rapt

définitions

rapt ​​​ nom masculin

Enlèvement illégal (d'une personne). Le rapt d'un enfant. ➙ kidnapping.

synonymes

rapt nom masculin

kidnapping, enlèvement, ravissement (vieux)

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Nous savons que pour épouser une noble héritière, un prince ne reculait pas devant un rapt.Clarisse Bader (1840-1902)
Elle avait assisté à la grande bataille des rousses et des noires ; elle était restée toute pensive devant le rapt des enfants au maillot.Jean-Henri Fabre (1823-1915)
Cette espèce de rapt ne se fit pas sans donner des soupçons aux parents et à l'époux.Denis Diderot (1713-1784)
Et, de bonne foi, comment admettre que les auteurs du rapt eussent agi pour le compte d'un simple particulier ?...Jules Verne (1828-1905)
Des tablettes trouvées sur le lieu même ne laissèrent aucun doute sur l'auteur du rapt.Ida Saint-Elme (1776-1845)
Toujours l'oiseau de proie, toujours la bête de proie, en des attitudes de provocation, de rapt et de conquête.Pierre Loti (1850-1923)
Parler d'amour à une pauvre enfant qui en aimait un autre... la tromper, la séduire pour arriver à votre but : le rapt de ce soir !Pierre Ponson du Terrail (1829-1871)
Le lendemain de ce rapt de ma fille, de grand matin, j'étais chez le docteur.Louis Ulbach (1822-1889)
Ceci est le mariage par rapt, qu'on trouve, à l'origine, chez tous les peuples et qui est encore très répandu parmi les sauvages.Émile de Laveleye (1822-1892)
Preuil, il crut qu'il étoit de sa prudence de ne pas faire paraître sitôt aux yeux du public, le rapt qu il venoit de faire de cette femme.Gatien de Courtilz de Sandras (1644-1712)
Le plan de ce double rapt était donc arrêté, et il paraissait avoir toute chance de réussite.Jules Verne (1828-1905)
Il n'y avait ni rapt, ni violation de la loi, ni aventure, ni amour dans tout cela ; ce mariage n'avait que le mauvais côté du roman : la vérité.François-René de Chateaubriand (1768-1848)
Telles sont les formes ordinaires du mariage, mais la plus considérée est celle du rapt, qu'ambitionnent les filles romanesques.Élie Reclus (1827-1904)
Toute supériorité quelconque est une séduction irrésistible, qui procède par rapt et vous emporte dans son orbite.Jules Barbey d'Aurevilly (1808-1889)
L'enlèvement des jeunes femmes, et surtout le rapt des fiancées, le jour du mariage, était un des sports favoris des jeunes begs.Émile de Laveleye (1822-1892)
Il faut que son mari l'enlève, qu'il simule un rapt, qu'elle jette quelques cris et que les femmes qui l'accompagnent feignent de la défendre.Numa Denis Fustel de Coulanges (1830-1889)
Nous avons maintenant dû prendre de nouvelles mesures dans la lutte contre le rapt et le trafic d'enfants.Europarl
Le risque de rapt d'un bébé ne serait-il pas infiniment plus grand que celui d'un enfant de six ans ?Europarl
Or, le rapt d'un enfant né libre ou ingénu pouvait être puni du dernier supplice.Paul Lacroix (1806-1884)
Nous traitons une question dramatique, celle du rapt ou de la garde indue d'enfants, malheureusement plus fréquente qu'on ne le suppose.Europarl
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « RAPT » s. m.

Enlevement violent. Le rapt de Ganimede fut fait par une aigle. Claudian a fait un beau Poëme du rapt de Proserpine. Le crime du rapt est digne de mort par l'Ordonnance. Ce mot vient du Latin raptus.
 
RAPT, se dit aussi de la subornation qu'on fait d'une personne même pour l'espouser, quoy que ce soit par des voyes douces & agreables. Quand il y a inégalité d'âge, ou de condition entre les parties, les pere & mere ont intenté reciproquement leur action en crime de rapt & de subornation.
Les mots du bitume Scred Scred

adj. : discret

Aurore Vincenti 10/06/2020