces sur l'échiquier de la guerre féodale.Revue historique, 2019 (Cairn.info)
La précarité matérielle des combattants nsilulu les conduit à rançonner les villageois.Afrique contemporaine, 2018, Bernard Coyault (Cairn.info)
Leur tactique était basée à la fois sur le modèle qui consistait à rançonner les voyageurs et piller les villages des campagnes.Guerres mondiales et conflits contemporains, 2012, Raphaël Todjimbe, Serge Sabine Ntsama (Cairn.info)
Les contrôles de vitesse servent-ils à rançonner les automobilistes, comme certains le disent parfois ?Ouest-France, 18/06/2018
Aplatis tout à coup, ils tombèrent honteusement à demander une somme d'argent, se contentant de rançonner la ville amie et alliée qu'ils désespéraient de prendre.Jules Michelet (1798-1874)
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de RANÇONNER v. act.

Mettre à rançon. Les Chrêtiens sont fort rançonnez par les Corsaires.
 
RANÇONNER, se dit figurément en choses morales, en parlant de ceux qui exigent plus qu'ils ne doivent des gens qui sont obligez de passer par leurs mains. Dans les hostelleries de Hollande on rançonne les estrangers. Les Marchands monopoleurs rançonnent les gens qui ont à faire de leurs drogues. Ce Procureur est un Corsaire, il rançonne ses parties.
 
RANÇONNÉ, ÉE. part.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.