répartie

 

définitions

répartie ​​​ ou repartie ​​​ nom féminin

Réponse rapide et juste. ➙ réplique, riposte. Répartie adroite. —  Avoir de la répartie. Esprit de répartie.
 

synonymes

repartie nom féminin

réplique, réponse, riposte

avoir (le sens) de la répartie

avoir (le sens) de l'à-propos, avoir du répondant

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
L'hibernois prétendit que c'était de dépit de ce qu'il ne pouvait lutter avec lui pour la fine repartie.François-Maximilien Bibaud (1823-1887)
Celui qui est d'une éminence au-dessus des autres qui le met à couvert de la repartie, ne doit jamais faire une raillerie piquante.Jean de La Bruyère (1645-1696)
Pauline est repartie d'ici avec sa mère et sa fille, il y a quinze jours.George Sand (1804-1876)
Il hésita, se reprit à dix fois, revint sur ses pas pour donner le change ; et quand la voiture fut repartie, il se remit à courir.George Sand (1804-1876)
Je ne suis pas certaine qu'elle en soit repartie, mais il serait intéressant de vérifier.Europarl
Ils répondirent tous avec fermeté qu'ils le croyaient ; mais la repartie qu'il leur fit les surprit beaucoup.Richard de Bury (1730?-1794?)
Toute la famille était repartie ; lui seul était resté, devinant que je devais être là, me cherchant partout, et me découvrant enfin aux prises avec une maladie des plus graves.George Sand (1804-1876)
La croissance est vraiment repartie, avec un taux de 3, 2 % au premier trimestre 1998.Europarl
Un vilain sourire plissa sa face jaune et il me frappa sur l'épaule en s'extasiant sur mon esprit de repartie.Arnould Galopin (1863-1934)
Il rit de la repartie, mais à contre cœur, et n'osa plus faire endéver la malheureuse femme.Pamphile Le May (1837-1918)
Et elle était repartie dans sa solitude, la chère âme, heureuse de ce que le danger par elle redouté ne fût qu'imaginaire !...Jules Lermina (1839-1915)
Une lueur rouge baignait le ciel, et, la procession repartie, des danses se nouaient, cadencées et vives, autour du brasier agonisant.Charles le Goffic (1863-1932)
Quelle repartie spirituelle, quelle phrase passionnée, pouvait égaler la flatterie de ce front de poète baissé avec une expression de tristesse ?Charles de Bernard (1804-1850)
Un brin de toilette pour brosser le pollen qui salit la toison, et la voilà repartie.Jean Pérez (1833-1914)
Je ris de bon cœur à cette repartie, et chacun alla suivre l'exemple du dormeur.Johann David Wyss (1743-1818), traduction Isabelle de Montolieu (1751-1832)
En entendant cette brève repartie, la veuve releva la tête ; ses yeux rencontrèrent ceux de son fils aîné et une légère rougeur colora ses joues flétries.André Theuriet (1833-1907)
Elle y avait séjourné jusqu'au soir, et n'était repartie qu'après la venue d'un troisième personnage attendu par les deux charretiers.Jules Verne (1828-1905)
Elle est arrivée ici sur les onze heures du matin, n'ayant avec elle qu'un gros sac de voyage... et elle est repartie le même soir à huit heures.Émile Gaboriau (1832-1873)
La plupart des hétaires avaient, à défaut d'esprit et d'instruction, une vivacité de repartie qui rencontrait souvent des mots heureux et plus souvent des mots mordants.Paul Lacroix (1806-1884)
Une saillie, une repartie, ne se peuvent guère séparer de la manière dont elles sont dites.Victor Cousin (1792-1867)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « REPARTIE » s. f.

Replique. Il fait dangereux d'attaquer ce Satyrique, il a d'aigres reparties, de promptes reparties. Il y a des raisons si convaincantes, qu'elles sont sans repartie.
Déjouez les pièges ! « On est raisonnable » ou « raisonnables » ? « On est raisonnable » ou « raisonnables » ?

Vous hésitez souvent sur l'accord de l'adjectif qualificatif avec on ? Suivez le guide !

17/07/2020