réplique

 

définitions

réplique ​​​ nom féminin

Réponse vive, marquant une opposition. ➙ riposte. —  Objection. Des arguments sans réplique.
Élément d'un dialogue, qu'un acteur doit dire. Oublier une réplique.
locution Donner la réplique à (un acteur), lire, réciter un rôle pour lui permettre de dire le sien. —  Donner la réplique à qqn ; se donner la réplique, répondre, se répondre, discuter.
Arts Nouvel exemplaire (d'une œuvre), exécuté dans la manière de l'original. Les répliques romaines des statues grecques. ➙ copie.
Chose ou personne qui semble être le double d'une autre. ➙ sosie. C'est la réplique de son frère.
Géologie Nouvelle secousse sismique succédant au choc principal d'un tremblement de terre.
 

synonymes

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
On dit qu'on n'y pense pas mal ; mais je réplique, comme je l'ai fait ailleurs, que le diable y en pense toujours.Saint François de Sales (1567-1622)
Ne les sentez-vous pas plus capables de bien vous donner la réplique, et leur jeu ne se fond-il pas mieux dans votre jeu ?Hermine Lecomte du Noüy (1854-1915)
Lorsque vous serez embarrassée pour trouver l'idée victorieuse, la réponse sans réplique, il suffira que vous le prononciez trois fois à voix basse...Michel Zévaco (1860-1918)
Il n'avait pu préparer sa réplique, ne sachant en quels termes son partenaire lui chercherait querelle.Daniel Lesueur (1854-1921)
Seulement, être dans l'opposition suppose aussi qu'on agisse intelligemment et qu'on n'accorde pas une réplique aussi simple au gouvernement.Europarl
Cette réplique atteignit la supérieure entre les deux yeux, et elle détourna la tête sans affectation.Henry Gréville (1842-1902)
Tant qu'on s'en tient à une liberté vraiment indifférente, il ne semble pas possible de répondre à cette réplique des déterministes.Alfred Fouillée (1838-1912)
On ne voit pas, dans toutes ses pièces, un seul exemple d'une réplique hors de propos.Sébastien-Roch-Nicolas Chamfort (1741-1794)
Il fut facile de confondre l'accusé par des faits et par des argumens sans réplique.Jean-Baptiste-Joseph Champagnac (1798-1858)
Je fus engagée par la reine à venir souvent chez elle, tant elle désirait que je dise des vers, pour lesquels elle me donnerait la réplique.Mademoiselle George (1787-1867)
Thérèse, de son côté, feignait de s'intéresser, donnait avec bonne grâce la réplique et semblait avoir oublié la querelle du matin.Fernand Vandérem (1864-1939)
Cette réplique voulait dire qu'il persistait dans une ligne politique réprouvée par les faits et condamnée par le peuple à la dernière élection.François-Xavier Garneau (1809-1866)
C'étaient de ces personnages qui donnent la réplique, jouent dans l'existence un rôle de comparses.Paul Margueritte (1860-1918)
Il se pourrait, ici, que la réplique de la servante ne fût pas non plus sans « tartufferie ».Jules Lemaître (1853-1914)
Lejeune réplique que c'est remettre en question ce qui a été décidé en abolissant la royauté.Adolphe Thiers (1797-1877)
Mais je voudrais adresser quelques questions très pertinentes au commissaire et j'espère qu'il y répondra dans sa réplique.Europarl
La politique régionale constitue dès lors une initiative séparée et ne doit pas être une simple réplique de la politique nationale, à l’échelon national et européen.Europarl
On nous réplique que les illusions, dont la jeune fille est nourrie, préparent à l'épouse et à la mère les plus attristantes déceptions.Charles Turgeon (1855-1934)
Un mot de lui détache l'âme de tout ce qui la gêne ou la préoccupe ici-bas, et jette aux choses mortelles l'éloquence sans réplique du mépris.Alphonse de Lamartine (1790-1869)
Venant à propos, la réplique est d'autant plus piquante qu'elle répond à une attaque imprévue.Jules Rostaing (1824-?)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « REPLIQUE » s. f.

Réponse à une objection, discours, ou livre fait pour en deffendre un autre qu'on a voulu détruire, ou critiquer. On instruit un procés par demandes, deffenses, repliques & dupliques. Cet Advocat a demandé la replique, à être ouy en replique. La critique de ce Livre ne demeurera pas sans replique. Il y a peu de raisons qui soient sans replique. Les meilleurs mots sont ceux qui se disent sur le champ en replique.
 
REPLIQUE, en termes de Musique, se dit de la repetition des consonances ou dissonances, comme la 15. est la replique ou repetition de l'octave, est la double octave ou la seconde octave.
Drôles d'expressions Être bien, mal luné Être bien, mal luné

Être bien, mal luné : être de bonne, de mauvaise humeur. 

Alain Rey 23/04/2020