refoulé

 

définitions

refoulé ​​​ | ​​​ , refoulée ​​​ | ​​​ adjectif et nom

Psych. Qui a fait l'objet du refoulement (2). Pulsions refoulées.
nom masculin Ce qui est refoulé. Retour du refoulé.
familier (personnes) Qui a refoulé ses instincts (notamment sexuels). ➙ inhibé. —  nom Des refoulés.
 

synonymes

refoulé, refoulée adjectif

inhibé, complexé, bloqué (familier), coincé (familier)

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Nous cachâmes notre canot derrière les tas de bourdillons qui bordaient la rive, car la glace avait refoulé, cette année-là.Honoré Beaugrand (1848-1906)
Ainsi ce pauvre peuple, qui ne demandait qu'à partir, fut refoulé sur lui-même, sur les dragons, sur les supplices.Jules Michelet (1798-1874)
Il est stupéfié d'avoir aussi bien refoulé un si grand besoin de lui dévoiler sa tendresse.Hector Bernier (1886-1947)
Cette crise de religiosité avait été courte, mais on voulait croire à un sentiment profond, refoulé par les attraits du monde, et qui, à la première occasion favorable, reparaîtrait.Jean Hippolyte Mariéjol (1855-1934)
Sémelin regarda la mer tranquille sous un soleil de printemps qui avait refoulé les nuages.Marc Elder (1884-1933)
Nélida, l'enfant de votre adoption, de votre pitié, vous dira tout ce qu'elle a senti et refoulé d'amour pour vous en ces longues années d'absence...Marie d'Agoult (1805-1876)
La pauvreté, les railleries du collège avaient un instant refoulé cette tendresse au dedans de lui, l'avaient rendu sauvage et misanthrope, sans que pourtant l'envie effleurât jamais son âme.Gabriel Monod (1844-1912)
Le désordre que le divorce eût fait sortir du mariage y a été refoulé par son abolition.Charles Desmaze (1820-1900)
Peut-être croit-il désormais travailler pour une république aristocratique où le droit des pauvres sera refoulé et méconnu.George Sand (1804-1876)
Refoulé dans l'intérieur du village, il en barrait le passage avec une invincible fermeté, répondant par un feu continu et adroitement dirigé à la masse épouvantable des feux prussiens.Adolphe Thiers (1797-1877)
Lorsque celui-ci est refoulé, violenté, blessé par celui-là, il est impossible qu'une femme, si instruite que vous le supposiez, ne souffre cruellement au plus profond de son être.Charles Turgeon (1855-1934)
Lorsque les divers objets eurent été disposés dans le projectile, l'eau destinée à faire ressort fut introduite entre ses cloisons, et le gaz d'éclairage refoulé dans son récipient.Jules Verne (1828-1905)
Par ce mécanisme, il est lentement refoulé en arrière, où il finit par former une petite pelote reliée quelque temps à l'animal par des filaments trachéens.Jean-Henri Fabre (1823-1915)
Je dirai seulement qu'il y a bien de l'amour paternel comprimé, déçu, refoulé, inconscient, dans des ardeurs, dans des résolutions de sacrifice qui se croient désintéressées des passions humaines.Louis Ulbach (1822-1889)
Pendant les années où son mari ne lui avait témoigné que de l'indifférence, la jeune femme avait reporté sur l'amitié le besoin de tendresse qui était refoulé dans son cœur.Clarisse Bader (1840-1902)
Je ne l'ai vu qu'une fois depuis son mariage, j'ai refoulé le besoin d'aller vers lui, je lui aurais tout dévoilé : quelle honte !Hector Bernier (1886-1947)
Tout ce que j'avais d'idées généreuses, d'enthousiastes désirs, d'ambition même, fut refoulé par cette imposante figure, qui tenait dans ses mains rigides l'avenir de mon pays.Marie d'Agoult (1805-1876)
Alors ma grand'mère entra ; et à l'expansion de mon cœur refoulé s'ouvrirent aussitôt des espaces infinis.Marcel Proust (1871-1922)
Et s'il avait fui, c'est que votre présence seule l'avait refoulé vers mon cœur, qui ne bat que pour vous, chère cousine !George Gordon Byron (1788-1824), traduction Paulin Paris (1800-1881)
Justement, là-bas, un train de marchandises qui occupait la voie, put être refoulé sous une remise.Émile Zola (1840-1902)
Afficher toutRéduire
Drôles d'expressions Faire l'école buissonnière Faire l'école buissonnière

Faire l'école buissonnière : jouer, se promener au lieu d’aller en classe.

Alain Rey 18/02/2020